Web Analytics

compteur

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Audio - Page 2

  • France Inter, Thomas Legrand - La démission de Michèle Rubirola : un acte rare, à rebours de la voracité politique habituelle

    En 32 ans de carrière de journaliste dont 20 en politique, c’est bien la première fois que je vois un responsable de premier plan s’apercevoir de lui-même qu’il n’est pas faite pour le premier plan, ou qu’il n’en a pas la santé, ou qu’il ne supporte plus la tambouille politicienne… et préfère dire, ‘je passe la main'. 

    Lire et écouter la suite
    _______________________
    _______________________

  • France Inter, Thomas Legrand - République, laïcité : Les écologistes inquiètent les socialistes...

    Clash entre les écologistes de Paris et Anne Hidalgo.

    Et la grande majorité de nos auditeurs, qui ne sont pas parisiens, peuvent se demander :’mais en quoi cela nous intéresse ?’ Hé bien parce que cet échange au Conseil de Paris (et par médias interposés) pourrait refléter des préventions mutuelles et grandissantes entre socialistes et écologistes, et poser la question, au niveau national de leur capacité à s’unir pour la présidentielle. La présidente verte des conseillers de Paris avait émis des réserves sur un vœu voté à l’unanimité pour attribuer le nom de Samuel Paty à une voie de la ville. Les écologistes ont voté ce vœu mais ils ont reproché à la maire de l’avoir proposé dans la précipitation. Une vieille règle stipule qu’il faut attendre 5 ans après un évènement pour attribuer un nom de rue en lien à cet évènement, afin de ne pas céder à l’émotion ou d’éviter toute instrumentalisation. Remarque jugée déplacée par la maire d’autant qu’il y avait l’unanimité. 

    Lire et écouter la suite
    _________________
    _________________

  • Jonathan Franzen : "Trump va main dans la main avec un système qui est lui aussi mentalement malade"

    Jonathan Franzen, écrivain et essayiste américain, auteur de "Et si on arrêtait de faire semblant ?", était l'invité ce vendredi de Nicolas Demorand et François Busnel. Il est revenu sur le climat actuel aux États-Unis, un "crépuscule", à moins de deux semaines de l'élection présidentielle.

  • France Culture - Reconstruire la gauche à l'heure où les antagonismes politiques évoluent

    Beaucoup décrivent la bipolarité gauche-droite comme dépassée. Comment réinventer la gauche dans un tel contexte ? C'est le sujet de la revue de presse des idées de la semaine.

    C'est un sujet très présent, surtout à l'heure où tant de voix affirment que le clivage droite-gauche a disparu dans la tête de nombreux français. Pascal Perrineau, politologue, le confirme d'ailleurs à nouveau dans la revue Le 1. "La France dit-il, a inventé l'antagonisme gauche-droite (...) mais les français s'y retrouvent de moins en moins. Un autre clivage est né avec le référendum de Maastricht, c'est l'opposition entre, dit-il toujours, ce que j'appelle la société ouverte et la société du recentrage national".  Dans ce contexte là comment réinventer la gauche  ? Dans la presse ces derniers jours il est question d'idées et de stratégies

    Lire la suite
    __________________
    __________________

  • France Culture le 11 juin 2020 - Bernard Stiegler : "Il ne faut pas rejeter les techniques mais les critiquer et les transformer"

    Bernard Stiegler a découvert la philosophie en prison, et depuis, n'a eu de cesse de la transmettre, dans des ouvrages ou dans la création d'une école de philosophie : "Pharmakon". Spécialiste de la technique, il questionne les enjeux des mutations de nos sociétés engendrées par le numérique.

    Etre philosophe, est-ce un métier ? est-ce une vocation ? Comment se fabrique un concept ? Et quel est le rôle du philosophe dans la cité ?

    Bernard Stiegler est le fondateur d’un groupe de réflexion philosophique créé en 2005 : Ars industrialis, dans lequel il en appelle à une nouvelle manière de penser notre rapport à la technique et en particulier aujourd’hui aux algorithmes. Depuis 2006 il dirige l’Institut de recherche et d’innovation qu’il a créé au Centre Pompidou ainsi que l’école de philosophie d’Epineuil, Pharmakon, qui offre des cours de philosophie à suivre sur place ou en ligne. Il a écrit 35 livres et le dernier en date s’appelle Bifurquer (éditions des Liens qui libèrent).

    Lire et écouter la suite
    __________________
    __________________

  • La Vie des idées - Quand les citoyens écrivent la loi - La convention citoyenne pour le climat

    Les citoyens sont-ils capables de participer à l’élaboration de politiques publiques aussi complexes que la transition écologique, et par quels procédés ? Comprendre le détail de la conception de la convention citoyenne pour le climat et écouter les citoyen·ne·s tiré·e·s au sort permet d’apporter quelques réponses à ces questions.

    Au cours de la session 5, Emilie Frenkiel (maîtresse de conférences à l’Université Paris-Est Créteil) a interrogé deux membres du comité de gouvernance, Loïc Blondiaux (professeur à l’Université Paris 1) et Mathilde Imer (Gilets citoyens et Démocratie Ouverte) et des citoyen·ne·s tiré·e·s au sort : Nadine et Vita, Said et Sylvain.

  • Spécial COVID - L'impressionnant Boléro confiné de l'orchestre national de France

    Contraints de rester chez eux à cause du confinement mis en place par les autorités face à l'épidémie de coronavirus, les musiciens de l'Orchestre national de France ont tout de même trouvé un moyen de se retrouver pour interpréter l'un des morceaux les plus célèbres de la musique classique.

  • Sélection 2019 - Le festival des idées - La Charité-sur-Loire Podcast - Dérives monarchiques et oligarchiques : comment redresser nos démocraties ?

    Le Festival des idées, du 5 au 7 juillet 2019 à La Charité-sur-Loire.
    Podcast du débat inversé sur : “Dérives monarchiques et oligarchiques : comment redresser nos démocraties ?”
    Intervenants : Jens Althoff, Guillaume Balas, Bastien François, Sandra Laugier, Lena Lavinas, Frédéric Sawicki
    Animé par : Alexis Poulin

    Pouvoirs excessifs de l’exécutif, affaiblissement du parlement, proximité entre la haute administration et les grandes entreprises : comment imaginer un “bon gouvernement” ?