Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/09/2013

Bourdin direct: Delphine Batho - 20/09


Bourdin direct: Delphine Batho - 20/09 par BFMTV

16:15 Publié dans Vidéo | Tags : batho, ps, parti socialiste, politique, actualite | Lien permanent

18/09/2013

Batho : "Ne pas prendre prétexte de l'écologie pour créer un nouveau prélèvement"


Batho : "Ne pas prendre prétexte de l'écologie... par lefigaro

14:30 Publié dans Vidéo | Tags : batho, ps, parti socialiste, politique, actualite | Lien permanent

15/09/2013

L'actualité des socialistes du 9 au 15 septembre (mise à jour)

14 et 15 septembre

Le JDD - Hollande sur la défensive

Sur TF1 dimanche soir, le chef de l'État va justifier ses positions sur la Syrie et tenter de convaincre sur la pause fiscale et le retour de la croissance.

Le Huffington Post - Hollande au 20h00 de TF1, pour une interview dominée par la crise syrienne

François Hollande, qui ne s'est pas exprimé à la télévision depuis le 14 juillet, est l'invité dimanche du 20H00 de TF1. La crise syrienne, l'accord américano-russe, mais aussi les grands dossiers de politique intérieure comme l'emploi, la fiscalité et les retraites, devraient être au menu.

Libé - Mairie de Paris : Éric Lejoindre sera le candidat PS du XVIIIe

Probable futur maire du XVIIIe arrondissement de la capitale, Eric Lejoindre doit sa fulgurante ascension au petit imbroglio qui a agité le PS parisien ces dernières semaines.

L'Express - VIDEO. Ecologie: Batho dénonce les "renoncements" du gouvernement

"L'écologie est en danger" car "le gouvernement recule face à des résistances et des lobbies", estime Delphine Batho, ex-ministre PS de l'Ecologie, ce vendredi dans une interview accordée au Parisien. 

13 septembre

Le Figaro - Pour les députés PS, la question du pouvoir d'achat est centrale

Comment redonner du pouvoir d'achat aux classes moyennes et populaires ? À six mois des élections municipales, la question taraude les esprits à gauche. Et ce ne sont pas les orientations données dans l'avant-projet de loi de finances 2014 qui peuvent rassurer les parlementaires socialistes.

Le Figaro - Hollande et Ayrault piégés par les impôts

Panique à bord. L'annonce des grandes lignes du budget 2014 a été parasitée mercredi par un gros cafouillage sur le diesel et la publication, le lendemain par Le Parisien, d'une note des services proposant une multitude de nouvelles taxes: sur les cigarettes électroniques, l'aspartame ou encore les boissons énergisantes… Les ministres concernés ont immédiatement démenti ces informations issues «du fin fond de la direction de la Sécurité sociale (DSS), même pas d'un cabinet», peste un conseiller.

Le Monde (blog) - Non-cumul des mandats : retour sur une promesse

Couacs de communications, inexactitudes médiatiques, revirements gouvernementaux… Certaines promesses de François Hollande sont parfois difficile à suivre. Lui Président fait la synthèse en temps réel de leurs développements. Aujourd’hui, le débat sur le non-cumul des mandats pour les parlementaires. Le projet de loi adopté par l'Assemblée en juillet vient d'être retoqué en commission au Sénat.

Libé (blog) - Europe Ecologie-Delphine Batho, même combat ?

Dans un nouveau bras de fer avec le Président et le Premier ministre, les dirigeants d’Europe Ecologie-les Verts manifestent bruyamment leur opposition à l’hypothèse d’un statu quo sur la taxation du diesel, qui serait justifié par la défense du pouvoir d’achat des moins favorisés. Le ministre écologiste du Développement, Pascal Canfin, a pris le risque de mots très durs contre son propre gouvernement n’imaginant pas, dit-il, que la majorité laisse ce dossier devenir l’équivalent de celui de l’amiante… Et le Président du groupe parlementaire à l’Assemblée nationale a déclaré qu’en l’état, le projet de budget 2014 ne serait pas «votable».

Le Huffington Post- Municipales à Montpellier : mécontente de la primaire, la maire tourne le dos au PS

MUNICIPALES - A son tour d'entrer en dissidence. Il y a trois ans, Hélène Mandroux était choisie par le Parti socialiste pour contrer Georges Frêche, auteur d'un énième dérapage, lors des élections régionales. Cette fois, c'est elle qui décide de tourner le dos à sa famille politique pour les prochaines municipales à Montpellier.

Libé - A Montpellier, le PS choisit les primaires, Mandroux claque la porte

La maire sortante refuse de participer et annonce se mettre en congé du Parti socialiste.

Au forceps ! Après des mois de psychodrames, d’hésitations et d’invectives, le Parti socialiste a tranché la question du mode de désignation de son candidat aux muncipales de Montpellier. Il s’agira donc d’une primaire interne, soit un vote réservé aux seuls militants du PS montpellierain.

Le Monde - Bartolone et Royal en faveur d'une rapide "pause fiscale"

Le président de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone (PS), estime que la "pause fiscale" doit "maintenant être concrètement et rapidement ressentie par les catégories populaires et les classes moyennes", dans une interview publiée jeudi 12 septembre dans Les Echos. Le président UMP de la commission des finances du Sénat, Philippe Marini, a jugé de son côté que le thème de "la pause fiscale" pouvait "devenir un piège" pour le gouvernement

Libé - A Rennes, un accueil très «space» pour Ayrault

En visite au salon de l'agriculture destiné aux pros de l'agrobusiness, le Premier ministre a essuyé les sifflets de salariés du secteur, inquiets notamment de la fin de subventions européennes

Challenges - Comment Montebourg veut réindustrialiser la France

DECRYPTAGE Grâce aux 34 plans d'action dévoilés jeudi, l’Etat espère la création de 475.000 emplois sur les 10 prochaines années.

L'Expansion - Nouvelle France industrielle: quoi de neuf exactement?

Le président de la République, François Hollande, et son ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, ont dévoilé jeudi matin 34 plans pour remettre l'industrie française en selle. Décryptage.

France Info - Arnaud Montebourg se réinvente

Pas de marinière pour Arnaud Montebourg, aux cotés de François Hollande ce matin, pour la présentation de réindustrialisassion de la France. Droit dans son costume gris, le ministre du redressement productif s'est beaucoup assagi.

Libé - Démission du président de la région Haute-Normandie

Alain Le Vern, qui dit vouloir se consacrer à d'autres projets, quittera ses fonctions le 30 septembre. Le président socialiste de la région Haute-Normandie, Alain Le Vern, a annoncé jeudi sa démission de tous ses mandats, expliquant simplement vouloir s’offrir «d’autres horizons».

12 septembre

Le Nouvel Obs - Qui sont les parlementaires godillots ?

Cinq élus socialistes décident de relancer la question du rééquilibrage des pouvoirs en colloque... à l'Assemblée nationale !

Libé - Le PS girouette sur les niches fiscales

DESINTOX Pour les socialistes, raboter les niches fiscales, ce n'est pas augmenter les impôts.... sauf quand c'est la droite qui tenait le rabot

Le Monde - La France veut préparer sa transition énergétique et numérique

La France va lancer, jeudi 12 septembre, 34 plans visant à préparer l'évolution de son industrie dans la transition énergétique et numérique attendue dans les dix ans et reconquérir des parts de marché dans la compétition mondiale avec à la clé des créations d'emplois.

Libé - Diesel : plein d’indécence pour l’exécutif

Le gouvernement a refusé de revenir sur l’avantage fiscal dont bénéficie le diesel, malgré ses dangers pour la santé publique. Au risque de braquer ses partenaires écologistes.

Le Monde - Comment François Hollande a choisi l'option militaire

Cet après-midi du samedi 31 août, les patrons des services de renseignement, les généraux et les ministres régaliens habituellement convoqués dans les conseils restreints de défense sont arrivés plus tôt que prévu à l'Elysée : la Maison Blanche a avancé d'une heure l'entretien téléphonique prévu entre Barack Obama et François Hollande. Les hauts responsables français sont alors convaincus que ce petit changement est un bon signe. Pour eux, il signifie que le président américain a décidé, avec la France, de frapper les installations militaires de Bachar Al-Assad en réaction à l'utilisation massive de gaz, le 21 août, une attaque chimique qui a tué 1500 civils dont plus de 400 enfants. On n'allait plus perdre de temps...

