Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/06/2014

Jean Pisani-Ferry: L'invité de Ruth Elkrief - 25/06


Jean Pisani-Ferry: L'invité de Ruth Elkrief... par BFMTV

10:09 Publié dans Réflexions | Tags : pisani-ferry | Lien permanent

25/06/2014

Libé - «Le capitalisme crée un état d’insomnie généralisé»

Confronté à la frénésie des marchés et des réseaux, l’homme vit sans temps morts. L’universitaire Jonathan Crary lance des pistes pour échapper à la logique dévastatrice du 24/7.

L’adulte américain dort six heures et demie par nuit, contre huit pour la génération précédente et dix heures au début du XXsiècle. De quoi cette érosion du sommeil est-elle le symptôme ? Selon Jonathan Crary, professeur d’histoire de l’art et d’esthétique à l’université de Columbia, à New York, ce grignotage du temps caractérise le capitalisme contemporain, dont le mot d’ordre 24/7 (vingt-quatre heures sur vingt-quatre, sept jours sur sept) régit le quotidien de chacun. Travailler, jouer, consommer, bloguer, chater, tout est désormais possible à n’importe quelle heure du jour et de la nuit. Dans un essai, 24/7, le capitalisme à l’assaut du sommeil, il décrit la frénésie de cette nouvelle temporalité, où le sommeil apparaît comme le dernier moyen de résister.

Lire la suite
_____________________________________
_____________________________________

13:00 Publié dans Réflexions | Tags : jonathan crary | Lien permanent

23/06/2014

Paul Alliès - Gauche en forme

Ce week-end, deux centaines de militants socialistes se sont réunis à Bellerive-sur Allier près de Vichy pour débattre du thème: "Rassembler la gauche et les écologistes" proposé par la revue "Démocratie et socialisme" de Gérard Filoche. L'échange entre membres de diverses tendances du PS mais aussi avec les représentants des diverses formations de gauche a été une incontestable réussite. Un moment heureux dans ce contexte de démoralisation entretenu par les propos mortifères de M. Valls et J.C. Cambadelis.

La palette des opinions représentées était très large: pour ce qui est du PS, les membres de divers courants de gauche, mais aussi des parlementaires proches de B. Hamon et des amis d'A. Montebourg étaient là. Emmanuel Maurel, l'efficace leader de l'opposition montante (et tout nouveau député européen) incarnait une synthèse des sensibilités qui se dessine semaine après semaine.

Lire la suite
_____________________________________
_____________________________________

21/06/2014

Thomas Piketty, Les matins - Les inégalités : en Europe et aux Etats-Unis le phénomène qui crée la polémique par France culture

Thomas Piketty Économiste, directeur d'études à l'EHESS, professeur à l'Ecole d'économie de Paris / Paris School of Economics
Auteur notamment de : Le capital au XXème siècle (Seuil)


Les matins - Les inégalités : en Europe et aux... par franceculture

10:00 Publié dans Réflexions | Tags : piketty | Lien permanent

20/06/2014

Terra Nova : Discriminations : s'unir pour ne plus subir

Pour lutter contre les discriminations en France, il apparaît aujourd’hui essentiel de prendre en compte leur caractère systémique et diffus et de doter les individus des moyens effectifs de se défendre. Défis cruciaux pour l’intégration républicaine, ce sont ceux auxquels s'efforce de répondre le recours collectif, défendu par cette note de Louis-Georges Tin, Mehdi Thomas Allal et Sophie Lemaire.

La lutte contre les discriminations concerne potentiellement tous les Français, étant donné la multiplicité des critères retenus par la loi.

