Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/04/2019

Marianne - Chiffre d'affaires épargné et risque d'inconstitutionnalité : la très imparfaite "taxe GAFA"

La "taxe GAFA", visant à imposer les géants du numérique, a été adoptée ce lundi 8 avril à l'Assemblée nationale. Derrière une initiative française particulièrement bienvenue, certains regrettent que ce nouvel impôt soit insuffisant. D'autres soulèvent le risque de retoquage par le Conseil constitutionnel. Explications.

Bruno Le Maire l'a défendue dans l'hémicycle comme une mesure "à l'honneur de la France". Le projet de taxation des géants du numérique, surnommée "taxe GAFA" (pour Google, Amazon, Facebook et Apple) a été adopté ce lundi 8 avril en première lecture à l'Assemblée nationale. Objectif pour le ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire, porteur du texte : que la France ouvre une nouvelle "étape" d'une "fiscalité du XXIème siècle, plus juste et plus efficace".

Lire la suite
_______________
_______________

22:30 Publié dans Article du jour | Tags : gafa | Lien permanent

Faire pipi sur un policier - Le Billet de François Morel

Aldebert est un chanteur que les enfants adorent, il les fait rire. Aldebert est un chanteur que les parents vénèrent, il ne prend pas leurs enfants pour des imbéciles.

20:50 Publié dans Humour, Vidéo | Tags : francois morel, aldebert | Lien permanent

RFI - Privatisation d’ADP: des parlementaires ouvrent la voie à un référendum inédit

Des parlementaires ont annoncé ce mardi 9 avril avoir recueilli le nombre de voix nécessaires pour déclencher un référendum d'initiative partagée (RIP) inédit contre la privatisation d'Aéroports de Paris (ADP).

« Nous avons cherché les moyens (...) d'éviter l'irrémédiable », a déclaré le porte-parole des députés PS Boris Vallaud lors d'une conférence de presse. Alors que 185 signatures de parlementaires sont nécessaires pour déclencher un référendum d'initiative partagée, 197 députés et sénateurs d'opposition se sont exprimés contre la privatisation d'Aéroports de Paris (ADP).

Lire la suite
_________________
_________________

19:05 Publié dans Article du jour | Tags : adp, privatisation | Lien permanent

Fondation Jean Jaurès - Le mirage de l’Europe sociale : du statut européen du mineur au rapport Bertil Ohlin

À travers l’étude historique de deux aspects des premières heures de l’intégration européenne – le rendez-vous manqué d’un statut européen du mineur et le rapport de Bertil Ohlin –, Nicolas Verschueren, chercheur à l’Université libre de Bruxelles, analyse les ressorts de « l’Europe sociale ». Il revient dans cette note sur deux interrogations : le déficit social de l’UE était-il inhérent au processus d’unification européenne ? Les institutions européennes sont-elles le lieu où une plus grande solidarité entre les travailleurs du continent peut s’exprimer ?

Quel serait l’état de l’Union européenne aujourd’hui si les premières institutions avaient été porteuses de politiques sociales ambitieuses ? Cette hypothèse contre-factuelle est très souvent avancée pour illustrer les actes manqués du début d’une Europe sociale[1]. Cette dénomination d’« Europe sociale » reste très floue et permet surtout à celui qui l’utilise d’y introduire ses propres aspirations. Le déficit social de l’UE était-il inhérent au processus d’unification européenne ? Les institutions européennes sont-elles le lieu où une plus grande solidarité entre les travailleurs du continent peut s’exprimer ? À vrai dire, il est possible de répondre par l’affirmative à ces deux questions. C’est ce que nous nous proposons de montrer à travers l’étude historique de deux aspects des premières heures de l’intégration européenne : le rendez-vous manqué d’un statut européen du mineur et le rapport de Bertil Ohlin.


Lire la suite
________________
________________

14:20 Publié dans Analyses, Histoire | Lien permanent

Elections européennes : une candidate de la liste PS-Place publique demande à siéger avec les écologistes

Aurore Lalucq souhaite rejoindre le groupe écologiste au Parlement européen si elle est élue au mois de mai.

Le premier secrétaire du Parti socialiste Olivier Faure annonce dimanche 7 avril lors de l'émission Questions politiques diffusée sur franceinfo et France Inter, que l'une des candidates de la liste commune PS – Place publique demande à siéger avec les écologistes en cas d'entrée au Parlement européen à l'issue du scrutin du 26 mai.

"Il y a Aurore Lalucq, qui est une ex de 'Génération.s' [mouvement lancé par Benoît Hamon] qui est une économiste de la transition écologique. Elle m'a dit que elle, elle souhaitait siéger demain au parlement européen dans le groupe écologiste", explique le premier secrétaire du PS.

Lire la suite
__________________
__________________