Le Monde - Cacophonie au gouvernement sur la taxation du diesel

Interrogé par Le Monde, Philippe Martin, ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie, dément avoir annoncé, mercredi 11 septembre, lors de sa conférence de presse, que le diesel conserverait son avantage fiscal sur l'essence. Dans un dépêche diffusée à 12 h 50,  l'AFP cite le ministre : "Il n'y a pas de disposition qui concerne de manière spécifique ce qu'on peut appeler la convergence fiscale du diesel et de l'essence." Annonçant donc l'abandon par le gouvernement de cette mesure.

Le Point - Budget 2014 : la fronde de la gauche du PS

Plusieurs députés socialistes jugent insuffisantes les mesures sur le pouvoir d'achat du projet de budget et promettent un débat parlementaire musclé.

Plusieurs députés socialistes ont jugé insuffisantes les mesures sur le pouvoir d'achat dévoilées mercredi par le gouvernement pour le budget 2014, promettant "une bataille" d'amendements lors du débat parlementaire. "La question du pouvoir d'achat n'est pas prise en compte à la hauteur de ce qu'elle devrait être. Il faut faire beaucoup plus. La problématique du pouvoir d'achat remonte du terrain de manière extrêmement forte dans les circonscriptions, sur les marchés. Le débat sur les heures sup' a été l'un des révélateurs, mais cela monte plus largement", a ainsi déclaré dans les couloirs de l'Assemblée Laurent Baumel, l'un des animateurs du collectif de la Gauche populaire.

L'Express - Municipales 2014: à Marseille, Désir veut "une liste commune de toute la gauche"

Le premier secrétaire du PS, Harlem Désir, veut éviter une victoire du FN aux municipales de Marseille. Son idée: regrouper PS, Front de gauche et écologistes sur une même liste.

11 septembre

Le Nouvel Obs - EXCLUSIF. 30% d'opinions positives, impopularité record pour Hollande

Le chef de l'Etat perd deux points dans notre baromètre mensuel LH2 - "Nouvel Obs". Baisse similaire pour Jean-Marc Ayrault.

Le Monde (blog) - La PMA : zoom sur une promesse chahutée

Couacs de communications, inexactitudes médiatiques, revirements gouvernementaux… Certaines promesses de François Hollande sont parfois difficiles à suivre. "Lui Président" fait la synthèse en temps réel de leurs développements

Le Figaro - La garantie universelle des loyers perturbe le PS

«Je veux éviter un fiasco au gouvernement.» Très remonté, Christophe Caresche (PS) a une nouvelle fois dénoncé mardi matin, lors de la réunion hebdomadaire de rentrée du groupe socialiste, la création d'une «garantie universelle des loyers» (GUL) sur le parc privé de logements, l'une des mesures phares contenue dans le projet de loi sur le logement débattu en première lecture à l'Assemblée. «On va mettre en place une taxe payée à la fois par les propriétaires et les locataires. C'est une folie de faire reposer l'intégralité du risque d'impayés sur l'État», a insisté le député de Paris dans les couloirs.

La Tribune - A quoi ressemblera la France industrielle de demain ?

Le ministre du Redressement productif a le verbe facile, on le sait. Ce mardi, lors de la remise du prix Pierre Potier qui récompense des entreprises ayant développé un produit ou un procédé chimique « propre », Arnaud Montebourg n'a pas pu s'empêcher de dévoiler en partie la campagne intitulée « Nouvelle France industrielle » qui doit être présentée jeudi en grande pompe par François Hollande. L'Elysée devrait apprécier la communication du ministre.

Le Figaro - Valls presse les sénateurs de ne pas s'opposer au non-cumul

«Une révolution démocratique». Auditionné par la commission des Lois du Sénat mardi, Manuel Valls a tenté de décourager les sénateurs de mener une guérilla contre le projet de loi interdisant le cumul d'une fonction exécutive locale avec un mandat de député ou de sénateur à compter de 2017. Le texte, largement critiqué par les sénateurs de tous bords, au premier rang desquels le président du groupe socialiste François Rebsamen, arrivera à la Chambre haute à partir du 18 septembre. Les députés l'avaient quant à eux voté en première lecture avant les vacances.

Les Echos - Taxe à 75 % : Moscovici envisage un geste pour les clubs de foot

EXCLUSIF - La taxe à 75 % s’appliquera sur les revenus de 2013 et 2014. Elle sera payée par les entreprises pendant deux ans, avec un plafond par rapport au chiffre d’affaires, notamment pour limiter l’impact sur le football.

La Tribune - Hollande veut équilibrer les nouvelles hausses d'impôts, entre ménages et entreprises

Le budget 2014 prévoirait une hausse de 3,5 milliards d'euros des impôts des ménages comme des entreprises, destinés à compenser la fin des mesures Cahuzac. Cet équilibre affiché n'inclut pas la hausse de la TVA, déjà votée, tout comme le crédit d'impôt compétitivité, qui changent la donne

Le Figaro - Mélenchon n'effraie plus les socialistes

En campant sur sa stratégie d'attaques tous azimuts contre François Hollande et son gouvernement, le leader du Front de gauche a fini par lasser les socialistes.

Le Huffington Post - Budget 2014: Comment le gouvernement prépare ses hausses d'impôts

À quelques semaines de la présentation du budget, chaque jour connaît son lot de "fuites" dans la presse autour des pistes envisagées par le gouvernement. Après l'évocation d'un retour de la défiscalisation des heures supplémentaires mardi, l'éventuelle suppression de la niche fiscale pour les étudiants à charge mercredi, voilà que Les Echos en dévoilent deux d'un coup vendredi 6 septembre.

10 septembre

Libé - Virage

Social-démocrate ? Social-libéral ? Peu importe les mots au contenu incertain. Seule certitude : François Hollande et le gouvernement ont pris ces derniers mois un virage qui les éloigne des postures de gauche de la campagne présidentielle. Car c’est bien une «politique de l’offre», ou plus grossièrement une «politique de l’entreprise», qui est mise en œuvre aujourd’hui, loin des fondamentaux du Parti socialiste.

Le Monde - La charte sur la laïcité remporte une large adhésion politique

En installant la première charte laïque à l'école, lundi 9 septembre, à La Ferté-sous-Jouarre (Seine-et-Marne), le ministre de l'éducation nationale, Vincent Peillon, a cru bon de souligner que la laïcité est "un combat non pas pour opposer les uns et les autres, mais un combat contre ceux qui veulent opposer les uns et les autres". Une définition qui lui permet, dans un même élan – bien que son texte remporte une très large adhésion dans la classe politique –, de répondre aux tenants d'une laïcité offensive, et de rassurer les communautés qui pourraient se sentir stigmatisées par ce texte.

Le Monde (blog) - Confusion fiscale

Le pire, pour un gouvernement, est de ne pas être pris au sérieux. Et c'est bien ce qui arrive en ce mois de septembre, où l'annonce d'une "pause fiscale" est démentie par l'arrivée des feuilles d'impôt dans la boîte aux lettres des contribuables.

Sept Français sur dix ne croient pas à la pause fiscale, indique un sondage CSA réalisé pour Les Echos et l'Institut Montaigne. Ils sont comme saint Thomas. Ils y croiront quand ils la verront. Or, ce n'est pas pour aujourd'hui et ce ne sera pas non plus pour demain.

Le Monde (blog) - Le PS fustige le revirement de Fillon sur le FN

François Fillon change une nouvelle fois de position en cas de second tour opposant le Front national au Parti socialiste. Après avoir appelé à voter contre le parti d’extrême droite au lendemain du premier tour des cantonales de mars 2011, puis entretenu la confusion sur ce sujet l’année suivante, l’ex-premier ministre a tranché.

Le Lab - Le Parti socialiste publie une vidéo et invente un hashtag pour répondre à François Fillon sur le Front national

Le Parti socialiste avait jusqu'à maintenant réagi aux propos de François Fillon sur le Front national, sur Twitter, par la voix de son Premier secrétaire et de ses porte-paroles. Mais pas encore par la voix officielle. C'est désormais chose faite, avec une vidéo qui pose à François Fillon une question: "le Front national est-il moins sectaire que le Parti socialiste ?".

