Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/10/2020

Convention nationale du PRG | L'intervention d'Olivier Faure

Hémisphère Gauche - Dettes du Sud : pour une solidarité internationale transformée

Pour répondre à la crise et aider les États membres de l’Union européenne les plus touchés, la recherche économique connaît une formidable profusion d’idées : certains auteurs proposent la création de coronabonds, la mise en place d’un green quantitative easing ou évoquent le recours à la « monnaie hélicoptère ».

Mais qu’en est-il à l’échelle internationale ? Alors que l’Europe a déconfiné, la crise sanitaire reste largement devant nous au niveau mondial. Le virus touche désormais des parties du monde bien moins armées pour faire front, et nous sommes confrontés à une récession mondiale d’une ampleur inédite, qui devrait atteindre – 3 % en 2020 d’après le Fonds monétaire international (FMI)[1]. Cette crise économique menace de provoquer une inflexion forte de la trajectoire de développement de nombreux pays, susceptible d’affecter les plus fragiles. Selon la Banque mondiale, 60 millions de personnes pourraient basculer cette année dans l’extrême pauvreté, en vivant avec moins de 1,90 dollars par jour[2].

Conscientes de la gravité de la situation, les institutions financières internationales ont annoncé des plans d’aide aux pays en difficulté. Les États agissent aussi, en fléchant leur aide publique au développement (APD) vers le renforcement des systèmes de soins. Le 31 mars dernier les pays du G20 ont aussi trouvé un accord pour reporter les échéances de dette des pays les plus pauvres de la planète. Les grandes puissances ont à cette occasion appelé à une réponse multilatérale à la crise sanitaire et économique, provoquée par la pandémie de coronavirus, avec une feuille de route commune.

Lire la suite
___________________
___________________

11:50 Publié dans International | Lien permanent

Marianne - Assassinat de Samuel Paty : "C'est le moment d'en finir avec la 'gauche collaborationniste'"

Manuel Boucher, professeur de sociologie à l’université de Perpignan Via Domitia, estime que la gauche doit impérativement prendre ses distances avec certains courants communautaristes et racialistes comme le PIR ou le CCIF.

À l’ouverture du "procès Charlie", pour rendre hommage à leurs camarades journalistes et dessinateurs assassinés (12 morts) le 7 janvier 2015 par des jeunes djihadistes français, pour les punir d’avoir publié les caricatures du prophète Mahomet, les survivants décident de republier ces caricatures ce qui entraîne immédiatement des réactions de haine. Al-Qaida dans la péninsule arabique (AQPA) exhorte à passer à l’acte tandis que des manifestations appelant à la vengeance sont organisées au Pakistan.

Lire la suite
__________________
__________________

08:50 Publié dans Tribune | Tags : ccif | Lien permanent

Hommage à Samuel Paty: un homme chante un émouvant "Adieu monsieur le professeur" à Paris

Lors du rassemblement place de la République à Paris, un homme venu muni de sa guitare a chanté "Adieu monsieur le professeur" de Hugues Aufray, accompagné par la foule

00:05 Publié dans En chanson, Vidéo | Tags : paty | Lien permanent

La revue de presse du 9 au 15 octobre

Reporterre - Avec la pandémie, les riches s’enrichissent, les pauvres s’appauvrissent

Les milliardaires sont devenus encore plus riches avec la pandémie. C’est ce que révèle un rapport de la banque UBS et du cabinet de conseil PwC, publié ce mercredi 7 octobre 2020. Cet accroissement de richesse illustre à quel point les marchés financiers jouent un rôle d’accélérateur des inégalités pendant les crises.

