Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/07/2018

Sélection d'été : Fondation Jean Jaurès - Pierre Mendès France en 1968

Comment Pierre Mendès France a-t-il compris les mouvements et les enjeux de 1968 ? Quelle a été son appréciation politique de cette période ? Quelles sont pour lui les conséquences de son échec aux élections législatives à Grenoble en juin 1968 et de l’élection présidentielle de 1969 ? Au-delà, quels sont les enseignements qu’il en retient pour la recomposition de la gauche socialiste qui aboutit à la victoire de François Mitterrand en 1981 ? La première table ronde de la rencontre "Pierre Mendès France, Mai 1968 et après..." est introduite et présidée par Alain Chatriot, professeur des universités, Sciences Po, et fait intervenir : - Anne-Laure Ollivier, professeure en classes préparatoires littéraires au lycée Camille Guérin (Poitiers) : Pierre Mendès France, François Mitterrand et la FGDS, - Gilles Richard, professeur des universités, université Rennes 2 : Pierre Mendès France, Pompidou, les droites.

28/07/2018

Sélection été : Fondation Jean Jaurès : 68, et après ? Rencontre avec Benjamin Stora

Que reste-t-il de mai 68 ? Les héritages de cette période – ambiguë – sont-ils solubles dans la social-démocratie moderne ? L'historien Benjamin Stora évoque, à la Fondation, cette mémoire française et la génération 68 à laquelle il appartient

14:10 Publié dans Vidéo | Tags : benjamin stora, mai 68 | Lien permanent

Sélection été : Fondation Jean Jaurès - Inventaire du quinquennat 2012-2017

Quelles leçons tirer de la présidence de François Hollande entre 2012 et 2017 ? Quelles réussites ? Quels échecs ? Dans le cadre du travail de la Fondation Jean-Jaurès sur l’inventaire du quinquennat, Gilles Finchelstein, Anne Muxel et Daniel Cohen et Alain Bergounioux ont interrogé l’ancien président de la République à la Maison de la Chimie.

10:11 Publié dans Vidéo | Tags : hollande, fondation jean jaures | Lien permanent

24/07/2018

Sélection d'été : France Culture, "Le Capital" : de Karl Marx à Thomas Piketty

10:00 Publié dans Vidéo | Tags : piketty, marx | Lien permanent

22/07/2018

Sélection de l'été : Premier de cordée Frédéric Lordon répond à Emmanuel Macron depuis Chamonix Mont-Blanc

11:36 Publié dans Vidéo | Tags : lordon, macron | Lien permanent

21/07/2018

Courrier International : “Au Venezuela, les gens au pouvoir sont des criminels” , entretien avec Margarita Cadenas

Femmes du chaos vénézuélien est un documentaire “né dans l’urgence”. La réalisatrice Margarita Cadenas s’est sentie “la responsabilité” de parler de cette crise sans précédent qui touche le Venezuela depuis plusieurs années. À travers le portrait de cinq femmes d’âges et de milieux sociaux différents, on découvre une population en survie, qui doit faire face aux pénuries et aux injustices quotidiennes.

Lire la suite
__________________
__________________

17:06 Publié dans International, Vidéo | Tags : margarita cadenas | Lien permanent

Sélection été - France 24 : Hubert Védrine : "Le populisme c'est l'échec des élites"

14:49 Publié dans Vidéo | Tags : vedrine, populisme | Lien permanent

Les 4 Vérités - Olivier Faure

20/07/2018

Courrier International : Ivan Krastev : comment l’Europe peut mourir

Nous avons rencontré Ivan Krastev, politologue bulgare, intellectuel éternellement pessimiste, et auteur de plusieurs essais encensés à l’étranger. À l’occasion de la publication du “Destin de l’Europe”, sa dernière analyse, il nous livre trois thèses sur les maux de l’Union européenne.

15:03 Publié dans Vidéo | Tags : ivan krastev | Lien permanent

19/07/2018

Sélection été : Raymond Aron analyse Mai 68

Un lapsus au début de cette interview: «objecteur» ou «observateur»? Raymond Aron avoue d'emblée la difficulté qu'il éprouve à analyser les événements de Mai 68, dans l'état de colère et d'indignation qui est le sien, et pourtant. Il livre une vision posée de ces «jours d'illusion lyrique» que rien ne laissait présager. Sa critique du mécanisme de la révolte, depuis les premières manifestations des étudiants jusqu'aux grandes grèves qui ont paralysé la France, met en lumière l'alliance entre le gouvernement et le parti communiste pour éviter une déroute du pouvoir. Le PC avait en effet intérêt à maintenir provisoirement le gaullisme dont la politique préparait, selon lui, à une bipolarisation de la société. Quant à cette «répétition d'une révolution libertaire» qu'est Mai 68 aux yeux de Raymond Aron, elle est, «au milieu du XXe siècle, un anachronisme.» Reste que la société française a vécu «quatre semaines que nous n'oublierons pas.»

Radio Télévision Suisse 13.06.1968 - Journaliste: Claude Torracinta - Réalisateur: Jean-Marcel Schorderet.

11:34 Publié dans Histoire, Vidéo | Tags : raymond aron, mai 68 | Lien permanent