Libé - Un héros malgré lui (et malgré nous aussi)

NO SMOKING Valls encore ? Eh oui… Mais face au chroniqueur politique de France Inter Thomas Legrand. Je vous raconte. L’été finissant, tandis que l’actualité peaufinait son hâle sur des aires d’autoroutes et que s’épuisait, des fusillades marseillaises, l’intérêt convenu, advint, le jeudi 22 août à Marignane, ceci : le casse à main armée d’un bureau de tabac par deux voyous qu’un témoin en voiture, avec son épouse et leur enfant de 15 mois, vit s’enfuir à scooter avec la caisse et quelques cartouches de cigarettes. Paul Blondel, 61 ans et retraité d’Air France, décide d’intervenir ; percute mollement le deux-roues des méchants, pour les faire choir, au moyen de son propre véhicule ; dont il s’extrait, «muni d’une batte et d’une bombe lacrymogène», dira un témoin ; et tente de désarmer et interpeller les voleurs. Il en mourra dans la soirée, abattu, au cours de l’altercation, de deux balles de fusil. Le coup de semonce dont une radio fit état n’a pas été avéré. Grande émotion.

9 septembre

Le JDD - Daniel Vaillant : "J'attendais un peu plus de considération..."

INTERVIEW - L'ancien ministre PS de l'Intérieur, député-maire du 18e arrondissement de Paris, a accepté vendredi soir de renoncer à sa mairie, à l'issue d'un bureau fédéral à suspense. La mort dans l'âme, Daniel Vaillant a tout de même le sentiment d'avoir remporté une petite victoire. Il s'explique pour leJDD.fr.
__________________________________________________
__________________________________________________

07/09/2013

L'actualité des socialistes du 2 au 8 septembre (mise à jour)

Les 7 et 8 août

Le Monde - Vaillant : "Pourquoi serais-je le seul à ne pas pouvoir choisir mon successeur ?"

Daniel Vaillant, maire du 18e arrondissement de Paris, de 1995 à 2001, puis de 2003 à aujourd'hui, a accepté de passer la main, au bout de longues heures de négociations avec la fédération socialiste de Paris et la candidate Anne Hidalgo. L'ancien ministre de l'intérieur explique, dans une interview au Monde.fr, que son retrait est conditionné et qu'il n'a pas apprécié la méthode employée.

Le Monde - Paris : Vaillant renonce à se représenter dans le 18e 

Daniel Vaillant renonce à se représenter à l'élection municipale dans le 18earrondissement de Paris. "Nous avons acté lors de la réunion du bureau fédéral vendredi que les élus qui sont députés et maires à la fois ne se représenteraient pas en 2014", a annoncé Rémi Féraud, maire du 10e arrondissement et premier secrétaire de la fédération PS de Paris.

Le Monde - Marseille : Mennucci dénonce la présence de Guérini à une réunion sur la sécurité

Le député PS Patrick Mennucci a dénoncé samedi 7 septembre la présence du président socialiste du conseil général, Jean-Noël Guérini, à la réunion en préfecture convoquée par le gouvernement pour tenter de trouver des réponses aux problèmes de délinquance à Marseille.

PS : Harlem Désir demande au gouvernement qu'il n'y ait "pas de couac cette année"

Harlem Désir a appelé instamment le gouvernement à ce qu'il n'y ait "pas de couac cette année" et estimé qu'il serait "politiquement absurde et économiquement destructeur d'emplois" de rétablir la défiscalisation des heures supplémentaires, dans une interview à paraître samedi dans la Voix du Nord

Le Monde - L'ambition et les énigmes de Martine Aubry

"Martine est de retour !" Cette confidence faite sur le mode de la plaisanterie par un haut responsable socialiste n'est pas loin d'être partagée par bon nombre de ses camarades. Jusqu'à présent retirée en sa mairie de Lille, Martine Aubry a en effet rompu à deux reprises ces dernières semaines le silence qu'elle s'était imposé depuis un an.

L'Express - Municipales à Paris: Vaillant se "sacrifie"

Le bureau fédéral a tranché. Le député maire PS du 18e, Daniel Vaillant, renonce à la mairie mais souhaite toujours que son bras droit, Eric Lejoindre, conduise la liste socialiste. 

Le Lab - Cambadélis minimise l’isolement de Hollande sur la Syrie, "la rançon des hommes qui secouent les consciences"

La France est isolée dans ses velléités d’intervenir en Syrie. Seul Barack Obama semble sur la même ligne interventionniste que François Hollande mais attend le vote du Congrès. Car l’Union européenne ne suit pas.

Le Monde - Syrie : la France ne frappera pas avant le rapport de l'ONU

Depuis le sommet du G20, François Hollande a annoncé, vendredi 6 septembre, que la France attendrait la présentation du rapport des inspecteurs de l'ONU sur l'utilisation d'armes chimiques en Syrie avant de déclencher une éventuelle opération militaire contre le régime de Bachar Al-Assad. Ce rapport est attendu pour la mi-septembre.

Le Monde - Paris : Vaillant dément avoir renoncé à son poste de maire du 18e arrondissement

Les tractations pour désigner la tête de liste socialiste pour les municipales dans le 18e arrondissement à Paris génèrent leur lot de rumeurs et d'informations contradictoires. Dernier épisode en date vendredi 6 septembre, quand le site Internet de L'Express a annoncé que le maire socialiste, Daniel Vaillant, acceptait de lâcher son fauteuil, se conformant au souhait d'Anne Hidalgo. En échange, il aurait obtenu que le candidat du PS soit désigné par un vote des militants locaux.

L'Express - Européennes 2014: l'aile gauche du PS veut la tête de liste en Ile-de-France

Les places de choix se négocient pour les élections européennes de 2014, et dans les rangs du PS des ambitions apparaissent déjà. 

France 3 - Daniel Vaillant peut-il être contagieux ?

Vendredi soir, le bureau fédéral du PS Paris tiendra une nouvelle réunion après celle du début de semaine. Au menu, les têtes de listes pour les municipales. Le cas Vaillant sera-t-il réglé ? Quels sont les autres arrondissements où il y a des discussions ?

Le 6 août

Le Monde - Au Bourget, Montebourg s'en prend à la "mauvaise finance"

Ce n'est sans doute pas un hasard si le ministre du redressement productif, Arnaud Montebourg, a choisi le Bourget, jeudi 5 septembre, pour déclarer qu'à ses yeux il existait une "bonne et [une mauvaise]" finance. Pendant sa campagne présidentielle, c'est au Bourget également que François Hollande avait déclaré que la finance était son "adversaire".

Le Monde - Hausse des impôts : comment le gouvernement a infléchi son discours

Après l'effort, voici venu le temps de la "pause fiscale", clame François Hollande. Une promesse à laquelle une majorité de Français ne croient pas, selon un sondage CSA pour Les Echos et l'Institut Montaigne paru jeudi 5 septembre. 79 % des sondés estiment que le chef de l'Etat ne parviendra pas à stabiliser les prélèvements obligatoires dès 2014. Une méfiance qui trouve peut-être sa source dans la multiplication des signaux contradictoires du président et de son gouvernement depuis un an.

Le JDD - Au Bourget, Montebourg charge la "mauvaise" finance

Arnaud Montebourg a comparé jeudi la finance au cholestérol, disant qu'il y en avait "une bonne et une mauvaise", dans une intervention au Bourget, la ville où François Hollande l'avait dénoncée pendant la campagne présidentielle. "La finance, c'est comme le cholestérol. Il y a la bonne et la mauvaise", a déclaré le ministre du Redressement productif à l'occasion de l'annonce de la relocalisation de Chine en France d'une partie de la production de Solex électriques de la société Easybike, dont le siège se trouve précisément dans cette ville de Seine Saint-Denis.

Les Echos - Nouveau Montebourg, nouvelles frontières

François Hollande lance, le 12 septembre, trente-quatre « plans de réindustrialisation de la France ». L'heure de gloire pour Arnaud Montebourg.

