Tribune. La France vient d’expérimenter une Convention citoyenne pour le climat. Les propositions élaborées par le panel représentatif de la population tiré au sort ont été plutôt bien acceptées, tant par les partis politiques que par les associations. Bien sûr, des critiques existent. Mais globalement, personne ne remet fondamentalement en cause la validité du processus même de l’élaboration de ces propositions. Un panel de simples citoyens, formés aux questions traitées, peut émettre, après délibération, des préconisations pertinentes.

Lire la suite
________________
________________