«La première proposition [de Manuel Valls], ça a été d’avoir un revenu décent. Ça a été de faire en sorte que les Françaises et les Français aient un revenu qui leur permette de vivre le plus décemment possible.» Ce mardi matin sur RTL, le président du groupe socialiste au Sénat – et directeur de campagne de Manuel Valls pour la primaire – Didier Guillaume a évoqué une proposition en vogue à gauche, celle d’expérimenter une nouvelle forme d’allocation, qui, selon ses différentes versions, serait dépendante ou non des ressources et remplacerait ou non les autres allocations et aides sociales. Pour vous y retrouver, suivez le guide

MONTEBOURG

La Croix - Présidentielle 2017 : les 70 propositions d’Arnaud Montebourg

Occupant une place originale au sein de la primaire du PS, l’ancien ministre de l’économie qui plaide pour une nouvelle Europe et une politique de relance de la croissance, a mis en ligne l’ensemble de ses propositions pour 2017

Libé - Montebourg invente le «remade in France»

L'ancien ministre de l'Economie a publié une compilation de ses 70 propositions présentées au fil de l'automne. Une façon de prouver qu'il en a plus sous le pied qu'un Manuel Valls ou un Vincent Peillon.

La Croix - Arnaud Montebourg, franc-tireur de la gauche

LES CANDIDATS À LA PRIMAIRE DE LA GAUCHE (2/7). Adepte des coups d’éclats, l’ancien ministre de l’économie et du redressement productif a mené un parcours solitaire au PS. Avec son « projet France », il se positionne comme un candidat anti-système et anti-austérité.

HAMON

Libé - Edouard Martin : «Benoît Hamon n'est pas le vilain gaucho qui est contre tout»

L'eurodéputé, proche d'Arnaud Montebourg avec qui il avait planché sur le dossier Florange, explique pourquoi il a choisi de soutenir Benoît Hamon, dont il apprécie le projet social et le discours sur le travail.

Le Figaro - Cafés interdits aux femmes : accusé de déni, Hamon se justifie

LE SCAN POLITIQUE - Invité à commenter des scènes filmées par France 2 démontrant l'absence de mixité dans certains établissements de banlieue, le candidat à la primaire a relativisé.

C'est un reportage qui a beaucoup fait couler d'encre. Diffusé la semaine dernière sur France 2, il montre les l'absence de mixité dans certains cafés de banlieue, comme dans un établissement de Sevran (Seine-Saint-Denis). «On est à Sevran, on n'est pas à Paris. T'es dans le 93 ici. C'est des mentalités différentes, c'est comme au bled», commente le gérant du café dans le sujet.

Muslim Post - A gauche, Benoît Hamon est-il le candidat naturel des musulmans de France ?

Il est l’un des seuls, à gauche, à ne pas vouloir que l’Islam soit l’un des enjeux de la présidentielle. Hamon s’impose-t-il naturellement comme le candidat des musulmans de France ?

Direct Matin - Présidentielle 2017 : le programme de Benoît Hamon

Il est souvent décrit comme le «troisième homme» de la campagne de la primaire socialiste. Avec un programme qui le situe à gauche du PS, Benoît Hamon peut espérer peser sur l'élection. 

L'ancien ministre de l'Education a dévoilé les grandes lignes de son programme, qui vise notamment, selon ses propres termes, à «inventer une société où l'accomplissement n'est pas dans le travail». 

PEILLON

Libé - Vincent Peillon : «Je suis le candidat de la jeunesse de France»

Sans tracts mais entouré de micros, l'ancien ministre de l'Education et candidat à la primaire à gauche était en campagne dans le XIIe arrondissement de Paris. Au marché de Daumesnil, pas de petites phrases, des poignées de main et des regards intrigués.

REVENU UNIVERSEL

Le Temps - «Un jour, nous nous demanderons comment nous avons pu vivre sans revenu universel de base»

Philippe Van Parijs, professeur à la Faculté des sciences économiques, sociales et politiques de l’Université catholique de Louvain, est à Zurich ce jeudi pour parler du revenu inconditionnel de base

Les Suisses voteront le 5 juin sur une initiative populaire réclamant la création d’un revenu de base inconditionnel. L’idée? Attribuer à chaque citoyen, pauvre ou riche, une somme de base, sans contrepartie. Philippe Van Parijs, professeur ordinaire à la Faculté des sciences économiques, sociales et politiques de l’université de Louvain, observe le débat naissant en Suisse avec enthousiasme. Pour le philosophe qui a fondé le BIEN (Basic income earth network) dans les années 1980, le revenu de base est un vecteur d’émancipation. Il est de passage à Zurich ce jeudi pour croiser le fer avec un opposant à ce projet, l’économiste Reiner Eichenberger*

PODEMOS

Mediapart - Podemos: le déchirement?

En février prochain se tiendra à Madrid l'Assemblée "refondatrice" de Podemos. Une crise sans précédent oppose au sein du mouvement deux stratégies politiques mais surtout les deux principales personnalités du parti: Iglesias et Errejon.

99 162 personnes viennent de voter pour définir les règles selon lesquelles se déroulera la prochaine « Assemblée de refondation du Parti » dite Vistalegre II, (deux ans après la première Vistalegre fondatrice). Il s’agissait de trancher entre  les deux principales propositions, celle de Pablo Iglesias et  celle de ĺñigo Errejón. Le premier proposait que les motions présentées à l’Assemblée et la désignation de leurs auteurs à la direction (Consejo ciudadano) ne soient l’objet que d’un seul scrutin. Errejón quant à lui proposait deux scrutins séparés l’un concernant les documents l’autre les personnes aspirant à la direction.