Le Point - EXCLUSIF. Ségolène Royal plus en forme que jamais

Dans "Le Point" qui paraît ce jeudi, la présidente de la région Poitou-Charentes et ancienne compagne de François Hollande se lâche et distille des petites phrases. Morceaux choisis...

RFI - Ségolène Royal règle ses comptes

« J’ai un charisme, de l’aura, du poids. Au gouvernement, je leur ferais de l’ombre ». Cette phrase, à en croire l’hebdomadaire Le Point, c’est Ségolène Royal, la présidente socialiste de la région Poitou-Charentes, qui l’aurait prononcée. L’ancienne candidate à l’élection présidentielle règle ainsi ses comptes avec ses camarades socialistes. Elle s’en prend à Martine Aubry, la maire de Lille, à Claude Bartolone, le président de l’Assemblée nationale ou à l’ancienne ministre écologiste Delphine Batho. Ségolène Royal a démenti, mercredi, avoir tenu de tels propos.

Non Fiction - Le marseillais Patrick Mennucci ou l'anti-Guérini

Résumé : EXCLUSIF - PRIMAIRES MARSEILLE - Il parle la langue de la Canebière et révèle que Jean-Claude Gaudin confond encore les Francs et les Euros. Le député PS Patrick Mennucci, qui est en train de devenir le favori pour les municipales de Marseille, se lâche. Et lâche du lourd. Sur FO, sur l'affaire Guérini, sur Tapie et sur son rival Eugène Caselli, il dit tout dans un ouvrage à paraître la semaine prochaine. Non Fiction l'a lu, en avant première. Ce livre va changer le cours de la campagne municipale. Verbatim - dans la langue de Pagnol.

Le 5 août

Le Monde - La popularité de Hollande et Ayrault remonte, mais reste basse

Les cotes de popularité de François Hollande et Jean-Marc Ayrault repartent timidement à la hausse. Celle du président regagne deux points, avec 32 % des Français qui approuvent son action. De son côté, la popularité du premier ministre fait un bond de quatre points à 38 %, selon le baromètre IFOP pour Paris Match publié mardi.

Le Monde - Le style "Peillon", un certain flou

On voulait un ministre, on a eu un philosophe." En écho à cette boutade lancée, mardi 27 août, par Sébastien Sihr, le secrétaire général du premier syndicat de professeurs des écoles, résonne dans d'autres cénacles un tout aussi dubitatif "on pensait avoir un philosophe, et on a un ministre comme les autres".

Le Nouvel Obs - Batho : "La vraie raison de mon départ"

EXCLUSIF. L'ex-ministre de l'Ecologie révèle qu'elle était opposée à la réduction du budget de la sûreté nucléaire. Et à la privatisation d'EDF.

4 septembre

Libé - Un vote au parlement sur la Syrie reste envisageable, selon Vidalies

Le ministre des Relations avec le parlement assure que François Hollande n'a pas exclu de consulter l'Assemblée, mais que pour le moment la question «ne se pose pas».

Le Figaro - La rentrée des classes très scolaire de François Hollande à Denain

Accompagné de trois ministres, le président de la République a rappelé les principes de la réforme des rythmes scolaires déjà en œuvre dans cette école de plus de 300 élèves.

France Info - Marie-Noëlle Lienemann : "Il faut avoir le courage de faire des choix"

Marie-Noëlle Lienemann, sénateur de Paris, ancienne ministre du gouvernement Bérégovoy, est souvent présenté comme la pasionaria du Parti socialiste. Elle se situe à la gauche du PS,  et elle manifestera mardi 10 septembre contre la réforme des retraites.

Libé - Le gouvernement «ne reviendra pas» sur la fiscalisation des heures sup'

La porte-parole Najat Vallaud-Belkacem dément à son tour des informations de presse évoquant un retour partiel au dispositif de défiscalisation mis en place sous Sarkozy.

Libé, Désintox - Quand Sapin revisite la loi sur les heures sup'

«C'est un gros mensonge ! Évidemment, il y avait un dispositif fiscal qui a été avantageux pour ceux qui avaient des heures sup. Évidemment cela a posé des problème en terme de pouvoir d'achat. Mais c'était très peu de chose par rapport au dispositif lui même. Le dispositif qu'on appelle à tort défiscalisation des heures sup, c'est un dispositif qui exonérait de toute cotisation les entreprises quand elles offraient des heures supplémentaires.»

Le JDD - Des élus PS tentent de relancer le débat sur les heures sup

Des parlementaires socialistes souhaitent revenir partiellement sur la suppression de la défiscalisation des heures supplémentaires, même si l'Elysée s'y est opposé mardi. L'UMP Gilles Carrez et le socialiste Laurent Grandguillaume refont le débat pour leJDD.fr.

L'Echo - Le gouvernement exclut tout retour aux heures sup défiscalisées

Des députés PS veulent un retour partiel aux heures supplémentaires défiscalisées pour soutenir le pouvoir d’achat. L’exécutif refuse de rétablir ce symbole sarkozyste, jugé néfaste aux embauches.

Francetvinfo -Refiscalisation des heures sup' : la gauche est-elle allée trop loin ?

Le gouvernement dément vouloir revenir sur la fin de la défiscalisation des heures supplémentaires, mais le débat pourrait ressurgir à l'automne.

France Info - Manuel Valls omniprésent : décryptage de la stratégie d'un ministre

Le plus de France Info est consacré ce matin à Manuel Valls. Le ministre de l'intérieur a occupé le terrain tout l'été, en France. Il prépare maintenant une série de déplacements, en Afrique notamment, sur le thème de l'immigration. Le ministre de l'intérieur aime provoquer, il affiche son ambition, mais est-ce que c'est la meilleure stratégie pour atteindre le sommet du pouvoir ? L'analyse d'Anne Laure Dagnet.

3 septembre

Lui Président - 1er août-2 septembre : Syrie, retraites et rentrée scolaire

Après quinze jours de vacances imposés par le ralentissement de l’actualité gouvernementale et politique, Lui Président fait sa rentrée en faisant le point sur la réalisation des engagements de campagne de François Hollande pendant le mois d’août. Au menu : l’imminence de frappes sur la Syrie perturbe l’agenda du gouvernement, concentré sur la rentrée scolaire et la réforme des retraites.

Francetvinfo - Les petites phrases d'Harlem Désir, une stratégie pour exister

Avec sa sortie sur "l'esprit munichois", le premier secrétaire du PS s'est mis à dos l'opposition, mais aussi une partie de la majorité. Depuis quelques temps, il multiplie les formules assassines. Une façon de peser dans le débat public.

Le Nouvel Obs - Aubry, Taubira, Duflot : les Calamity Jane contre le cow-boy Valls

Au nom de leur "idéal de gauche", les trois femmes s'opposent au ministre de l'Intérieur. Et jugent son style macho et puéril.

Europe 1 - Les (quelques) voix PS favorables à un vote au Parlement sur une intervention en Syrie

HAPPY FEW - Pour l'instant, ils se comptent encore sur les doigts de (deux) mains. Patricia Adam, députée du Finistère et présidente de la commission de Défense à l'Assemblée nationale, Patrick Mennucci, député des Bouches-du-Rhône, ou bien encore Arnaud Leroy, député des français établis hors de France, Jérôme Lambert, député de la Charente, Jean-Marie Le Guen, député de Paris, Cécile Untermaier, députée de Saône-et-Loire, et Guy Delcourt, maire de Lens et député du Pas-de-Calais, tous parlementaires socialistes, ont publiquement réclamé un vote au Parlement sur l'éventualité d'une intervention en Syrie.

Le Nouvel Obs - SYRIE. Quand François Hollande demandait un vote sur l'Irak

Pas de vote sur la Syrie à l'Assemblée ? En 2003, alors patron du PS, Hollande réclamait pourtant un rôle actif du Parlement, par un vote sur le véto français à l'Onu.

Libé - Syrie : François Hollande entre deux fronts

Analyse A l’extérieur, son allié Obama retarde une possible intervention, tandis qu’à Paris la droite critique la précipitation présidentielle.