Elon Musk, le patron de Tesla et SpaceX, a quadruplé sa fortune, qui a augmenté de 76 milliards de dollars pour atteindre 103 milliards de dollars. Il n’est pas le seul, Jeff Bezos, le PDG d’Amazon, a également vu son patrimoine fortement augmenter, comme nous vous le racontions déjà. Selon le rapport, la fortune des ultrariches a progressé de 27,5 % pour s’établir à 10.200 milliards de dollars. Un niveau record pour les 2.000 milliardaires étudiés.
_________________

Observatoire des inégalités - Le modèle social français réduit nettement la pauvreté et les inégalités

Analyses 9 octobre 2020

Notre modèle social coûte cher, mais l’argent n’est pas dépensé pour rien. Les prestations sociales réduisent nettement la pauvreté et les inégalités de revenus. Une analyse de Laurent Jeanneau, directeur de la rédaction d’Alternatives Économiques.

Notre modèle social coûte cher, c’est entendu. Quelque 27,2 milliards d’euros ont ainsi été versés au titre des minima sociaux en 2018, ce qui représente 1,2 % du produit intérieur brut (PIB). Mais ce « pognon de dingue », selon l’expression présidentielle, est-il bien dépensé ?

La question est loin d’être anodine, à l’heure où la pauvreté repart à la hausse. En 2018, 9,3 millions de Français vivaient en dessous du seuil de pauvreté (c’est-à-dire avec moins de 1 063 euros pour une personne seule [1]), soit 400 000 de plus qu’en 2017. Le taux de pauvreté culmine ainsi à 14,8 % de la population en 2018, son niveau le plus élevé enregistré depuis 1996. Toutes ces sommes d’argent dépensées pour aider les plus démunis servent-elles à quelque chose ? Pas la peine d’entretenir plus longtemps le suspense : la réponse est oui, comme viennent de le confirmer plusieurs études.
___________________

Nos lendemains - Jean Castex confirme (sans le vouloir) la gestion calamiteuse de la crise sanitaire en France

C’est parti pour deux jours de spéculations sur ce qu’Emmanuel Macron va dire mercredi soir. Le chef de l’État sera interrogé en direct de l’Elysée par Gilles Bouleau (TF1) et Anne-Sophie Lapix (France 2). L’entretien, également diffusé sur LCI, France Info et TV5 Monde, « portera notamment sur la situation sanitaire et économique du pays ». Avec une pincée de sécuritaire, selon toute vraisemblance, pour les mêmes raisons : l’épidémie explose, comme le feu d’artifice qui a mis en lumière le commissariat de Champigny-sur-Marne samedi soir et poussé le Président à (enfin) recevoir les syndicats de policiers jeudi.
_________________

Observatoire des inégalités - De plus en plus de grandes fortunes en France

Données 6 octobre 2020

Les grandes fortunes sont de plus en plus nombreuses en France. Le nombre de foyers fiscaux soumis à l’impôt sur la fortune a été multiplié par 2,8 entre 1999 et 2010. Entre 2011 et 2017, la progression a été plus lente, mais de 22 % tout de même.

358 000 contribuables déclaraient au fisc un patrimoine d’au moins 1,3 million d’euros en 2017, selon le ministère des Finances. L’impôt de solidarité sur la fortune (ISF), encore en vigueur cette année-là, remplacé depuis par l’impôt sur la fortune immobilière (IFI), nous fournit en quelque sorte un seuil officiel de la grande fortune. L’administration fiscale publie l’évolution du nombre de ces privilégiés.
___________________

Novethic - Le Parlement européen vote en faveur d’une loi climat très ambitieuse

La pression s'accentue sur les États membres. Les eurodéputés viennent d'adopter ce jeudi 8 octobre une ambitieuse loi climat qui acte d'une part la neutralité carbone en 2050, mais surtout une réduction des émissions de gaz à effet de serre de 60 % d'ici 2030, quand la Commission n'entendait aller que jusqu'à 55 %.

