Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/11/2017

Slate, Fabien Escalona - Populisme et radicalité: la confusion souveraine

Dans son nouvel ouvrage «Peuple souverain», l'historien Pascal Ory se livre à une réflexion autour des notions de populisme et de radicalité. Peu confrontée aux travaux les plus récents sur le sujet, elle aboutit à des rapprochements douteux et n’évite pas certains poncifs.

Vendredi 20 octobre, beaucoup d’auditeurs de la matinale de France Inter ont sursauté, tout comme Nicolas Demorand, le journaliste animateur de la tranche, face aux propos de son invité. En cause, une analogie douteuse de l’historien Pascal Ory, qui n’a pas hésité à qualifier Mussolini, le dirigeant fasciste ayant commencé sa carrière au sein du Parti socialiste italien, de «Mélenchon de 1914». Venu défendre son nouvel essai publié par Gallimard, Peuple souverain, Ory n’appartient pourtant pas à la tribu des polémistes médiatiques n’existant que par ce genre de saillies.

Lire la suite
__________________
__________________

22:30 Publié dans Analyses | Tags : pascal ory, escalona, populisme, radicalite | Lien permanent

25/10/2017

Un peu d'histoire : France Culture, L'onde de choc de la Révolution russe avec Pacal Ory

C'est avec l’historien Pascal Ory que les "Matins du Samedi" ouvrent un week-end spécial sur France Culture : « Il y a 100 ans, la Révolution russe ».


____________________
____________________

15/01/2016

Télérama - Entretien Un an après “Charlie”, la France est-elle fissurée ?

Selon l’historien Pascal Ory, les attentats ont échoué à briser l’unité nationale. Mais il faut continuer à agir pour notre destin collectif.

Un an à peine après les attentats contre Charlie Hebdo et l'Hyper Casher, quelques semaines après ceux du 13 novembre à Paris, l'historien Pascal Ory publie Ce que dit Charlie. Treize leçons d'histoire... « Sidération », « Terrorisme », « Place de la République », « Laïcité » : autant de thèmes qu'il explore dans cet essai, soucieux d'inscrire l'événement Charlie dans une perspective — déjà ! — historique. Le 13 novembre change-t-il quelque chose à ses analyses ? Non, explique Ory, car, si les cibles étaient différentes, le projet des terroristes reste le même : tuer, provoquer la panique et fissurer la société. Et pour l'historien, les réactions de la société civile, comme celles de l'Etat, procèdent d'une même prise de conscience : elles obligent chacun à s'interroger sur le modèle de société qu'il veut défendre et sur le profil d'une nation française qui trouve des ressources dans une forme renouvelée de patriotisme, distincte du nationalisme agressif. Qu'est-ce qu'une nation ? Ce sera justement le thème de son prochain livre...

Lire la suite
____________________
____________________

00:05 Publié dans Analyses | Tags : pascal ory | Lien permanent

29/03/2015

Libé - Pascal Ory: «La référence française est en déclin»

Pour l’historien Pascal Ory, le modèle de l’intellectuel «global» et «anglophone» est en train de s’imposer. L’historien Pascal Ory étudie depuis longtemps la vie des intellectuels en France (1).

Professeur d’histoire contemporaine à l’université Paris-I Panthéon-Sorbonne, il estime que la figure montante dans le domaine de la pensée est celle de l’intellectuel «global» et… «anglophone». Tariq Ramadan plus influent qu’Alain Badiou ?

Lire la suite
_________________________
_________________________

13:08 Publié dans Réflexions | Tags : pascal ory | Lien permanent