Par ALAIN AUFFRAY, GRÉGOIRE BISEAU

Si Barack Obama avait voulu fragiliser son allié François Hollande, il ne s’y serait pas pris autrement. En l’appelant samedi pour lui annoncer qu’il allait solliciter, à partir du 9 septembre, le feu vert du Congrès pour une intervention militaire en Syrie, le président américain a mis le chef de l’Etat français dans une situation pour le moins inconfortable. A double titre.

Le Monde (blog) - Valls fait sa rentrée à la « police des polices »

Le 2 septembre 2013 est un jour de mouvement au ministère de l'intérieur: premier jour d'existence de la nouvelle Inspection générale de la police nationale (IGPN, "police des polices") et basculement de 23 communes de zone police en zone gendarmerie, et vice-versa. Lundi, Manuel Valls est venu ouvrir le séminaire sur la réforme de l'IGPN à Paris, devant les fonctionnaires du service, et l'ensemble des directeurs de la police. Avec un petit air de rentrée des classes, même s'il a donné l'impression de ne jamais être parti en vacances cet été...

2 septembre

Le Monde - Les petites retraites revalorisées au 1er avril, selon Touraine

La ministre des affaires sociales, Marisol Touraine, a affirmé que le report de l'indexation des pensions au 1er octobre ne concernerait pas les petites retraites, dimanche 1er septembre sur BFMTV.

Libé - Petites retraites : Touraine donne le tournis

Social. La ministre a annoncé que le minimum vieillesse continuerait d’être revalorisé au 1er avril. Par Cédric Mathiot

C’est ce qui s’appelle une jolie volte-face. Les petites pensions seront finalement épargnées par la réforme des retraites, contrairement à ce qui était prévu. Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales, a annoncé hier sur BFMTV que l’Allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa, ex-minimum vieillesse) continuerait d’être revalorisée au 1er avril.

Metro - 5e arrondissement de Paris : apaisement en vue entre Anne Hidalgo et le PS local

MUNICIPALES 2014 - Le bureau fédéral du Parti socialiste va entériner lundi soir la candidature de Marie-Christine Lemardeley, présidente de l'Université Paris 3 soutenue par Anne Hidalgo, pour affronter Jean Tiberi (UMP) dans le 5e arrondissement. Malgré l'hostilité des militants locaux, qui réclamaient un vote, l'heure est au rassemblement.

L'Express - Syrie: Harlem Désir dénonce un "esprit munichois" à l'UMP, une attaque "ignoble"?

Le premier secrétaire du PS a dénoncé dimanche "l'esprit munichois" des dirigeants de l'opposition réticents à intervenir militairement en Syrie. L'UMP et l'UDI condamnent des propos "scandaleux" et "ignobles". 

Le JDD - A Paris, ça se resserre entre NKM et Hidalgo

EXCLUSIF - Notre sondage Ifop-Fiducial confirme le duel attendu entre l'actuelle première adjointe PS Anne Hidalgo et Nathalie Kosciusko-Morizet, qui sort renforcée de la primaire UMP.

Le Lab - Selon Manuel Valls, le Parti socialiste a "effacé le 21 avril 2002" en le nommant ministre de l'Intérieur

Un Manuel Valls et tout va mieux. C'est en tout cas l'interprétation que fait le ministre de l'Intérieur lui-même. Interrogé par le Figaro Magazine, en kiosques le 30 août, Manuel  Valls estime que le traumatisme du 21 avril 2002, lorsque Jean-Marie Le Pen accédait au second tour de l'élection présidentielle, est oublié. Notamment grâce à sa nomination place Beauveau.

 

29/08/2013

Delphine Batho : "J'ai un moral de combattante"


Delphine Batho : "J'ai un moral de combattante" par rtl-fr

10:00 Publié dans Vidéo | Tags : batho, ps, parti socialiste, politique, actualite | Lien permanent

14/07/2013

L'actualité des socialistes du 8 au 14 juillet (mise à jour)

A la une

Le Lab d'Europe 1 - Jean-Christophe Cambadélis dénonce "un dispositif politique totalement hollandais"

SNIPER - Grande gueule du PS, fort d’une rare liberté de parole dans la majorité, le député PS de Paris, Jean-Christophe Cambadélis n’est pas tendre avec la manière de gouverner de François Hollande. Ce samedi 13 juillet, dans l’émission Mediapolis, sur Europe 1, Jean-Christophe Cambadélis critique l’Etat-hollandais mis en place par le président. En février, il reprochait déjà au chef de l’Etat de ne pas assez intégrer le Parti socialiste dans son dispositif politique.

13 et 14 juillet

Le Nouvel Obs + -Le FN et la municipale de Marseille : l'impuissance désarmante du PS et de l'UMP

Après les législatives de l'Oise et du Lot-et-Garonne, qui ont particulièrement mis en avant le FN, le spectre du parti de Marine Le Pen plane désormais sur la mairie de Marseille et sur les prochaines européennes. François Hollande et le PS ont-ils encore les moyens d'endiguer la progression du vote d'extrême droite ? C'est de plus en plus difficile, pour Jean-Marcel Bouguereau.

Le Monde - Moscovici prend ses distances avec la taxe sur les transactions financières

Le ministre des finances Pierre Moscovici a émis de sérieux doutes sur la portée du projet de taxe sur les transactions financières (TTF), pourtant approuvé par l'Allemagne, la France, l'Italie, l'Espagne, l'Autriche, le Portugal, la Belgique, l'Estonie, la Grèce, la Slovaquie et la Slovénie.

Le Nouvel Obs - Marisol Touraine aurait testé la CSG pour les retraites par Emmanuel Jarry

PARIS (Reuters) - La ministre des Affaires sociales a testé cette semaine, parmi d'autres pistes, l'idée d'une augmentation de la Contribution sociale généralisée (CSG) pour les actifs afin de financer les retraites, ont rapporté vendredi des dirigeants syndicaux

Le Monde - Le FN à 25 %, devant le PS, bouscule la campagne à Marseille

Le sondage commandé par l'UMP pour départager Jean-Claude Gaudin et Guy Teissier en vue des municipales à Marseille en 2014, n'a pas seulement validé le leadership du sénateur et maire sortant sur son challenger député. L'étude de l'IFOP révélée mardi 9 juillet, qui donne 32 % des intentions de vote au premier tour à M. Gaudin contre 29 % à M. Teissier, confirme une autre réalité. Celle que Stéphane Ravier, tête de liste du Rassemblement bleu Marine à Marseille, annonçait à chacune de ses sorties : la montée en puissance du Front national dans tous les secteurs de la ville...

Libé - Montebourg revendique ses propos sur les gaz de schiste

Le ministre du Redressement productif juge «très bien» ses déclarations de mardi en faveur d'une exploitation écologique des gaz de schiste par une compagnie publique et estime n'avoir nullement enfreint la «ligne gouvernementale»

LCP - Bartolone (PS) : plutôt "4% de déficit" que "4 degrés de plus"

Le président de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone (PS), a exprimé vendredi ses doutes sur la nécessité "d'atteindre coûte que coûte l'équilibre budgétaire en 2017", jugeant qu'on peut "vivre avec 4% de déficit, pas forcément avec 4 degrés de plus".

Le Monde - PS : enquête pour "corruption" dans la fédération Pas-de-Calais

Le parquet de Lille a ouvert une information judiciaire contre X, visant des faits de corruption et d'abus de biens sociaux au sein de la fédération socialiste du Pas-de-Calais, a-t-on appris jeudi 11 juillet auprès du parquet, confirmant une information de La Voix du Nord.

Le Monde - Retraites : Caresche (PS) juge le texte de son parti "mauvais" et "sans ambition"

Christophe Caresche est député socialiste de Paris. Classé parmi les réformistes et les sociaux-démocrates du Parti socialiste, il critique vivement le texte adopté par le bureau national du parti mardi 9 juillet, qui fixe des limites à la future réforme des retraites. Un texte qu'il considère "mauvais" et  "sans ambition".

12 juillet

France Info - Gaz de schiste : "Il n'y a qu'une politique au gouvernement" (Ayrault à Montebourg)

Jeudi, le premier Ministre a affirmé que l'exploitation du gaz de schiste en France était "exclue". Il réagissait après la polémique suscitée par Arnaud Montebourg, qui avait évoqué à l'Assemblée nationale une éventuelle exploitation de cette ressource. Ses propos ont suscité de nombreuses réactions du côté du PS et des Verts.