Malheureusement, les condamnations demeurent aussi rares que peu dissuasives. Dans un contexte de crise économique, les discriminations représentent un phénomène pourtant de plus en plus prégnant : qu’il touche des femmes ou des minorités, les victimes sont souvent démunies pour mener une action en justice ayant des chances d’aboutir. Le recours collectif apparaît comme une réponse pertinente dans la mesure où il permet à un groupe de personnes de s’associer et de mutualiser leurs moyens afin de réparer le préjudice qu’elles ont subi. Le dispositif juridique antidiscriminatoire actuellement en vigueur en France constitue en effet une réponse peu appropriée aux discriminations collectives, souvent indirectes, qui correspondent à un phénomène diffus, invisible, et à des situations où le traitement mis en cause est en apparence neutre ou anodin, aux yeux mêmes parfois de ceux qui le commettent.  Les discriminations collectives sont en effet souvent dues à des pratiques, parfois involontaires voire inconscientes, mais qui ont des conséquences pratiques parfois lourdes, par exemple un moindre niveau de salaires et des évolutions de carrière ralenties ou bien stoppées.
 
Lire la suite_______________________________
_______________________________

10:00 Publié dans Réflexions | Tags : terra nova | Lien permanent

19/06/2014

Observatoire des inégalités : Politique de la ville, la pauvreté en concentré

17 juin 2014 - La nouvelle politique de la ville concentre ses moyens sur les plus pauvres. Au risque de pénaliser certains territoires en difficulté. Le point de vue de Louis Maurin, directeur de l’Observatoire des inégalités.


En pleine crise de l’emploi, 300 communes sur 900 sortent de la géographie prioritaire de la politique de la ville (voir encadré) et une centaine y entre, selon le nouveau découpage annoncé par le gouvernement. Celui-ci vient de redéfinir la carte d’une politique qui soutient les quartiers où la situation sociale est la plus difficile.

Avec désormais un seul critère, le revenu. Les territoires retenus sont ceux où le revenu par habitant est inférieur à 60 % du revenu médian national qui s’élève à 11 250 euros par an [1]. Hormis les élus des communes évincées, personne n’y trouvera grand-chose à redire, pourtant cette situation illustre à merveille les déboires des politiques sociales actuelles.

Lire la suite
___________________________
___________________________

18/06/2014

Jean-Michel Ribes : "La culture ne peut se faire sans intermittents" par France Info


Jean-Michel Ribes : "La culture ne peut se... par FranceInfo

20:47 Publié dans Réflexions | Tags : ribes, intermittent | Lien permanent

CEVIPOF - Le clivage européen ou l’intranquillité politique Élections européennes 2014, Les enjeux, note, n° 2 Rouban Luc

Quels sont les facteurs qui jouent sur le sentiment pro-européen ? Et ont-ils une couleur partisane ? L’attraction ou, au contraire, la répulsion qu’exerce l’Union européenne sont-elles liées à la réactivation de clivages de classes ¹ que la crise de 2008 aurait réveillés, ou bien plutôt à la rémanence d’une fracture culturelle traversant les strates sociales ² ? Pour répondre à ces questions, on utilisera ici l’exploitation secondaire de l’enquête post-électorale web du Cevipof menée en 2012 afin de disposer de points de repères politiques précis.

Lire la suite
____________________________
____________________________

00:05 Publié dans Réflexions | Tags : luc rouban | Lien permanent

17/06/2014

Policy Network, Catherine Fieschi - Cultural anxiety, class and populism

Separating economic and cultural concerns about immigration will suppress the left’s chances of addressing citizens’ anxieties. The forms of right-wing populism that have emerged across Europe are a powerful reminder of how culture and economics can merge into powerful expressions of class

Current data regarding immigration leaves no doubt as to the predominant opinions held by European citizens on the issue: in most countries the vast majority of people surveyed are more than sceptical about the benefits of immigration.  And while many cite economic fears as the basis for their rejection of immigrants, for many the cultural impact of immigration is seen as equally problematic. 

Lire la suite
_______________________________
_______________________________

18:00 Publié dans Réflexions | Tags : catherine fieschi, populisme | Lien permanent

Alternatives Economiques : Le keynésianisme est un humanisme

13:05 Publié dans Réflexions | Tags : alternatives economiques | Lien permanent