"Historique ! Le parlement européen prend le leadership mondial dans la lutte contre le réchauffement climatique", a tweeté l’eurodéputé Pascal Canfin. "Je crois que nous nous souviendrons tous de ce moment quand nous serons plus vieux." Les députés européens ont adopté ce jeudi 8 octobre, à une forte majorité, la première loi climat européenne qui acte la neutralité carbone en 2050 mais surtout une réduction des émissions de gaz à effet de serre de 60 % d’ici 2030 en valeur absolue, par rapport à 1990.
_____________________

Fondation Jean Jaurès - Les inamovibles de la République, Chloé Morin

La crise de la Covid-19 a joué un puissant rôle de révélateur. En particulier, l’efficacité de l’administration, sur fond de déconnexion et de déresponsabilisation de la haute fonction publique, a été questionnée. Pour Chloé Morin, la faillite des élites n’est pas liée à une somme de petitesses individuelles, mais est bien le résultat d’un système. Dans cet ouvrage, elle revient sur les symptômes et les causes concrètes de cette maladie de l’État, mais propose également une série de solutions audacieuses.

L’auteure :
Chloé Morin, ancienne conseillère en charge de l’opinion publique au sein du cabinet du Premier ministre de 2012 à 2016, est aujourd’hui experte associée à la Fondation Jean-Jaurès et spécialiste de l’opinion publique.
________________
 
 
Il a bon dos le « séparatisme ». Une nouvelle fois, campagne contre le Front national oblige, le Gouvernement y va de sa petite loi pour fustiger le grand danger de l’islamisme. Ce dernier ne peut être nié et prend la forme d’un phénomène communautariste rendant perméables certaines parties de notre société à un discours fondamentaliste religieux qui mène souvent au repli et parfois à la violence. Mais il y a visiblement d’autres formes de séparatisme qui préoccupent moins le Gouvernement. Or, la défense de l’unité de la République est une cause globale, qui exige de la cohérence et qui s’accommode mal des séparatismes de toute nature. La République doit s’efforcer d’inclure par l’exemple, par la cohérence et par la solidarité, au lieu de stigmatiser par intérêt électoral.
___________________
 
 
Maxime Blondeau est le fondateur du premier éco-syndicat de France, le Printemps écologique, qui entend faire pénétrer les revendications de l’écologie politique au cœur de l’entreprise. C’est en effet dans l’entreprise que le système productif – fondamentalement facteur de pollution – peut être transformé. L’objet d’un syndicat consiste à « défendre les intérêts matériels et moraux, individuels et collectifs de ses membres ». Le Printemps écologique souhaite élargir les compétences d’un élu syndical pour y inclure de nouveaux sujets : la mobilité, l’alimentation, la comptabilité, les indicateurs d’impact, le climat et la biodiversité – qui peuvent être inclus dans la définition précédente. Nous avons donc voulu approfondir cette démarche, en revenant également sur les impasses auxquelles fait face le monde syndical traditionnel.
__________________
 

Même si chacun de ses membres semble le prendre à une vitesse et selon des trajectoires différentes, la politique chinoise de l’Union européenne est à un tournant. Entretenu en Europe pendant des décennies, l’espoir que les relations économiques et commerciales nouées avec Pékin entraîneraient une ouverture et une libéralisation progressive de la Chine est désormais enterré. Ernst Stetter, conseiller spécial du président de la Fondation Jean-Jaurès pour l’Europe, analyse les enjeux de cette prise de conscience européenne. 

Le 14 septembre 2020, l’Europe et la Chine ont organisé un sommet virtuel. Tenu dans une atmosphère de méfiance mutuelle croissante, celui-ci s’est achevé sans déboucher sur des résultats concrets. 
__________________

Le Figaro - Congrès du PS : Hélène Geoffroy va faire face à Olivier Faure

La maire socialiste de Vaulx-en-Velin souhaite s'opposer à la «stratégie d'effacement du PS» de l'actuel premier secrétaire du parti.

L'hiver sera chaud chez les socialistes... Selon une information révélée mercredi par L'Obs , la maire socialiste de Vaulx-en-Velin (Rhône), Hélène Geoffroy, va tenter de briguer le premier secrétariat du parti face à Olivier Faure lors du congrès prévu pour les 12 et 13 décembre prochains à Villeurbanne. «Je veux m'opposer à la stratégie d'effacement du PS. Nous ne devons pas nous dissoudre. Je ne suis pas là pour organiser une écurie présidentielle, je veux débattre», a-t-elle revendiqué auprès de l'hebdomadaire.