Du 8 au 11 juillet

Le JDD - Le PS veut convaincre les écolos pour les municipales

Les socialistes étaient réunis mercredi au siège du parti pour commencer à définir leurs stratégies en vue des municipales de 2014. Tous savent que leur victoire sera en partie conditionnée au ralliement des écologistes à leurs listes.

PS - Municipales 2014: pour Harlem Désir, les socialistes porteront «des projets d'avenir, de développement, pour nos villes»

De nombreux dirigeants du Parti socialiste se sont rassemblés afin d'écouter de multiples intervenants, dont les sondeurs Brice Teinturier, d'Ipsos, Carinne Marcé, de TNS Sofres, et Jérôme Fourquet, de l'Ifop, mais également Christophe Borgel, Secrétaire national aux élections, Luc Carvounas, Secrétaire national aux relations extérieures, Adeline Hazan, Secrétaire nationale aux droits des femmes, Pierre Cohen, président de la Fédération nationale des élus socialistes et républicains.

Le Monde - Le Parti socialiste plaide pour une réforme des retraites a minima

Le PS a-t-il dressé une véritable herse ou dessiné quelques lignes rouges en pointillé ? Le "texte d'orientation" sur les retraites adopté en bureau national par laRue de Solférino, mardi 9 juillet au soir, fixe des bornes à l'exécutif, alors que commence la concertation avec les partenaires sociaux.

Le JDD - Les retraites, nouveau sujet brûlant au PS

Les socialistes se sont mis d'accord mardi soir sur un texte commun sous forme de contribution à la réforme des retraites lancée par le gouvernement. Mais comme sur nombre d'autres sujets, le parti peine à parler d'une seule voix.

Libé - Le non-cumul des mandats soumis au vote des députés

Le texte prévoit d'empêcher les parlementaires d'exercer un mandat exécutif local en sus de leurs attributions, et ce dès 2017.

Le projet de loi sur le cumul des mandats, qui interdit à un parlementaire d’exercer, à compter de 2017, une fonction exécutive locale passe mardi le cap du vote de l’Assemblée nationale, où une partie de la gauche et toute la droite sont vent debout.

Le Monde - Le gouvernement présente son plan d'investissement pour les dix prochaines années

Jean-Marc Ayrault va dévoiler mardi 9 juillet à l'université de Paris-VI un plan d'investissements d'avenir sur dix ans, à 17 heures. Plusieurs ministres seront présents, dont le successeur de Delphine Batho à l'écologie, Philippe Martin. 

Libé - Le déficit de l'Etat s'est creusé de 3 milliards d'euros sur un an

Le déficit de l’Etat français s’est creusé de 3 milliards d’euros au 31 mai sur un an, en raison essentiellement de dépenses européennes exceptionnelles, a annoncé mardi le ministère du Budget. En cumulé, le déficit atteignait en mai 72,6 milliards d’euros, contre 69,6 milliards un an plus tôt, est-il précisé dans un communiqué.

Le Monde - L'aile gauche du PS veut faire reporter la réforme des retraites

Une pierre politique de plus dans le jardin de François Hollande et de Jean-Marc Ayrault. Lundi 8 juillet, l'aile gauche du PS va envoyer une lettre à l'ensemble des parlementaires socialistes et des membres du bureau national de la rue de Solférino pour demander le report de la réforme des retraites.

Le Monde - L'aile gauche du PS accusée d'être "démissionnaire" et "conservatrice"

Nouvelle dissension au sein du Parti socialiste. L'initiative de l'aile gauche du parti d'envoyer une lettre à l'ensemble des parlementaires socialistes et des membres du bureau national de la rue de Solférino, pour demander le report de la réforme des retraites, agace.

Libé - «Tout, dans la diatribe de M. Estrosi, sent mauvais» selon le PS

RÉACTIONS Les déclarations du député-maire UMP de Nice sur les gens du voyage et l'Islam font réagir au gouvernement et dans les associations.

RTL - "Le PS est unijambiste", selon Cambadélis

Pour Jean-Christophe Cambadélis, les divisions de la gauche sont une chance pour le Front national. Sur son blog, le député PS appelle donc à la mobilisation de son camp en vue des élections municipales.

Il n'a donc pas que la droite qui soit sujette à division. "La gauche part dans tous les sens", jure Jean-Christophe Cambadélis dans un billet posté samedi 6 juillet sur son blog. Quatre jours après l'éviction de Delphine Batho du gouvernement, qui a provoqué une mini crise entre le Parti socialiste et Europe Ecologie – Les Verts, le député de Paris tire la sonnette d'alarme. La gauche s'éparpille "façon puzzle", comme aurait pu l'écrire Michel Audiard, et cet éparpillement est dangereux. 

Capital - La gauche du PS pour un report de la réforme des retraites

L'aile gauche du Parti socialiste plaide dans une lettre aux parlementaires du PS pour un report de la réforme des retraites et appelle à une consultation des militants dans les fédérations, a-t-on appris auprès de "Maintenant la gauche". 

Le Nouvel Obs - Ségolène Royal tacle son ancienne protégée Delphine Batho

PARIS (Reuters) - Ségolène Royal a violemment taclé dimanche son ancienne protégée, Delphine Batho, estimant que l'ancienne ministre de l'Ecologie, remerciée cette semaine par François Hollande, avait trahi la confiance du couple exécutif en critiquant le budget

L’ex-ministre de l’écologie a balancé ses vérités jeudi à la suite de son limogeage. Petite revanche fugace plus que stratégie politique…

Cbanque - Budget : Muet (PS) prône une réduction plus lente du déficit

Le député PS Pierre-Alain Muet, l'un des vice-présidents de la commission des Finances, plaide pour un rythme moitié moindre que prévu de réduction du déficit structurel en 2014, pour « permettre à l'économie de redémarrer », dans un ouvrage sur la politique économique du gouvernement.

Le Monde - Non-cumul des mandats : le projet de loi adopté à l'Assemblée

L'Assemblée nationale a voté, jeudi 4 juillet, l'ensemble des articles du projet de loi sur  le cumul des mandats, qui interdit à un parlementaire d'exercer une fonction exécutive locale. Ils ont approuvé la date d'entrée en vigueur de la future loi à 2017, lors des prochaines élections législatives, repoussant un amendement écologiste proposant 2014 et 2015, années d'élections locales.

Le Monde - François Hollande et l’habit vert

Elle se fait débarquer. Ils restent. La socialiste Delphine Batho quitte le ministère de l’environnement en dénonçant les coupes dans son budget et en refusant de cautionner "un tournant de la rigueur qui ne dit pas son nom".

Les écologistes eux choisissent de rester dans le bateau mais en réclamant un "second souffle" . C’est tout le paradoxe de ce coup de tonnerre gouvernemental , le premier du quinquennat.
____________________________________________________________________
____________________________________________________________________

12/07/2013

Delphine Batho : "Mon bilan est honorable"


Delphine Batho : "Mon bilan est honorable" par franceinter

18:38 Publié dans Vidéo | Tags : batho, ps, parti socialiste, politique, actualite | Lien permanent

07/07/2013

L'actualité des socialistes du 1er au 7 juillet (mise à jour)

A la une :

Le Monde - Municipales : les écologistes bloquent les alliances avec le PS

Plus les semaines passent, plus les écologistes affichent leur volonté d'autonomie pour les élections municipales. Mardi 2 juillet, c'est à Nantes que les militants ont choisi, à une très large majorité, de partir seuls au premier tour en mars 2014. Tout un symbole dans cette commune gérée par Jean-Marc Ayrault de 1989 à 2012, avant qu'il devienne premier ministre. Et une première pour un parti habitué à faire liste commune avec le PS dès le premier tour dans cette ville.

6 et 7 juillet

Le Figaro - Comptes: Harlem Désir critique Sarkozy

Harlem Désir, premier secrétaire du Parti socialiste, a jugé aujourd'hui que "l'attitude de Nicolas Sarkozy était inacceptable" et que lui, comme la droite devaient "respecter le Conseil constitutionnel" après le rejet des comptes de campagne de l'ex-président. "Nicolas Sarkozy et la droite doivent respecter le Conseil constitutionnel", écrit dans un communiqué Harlem Désir, qualifiant "l'attitude" de Nicolas Sarkozy "inacceptable et indigne de la part d'un ancien président de la République".

