Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/03/2019

Libé - «Je rejoins la campagne de Place publique, la désunion m’empêche de dormir»

Pour les élections européennes de mai, Aurore Lalucq, porte-parole de Benoît Hamon, rejoint la liste de Raphaël Glucksmann en «dynamique» pour rassembler la gauche.

Une période étrange. A gauche, les listes se multiplient et les figures changent d’écurie du jour au lendemain. Lundi, c’est Aurore Lalucq, économiste et porte-parole de Génération·s, le mouvement fondé par Benoît Hamon. Après plusieurs jours de réflexion, elle décide de rejoindre de Raphaël Glucksmann et sa liste en «dynamique» pour rassembler la gauche, dit-elle.

Lire la suite
__________________
__________________

17/03/2019

Raphaël Glucksmann :"On va lancer une campagne avec Claire Nouvian pour ébranler la scène politique"

08:07 Publié dans Vidéo | Tags : glucksmann, place publique | Lien permanent

06/03/2019

Le JDD - Raphaël Glucksmann et Place publique dans une impasse

Après le refus d'EELV, du PCF et de Benoît Hamon, seul le PS est encore disponible pour une alliance. Un tête‑à-tête dont Place publique ne veut pas.

Depuis le week-end dernier et la réunion à huis clos de Place publique à Metz, Raphaël Glucksmann n'avait rien dit. Est-ce le signe que son mouvement, lancé avec l'économiste Thomas Porcher et l'écologiste Claire Nouvian pour créer en vue des européennes un large rassemblement d'une gauche écologiste, se trouve dans une impasse? Beaucoup le pensent, au PS, chez Benoît Hamon ou à Europe Écologie-Les Verts (EELV). "Je ne dirais pas que nous sommes dans une impasse, mais il y a un problème, c'est sûr", reconnaît Glucksmann.…

Lire la suite
________________
________________

25/02/2019

Le Monde - A défaut d’union de la gauche, Benoît Hamon va présenter sa liste pour les européennes

L’idée d’une votation a été un échec. Seuls Place publique et le Parti socialiste semblent se rapprocher.

La proposition aura fait long feu. Benoît Hamon, qui avait plaidé dans Le Monde pour la mise en place d’une votation citoyenne en vue d’unir la gauche lors des élections européennes du 26 mai, renonce, faute de partenaire. Dans un entretien au Parisien du dimanche 24 février, il annonce qu’il « prendra la tête de la liste de Génération. s »

Lire la suite
_________________
_________________

20/12/2018

Libé - Place publique : la gauche sans gage

Le mouvement a convié les principales formations de gauche à une rencontre ce jeudi. Mais seul le PS a témoigné un réel intérêt.

Depuis sa naissance en octobre, Place publique conte sa propre histoire : une bande de copains engagés politiquement, mais jamais encartés, qui se lancent dans le grand bain afin de changer les règles du jeu à gauche. A quelques mois des européennes, la bande, notamment menée par Raphaël Glucksmann, multiplie les contacts avec plusieurs familles afin de rassembler la gauche dans les urnes. Un combat incertain, voire impossible. Mais Place publique y croit.

Lire la suite
____________________
____________________

08:32 Publié dans Article du jour | Tags : glucksmann, place publique | Lien permanent

13/12/2018

Thomas Porcher : « Macron a fait un chèque en blanc pour dire aux gilets jaunes de continuer. »

Lendemain d’allocation présidentielle, en pleine crise des gilets jaunes, l’économiste et co-fondateur de Place Publique, Thomas Porcher nous livre son regard dans #LaMidinale.

11:50 Publié dans Vidéo | Tags : porcher, place publique, macron, gilet jaune | Lien permanent

12/12/2018

Le Parisien - «Fonder un nouveau pacte fiscal, social et écologique» : l’appel de Place publique

Dans une tribune au Parisien-Aujourd’hui en France, les fondateurs du mouvement politique Place publique appellent au rassemblement.

Raphaël Glucksmann, Claire Nouvian et Thomas Porcher, fondateurs du mouvement politique Place publique.

La crise vient de loin. Par des mesures injustes et des petites phrases arrogantes, Emmanuel Macron a certes allumé l’étincelle, mais le feu ne demandait qu’à prendre. L’actuel président symbolise la politique des gagnants, celle qui croit que c’est en baissant les impôts des plus riches que l’on fait réussir la France, que c’est en misant tout sur les métropoles et en organisant le repli des services publics de pans entiers de notre territoire qu’on construit l’avenir d’un pays.

Lire la suite
___________________
___________________