Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/11/2017

Un peu d'hstoire - Jacques Sauvageot : la prise de parole en 68

Jacques SAUVAGEOT intervient sur l'importance de liberté d'expression et la prise de parole lors des événements de mai 68

20:50 Publié dans Histoire, Vidéo | Tags : sauvageot, mai 68 | Lien permanent

Un peu d'histoire : Mai 68 (29 mai 1968, INA)

Les Actualités Françaises résument une semaine de grèves et de manifestations, marquée par l'expulsion de Daniel COHN BENDIT et par les entretiens de Grenelle.

16:47 Publié dans Histoire | Tags : mai 68 | Lien permanent

Un peu d'histoire : Les lycéens ont la parole (INA, 1968)

Portrait d'un lycéen de 16 ans, Romain GOUPIL par Marguerite DURAS : pourquoi fait-on de la politique à 16 ans, est-ce que la politique vous empêche de bien travailler, qu'est-ce que la politique ?... Discours plein d'humour de Romain GOUPIL, à la tribune (il se trompe souvent) sur son exclusion. Assemblée générale de lycéens applaudissant. Intervention d'un lycéen puis d'une jeune lycéenne dénonçant la répression dans les lycées. Romain GOUPIL insiste sur le manque de liberté d'expression, parle des mouvement de lycéens, de politique, de la révolution à faire, de la répression dans différents lycées. Marguerite DURAS interviewe Romain GOUPIL en alternance avec ces images (on aperçoit Jacques Sauvageot)

11:30 Publié dans Vidéo | Tags : sauvageot, goupil, mai 68 | Lien permanent

RTL - Parti socialiste : Vallaud-Belkacem, Faure... une nouvelle génération s'active pour prendre la main

CONFIDENTIELS RTL - Une équipe qui ambitionne de redorer le blason du parti s'est créée au sein du PS, en mettant de côté la vieille génération.

Quelques acteurs du Parti socialiste tentent de lui apporter un nouveau souffle. Les manigances, réelles ou supposées, de François Hollande et de certains de ses proches pour tirer les ficelles du prochain congrès, qui doit avoir lieu en février 2018, ne font que les conforter dans leur envie de prendre définitivement la suite. Le chef de file des députés socialistes à l’Assemblée, Olivier Faure, le dit même ouvertement. "Il faut laisser une nouvelle génération émerger et faire place au renouveau", répète-t-il depuis le week-end des 28 et 29 octobre.

Lire la suite
__________________
__________________