Le Monde - Delphine Batho, le péché d'orgueil

Un jour de négociations particulièrement difficiles au Parti socialiste, François Hollande s'étonne de son âpreté et de son intransigeance. "Elle ne lâche donc jamais rien ?", demande-t-il. Le premier secrétaire du PS affronte une jeune femme qui, derrière ses mèches blondes d'adolescente, se révèle implacable. Il joue l'étonné mais il sait pourtant qu'il a en face de lui une militante formée par deux experts de la rhétorique et de la politique, Jean-Luc Mélenchon et Julien Dray. Le premier, son père en politique, l'a forgée intellectuellement. Le second, le grand frère, lui a enseigné l'art des rapports de force.

5 juillet

La Gazette des Communes - ACTE III DE LA DÉCENTRALISATION Examen en commission des lois du projet de loi “métropoles” : le rapporteur Olivier Dussopt dresse le bilan

La commission des lois du Palais Bourbon a terminé, mercredi 3 juillet 2013, l’examen du projet de loi "métropoles". Après quelque 240 amendements adoptés, le texte de la commission apporte des changements majeurs au projet, comme l’explique Olivier Dussopt, le rapporteur (PS, Ardèche). Rétablissement des financements croisés, métropole de Paris, métropoles de droit commun, pôles ruraux d’aménagement et de coopération... : le député dresse le bilan. Prochaine étape : la discussion en séance publique, à partir du 16 juillet.

Le Nouvel Obs - Ayrault devrait se méfier du boomerang Batho

Comment expliquer que Delphine Batho, militante PS, dévouée, ait pris autant à coeur sa mission écolo et pris le risque de se faire remercier ? Le pouvoir devrait y songer.

Le Nouvel Obs - Budget : Batho n'a pas fait appel à Ayrault, réplique Matignon

L'ex-ministre dénonce la fin de la collégialité au sein du gouvernement pour justifier son renvoi de l'Ecologie. Matignon dément.

FranceTVinfo - Delphine Batho règle ses comptes

Après la conférence de presse tenue ce jeudi 4 juillet après-midi par Delphine Batho, deux jours après avoir été remerciée par Jean-Marc Ayrault, deux réactions bien différentes dans les rangs du PS.

Le Monde - Huit pommes de discorde entre EELV et le PS

Le limogeage de la ministre socialiste de l'environnement, Delphine Batho, mardi 2 juillet, a ravivé la flamme de la discorde entre Europe Ecologie-Les Verts (EELV) et le PS. Les deux partis, unis dans un même gouvernement, vivent une relation des plus instables depuis l'élection de François Hollande. Des petites phrases assassines aux dossiers emblématiques, comme celui de l'aéroport Notre-Dame-des-Landes, les crises s'enchaînent depuis l'accord noué en novembre 2011.

Le Nouvel Obs - Batho : "Je n’ai commis ni une erreur ni une faute"

L'ancienne ministre de l'Ecologie accuse le gouvernement d'avoir céder à "des forces économiques [...] qui voulaient sa tête".

Le journal des entreprises - Guillaume Bachelay (PS). « En matière de capital-risque, la BPI fait ce que le privé ne fait pas »

Figure montante du parti socialiste - il en est le numéro 2 -, proche de Laurent Fabius, le député Guillaume Bachelay a été le rapporteur de la loi sur la BPI, en laquelle il voit « un vaisseau amiral de la compétitivité ».

L'Usine Nouvelle - Qui est vraiment Philippe Martin, le nouveau ministre de l’Ecologie ?

Philippe Martin a été choisi pour succéder à Delphine Batho, limogée du gouvernement. Défenseur de l’agriculture biologique opposé aux OGM et à l’exploration des gaz de schiste, le nouveau ministre de l’Ecologie n’est pas un inconnu dans l’industrie.

Libé - Non cumul: Valls appelle les députés à voter le projet

Le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, a appelé mercredi les députés à «modifier profondément la vie politique française» en votant le projet de loi interdisant le cumul entre un mandat parlementaire et une fonction exécutive locale, dont l’Assemblée nationale a commencé l’examen.

4 juillet

Libé - Départ Batho: Jean-Marc Ayrault cherche à rassurer les écologistes

Après l’éviction express de Delphine Batho du ministère de l’Écologie, qui a promis de «tout» révéler jeudi sur son «limogeage», Jean-Marc Ayrault s’est justifié mercredi devant les députés, en s’efforçant de rassurer les écologistes sur les engagements du gouvernement.

«Dès 2014» sera amorcée une réforme de la fiscalité allant «dans le sens d’une fiscalité plus écologique, plus incitative», a souligné le Premier ministre devant l’Assemblée nationale.

Le Nouvel Obs - Budget de l'Ecologie : Batho avait-elle raison d'être en colère ?

La ministre a été renvoyée pour avoir qualifié son budget de "mauvais". Bercy affirme qu'il n'a pas tant baissé qu'on le prétend.

Le Nouvel Obs - Verts - PS : pourquoi c'est si difficile

Les écologistes et le PS avaient bien envie de s'entendre, mais la réalité en a décidé autrement. Comment expliquer ces crises et limogeages à répétition ?

L'Express - Batho limogée: les socialistes ne lui donnent pas entièrement tort

Après le coup de tonnerre à l'annonce de la démission de Delphine Batho, le Parti socialiste a fait preuve d'unité derrière la décision du président. Pourtant, même au sein du parti, certains s'élèvent contre ce qu'ils jugent arbitraire. 

Libé (abonnés) - Non-Cumul : Le PS traque ses déserteurs

On pourrait appeler ça le «non-cumulothon». Pour faire le plein des voix socialistes sur le projet de loi interdisant le cumul entre un mandat parlementaire et un exécutif local, ministres et ténors de la majorité se sont lancés dans une offensive auprès des députés récalcitrants. Preuve que l’heure est grave, «c’est bien plus massif comme démarche que lors du vote du traité européen» en 2012, relate un élu francilien.

Libé - Batho dira tout des «circonstances et des conséquences» de son «limogeage»

Récit Delphine Batho a passé la main à Philippe Martin au ministère de l’Ecologie ce mercredi matin. Elle s'expliquera demain devant la presse. Par LAURE BRETTON
Il y a les figures imposées : une passation de pouvoirs express, emballée en moins de 20 minutes. Et il y aura le débriefing : une conférence de presse annoncée pour jeudi après-midi pour parler des «circonstances et des conséquences» de son «limogeage».

Le Monde - Limogeage de Delphine Batho : Philippe Martin, nouveau visage de l'écologie

Probablement Philippe Martin (59 ans), député (PS) et président du conseil général du Gers, eût-il rêvé de se voir accorder ce poste plus tôt. Mais, deux démissions contraintes plus tard – Nicole Bricq et Delphine Batho s'y sont succédé depuis juin 2012 –, c'est à lui qu'échoit le ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie. Cela mérite bien une petite rasade d'Armagnac, cuvée 1981, comme ce Gascon bon teint en garde quelques rares flacons dans sa cave.

Libé - L'exécutif reproche à Batho d'avoir manqué à la «solidarité gouvernementale»

François Hollande a justifié l'éviction de Delphine Batho, précisant qu'il ne s'agissait ni d'une «question de sujet, ni d'une question de personne», selon les propos rapportés par Najat Vallaud-Belkacem.

Libé - Batho : le retour de bâton

Récit Virée par l’Elysée après avoir critiqué la baisse de ses crédits pour 2014, la ministre de l’Ecologie a fait les frais d’un sursaut d’autorité. Par NATHALIE RAULIN, GRÉGOIRE BISEAU, LILIAN ALEMAGNA, LAURE BRETTON
Il faut toujours se méfier de la fumée qui s’échappe du Château. Depuis quelques semaines, les proches du Président n’hésitaient plus à dire ouvertement (mais anonymement) du mal de Delphine Batho. C’était souvent cinglant. Parfois sans appel. Le signe, en tout cas, que la ministre socialiste de l’Ecologie n’était plus en odeur de sainteté.

Le Monde - Batho : un limogeage pour l’exemple

Foi de Jean-Pierre Chevènement, "un ministre, ça ferme sa gueule ou ça démissionne".

Pour ne l'avoir pas "fermée", Delphine Batho, la jeune ministre de l'environnement, vient de subir la foudre jupitérienne : François Hollande l'a limogée, ce mardi 2 juillet en fin de journée, alors qu'elle avait publiquement critiqué le matin même "le mauvais budget" alloué à son secteur.

Le Monde - Une "grande réforme fiscale" est-elle possible ?

Alors que le gouvernement défendait, mardi 2 juillet, son budget 2014 devant l'Assemblée nationale, quatre "sensibilités" du PS représentant un tiers des députés socialistes ont tenté de relancer la question de la réforme fiscale, promesse du candidat Hollande disparue durant la campagne présidentielle de 2012.

3 juillet

Libé - Hollande met fin aux fonctions de Delphine Batho

À chaud La ministre de l'Ecologie sortante a été convoquée à Matignon ce mardi après ses critiques sur le budget de son ministère pour 2014. C'est le député socialiste du Gers Philippe Martin qui lui succède.

Le Nouvel Obs - Hollande renvoie Batho après ses propos sur le budget

La ministre avait été convoquée à Matignon après ses critiques sur le budget 2014. Elle est remplacée par Philippe Martin au ministère de l'Ecologie.

Le Monde - A l'écologie, Delphine Batho peinait à tenir ses prérogatives

Elle était accusée de ne pas peser sur les choix du gouvernement en matière d'environnement. Dès qu'elle a tenté de le faire, la critique lui a été fatale. Après avoir qualifié de "mauvais" le budget 2014, qui prévoit une baisse de 7 % des crédits du ministère de l'écologie, la ministre Delphine Batho s'est vue démise de ses fonctions par l'Elysée, mardi 2 juillet.

Le Monde - Philippe Martin, agent de liaison pour la majorité parlementaire

Il n'est pas facile, dans un contexte économique, social et politique de crise, d'arrondir les angles d'une majorité composite et passablement indisposée. Alors, à tous les étages, on essaie de calmer les vagues à l'âme. Cela vaut pour l'exécutif, pour la Rue de Solférino et, aussi, pour les relations au sein de la majorité parlementaire. Ainsi Philippe Martin, député (PS) du Gers et vice-président du groupe socialiste de l'Assemblée nationale, a-t-il été chargé par son président, Bruno Le Roux, d'"harmoniser" les relations avec les autres groupes de gauche. "Il faut être un peu plus ambitieux dans le souhait de faire vivre cette gauche parlementaire", reconnaît celui qui se définit comme "un agent de liaison".

Le Monde - Plusieurs sensibilités du PS appellent à une "grande réforme fiscale"

A elles seules, elles représentent près d'un tiers du groupe socialiste à l'Assemblée. Quatre "sensibilités" différentes du PS lancent un appel commun pour "la mise en œuvre d'une grande réforme fiscale", une des conditions selon elles à la "réussite de l'acte 2 du quinquennat" Hollande.

Le Monde - Tensions à la commission des finances de l'Assemblée

Le tandem de la commission des finances de l'Assemblée nationale n'est plus ce qu'il était. Le couple singulier formé par son président et par son rapporteur général – Gilles Carrez (UMP) et Christian Eckert (PS) – fonctionne mal et le climat n'est pas bon. Récemment, les tensions sont montées d'un cran au point que plusieurs personnes ont demandé au rapporteur général où en étaient ses relations avec le président...

20 minutes - Le groupe des députés PS contre la limitation des mandats successifs

Les députés PS soutiendront cette semaine dans l'hémicycle la proposition du gouvernement de revenir sur l'interdiction d'enchaîner trois mandats parlementaires successifs décidée en commission par les députés dans le cadre de la loi sur le non cumul des mandats.

France Info - La gauche du PS réclame une réforme fiscale

Alors que le gouvernement français prépare un budget d'une rigueur forcée pour 2014, les différents courants de gauche PS réclame une réforme fiscale visant à redonner du pouvoir d'achat aux Français. Parmi les propositions : fusionner l'impôt sur le revenu et la CSG en un "grand impôt sur le revenu à la fois progressif, individualisé et prélevé à la source".

Europe 1 - Elus PS, ils veulent rendre la CSG progressive

Des élus socialistes veulent rendre la CSG progressive pour redistribuer du pouvoir d'achat.

L'appel. La réforme fiscale, c’est maintenant ! C’est en substance le mot d’ordre d'élus de quatre sensibilités du PS qui réclament la mise en œuvre de la "grande réforme" promise par François Hollande pendant la campagne présidentielle.

Libé - Une partie de la gauche veut «une grande réforme fiscale»

Ils préconisent la fusion de l’impôt sur le revenu et de la CSG, d’ici à 2017. Quatre «sensibilités» socialistes ou de gauche, dont deux de l’aile gauche du PS, souhaitent une «grande réforme fiscale» préconisant la fusion de l’impôt sur le revenu et de la CSG, d’ici à 2017, et détailleront ce projet de réforme, mardi, lors d’une conférence de presse. Cette réforme est une des promesses de campagne de François Hollande.

2 juillet

TF1 - La ministre de l'Ecologie trouve le budget 2014 "mauvais"

Delphine Batho a estimé mardi sur RTL que le budget 2014, qui marque une baisse importante des crédits accordés à son ministère, était "mauvais". Les députés commencent mardi après-midi la discussion du budget.

La thèse de Tapie d'un complot est "absurde", selon Moscovici

La thèse du complot dénoncée par Bernard Tapie lundi face à la contestation de l'arbitrage de 2008 destiné à solder le litige l'opposant au Crédit Lyonnais est "absurde", a jugé le ministre de l'Économie.

Le Monde - Espionnage : Hollande demande des garanties à Washington avant de parler de libre-échange

Bruxelles, bureau européen. François Hollande a demandé lundi 1er juillet aux Etats-Unis qu'ils cessent "immédiatement" leurs activités présumées d'espionnage de l'Union européenne, et de la France. Sur fond de crise de confiance, le chef de l'Etat a, dans la foulée, averti qu'il entendait obtenir des "garanties" en ce sens avant de négocier avec l'administration Obama un éventuel accord de libre-échange entre les deux rives de l'Atlantique.

Le Figaro - Le PS n'en a pas fini avec le débat fiscal

Le rapporteur du Budget, Christian Eckert, suggère dans un rapport de nouvelles hausses fiscales pour 2014. Pour l'heure, le gouvernement continue d'assurer qu'il n'y aura pas de nouvelles hausses d'impôts en 2013 et 2014.

Un pavé dans la marre. Dans un rapport préalable au débat d'orientation des finances publiques, qui s'ouvre mardi à l'Assemblée nationale, le rapporteur général du Budget, Christian Eckert, suggère de nouvelles hausses de la fiscalité pour enrayer un possible dérapage du déficit en 2014.

1er juillet

Tribune de Lyon - Deux députés lyonnais somment Collomb de créer des emplois d'avenir

Coup sur coup ce matin, deux députés lyonnais de la majorité présidentielle ont demandé à Gérard Collomb de créer à Lyon des emplois d'avenir. C'est dit en douceur, mais c'est dit quand même…...

LCP - Le PS proteste contre un espionnage américain de l’UE

Harlem Désir, premier secrétaire du PS, a qualifié dimanche d'"inacceptable" tout espionnage américain des institutions européennes, réclamant un accord sur la protection des données personnelles en préalable à un accord avec Washington, tandis qu'un autre socialiste, Jean-Christophe Cambadélis, plaide pour une suspension des négociations USA-UE.
___________________________________________________________________________
___________________________________________________________________________

04/07/2013

Malek Boutih soutient Batho après ses accusations contre le gouvernement - 04/07


Malek Boutih soutient Batho après ses... par BFMTV

Après son éviction, Batho passe aux accusations - 04/07


Après son éviction, Batho passe aux accusations... par BFMTV

18:19 Publié dans Vidéo | Tags : batho, ps, parti socialiste, politique, actualite | Lien permanent