Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/10/2016

« Le négationnisme économique » de Cahuc et Zylberberg : l’économie au premier ordre

12 septembre 2016

par Xavier Ragot

Le livre de Pierre Cahuc et André Zylberberg[1] est une injonction à tenir compte des vérités scientifiques de l’économie dans le débat public, face aux interventions cachant des intérêts privés ou idéologiques. Le livre contient des développements intéressants, décrivant les résultats de travaux empiriques utilisant des expériences naturelles pour évaluer des politiques économiques dans le domaine éducatif, de la politique fiscale, de la réduction du temps de travail, etc.

Cependant, le livre est caricatural et probablement contre-productif tant les affirmations sont à la frontière du raisonnable. Au-delà du débat sur les 35 heures ou sur le CICE, c’est le statut du savoir économique dans le débat public qui est en jeu.

Lire la suite
_________________
_________________

15:33 Publié dans Economie | Tags : zylberberg, cahuc, ofce | Lien permanent

22/10/2016

Altereco - RTT : quand la politique se cache derrière la science Guy Démarest et Michel Montigné

« Réduire le temps de travail ne crée pas d’emplois, c’est scientifiquement prouvé. » Cette affirmation de Pierre Cahuc et André Zylberberg est reprise en boucle par certains médias, et ceux qui la contestent sont traités de « négationnistes » (le magazine Challenges publie une liste de ces hérétiques, tous de gauche ou centre gauche, mais leurs accusateurs ne font pas de politique…).

Lire la suite
___________________
___________________

09:01 Publié dans Analyses | Tags : cahuc, zylberberg, rtt | Lien permanent

29/09/2016

OFCE - Eclairage sur le négationnisme économique

19 septembre 2016

Par Pierre Cahuc et André Zylberberg

Nous remercions Xavier Ragot de nous permettre de répondre à son commentaire sur notre ouvrage, Le Négationnisme économique. Comme beaucoup de contradicteurs, Xavier Ragot estime que

1/ « le titre même du livre procède d’une grande violence. Ce livre témoigne d’une pente dangereuse du  débat intellectuel qui va à la fois vers une caricature du débat et une violence verbale »,

2/ notre ouvrage relève « d’une approche scientiste et réductrice » qui « affirme une foi dans le savoir issue des expériences naturelles qui ne lui semble pas faire consensus en économie»,

3/ nous voulons « importer dans le débat public la hiérarchie du débat académique ».

Nous répondons ci-dessus à ces trois assertions avec lesquelles nous sommes en désaccord.

Lire la suite
___________________
___________________

10:06 Publié dans Vidéo | Tags : cahuc, zylberberg, ofce | Lien permanent

28/09/2016

OFCE - « Le négationnisme économique » de Cahuc et Zylberberg : l’économie au premier ordre

12 septembre 2016

par Xavier Ragot

Le livre de Pierre Cahuc et André Zylberberg[1] est une injonction à tenir compte des vérités scientifiques de l’économie dans le débat public, face aux interventions cachant des intérêts privés ou idéologiques. Le livre contient des développements intéressants, décrivant les résultats de travaux empiriques utilisant des expériences naturelles pour évaluer des politiques économiques dans le domaine éducatif, de la politique fiscale, de la réduction du temps de travail, etc.

Cependant, le livre est caricatural et probablement contre-productif tant les affirmations sont à la frontière du raisonnable. Au-delà du débat sur les 35 heures ou sur le CICE, c’est le statut du savoir économique dans le débat public qui est en jeu.

Lire la suite
_________________
_________________

10:04 Publié dans Réflexions | Tags : cahuc, zylberberg, ofce | Lien permanent

16/09/2016

« Le négationnisme économique » de Cahuc et Zylberberg : l’économie au premier ordre

12 septembre 2016

par Xavier Ragot

Le livre de Pierre Cahuc et André Zylberberg[1] est une injonction à tenir compte des vérités scientifiques de l’économie dans le débat public, face aux interventions cachant des intérêts privés ou idéologiques. Le livre contient des développements intéressants, décrivant les résultats de travaux empiriques utilisant des expériences naturelles pour évaluer des politiques économiques dans le domaine éducatif, de la politique fiscale, de la réduction du temps de travail, etc.

Cependant, le livre est caricatural et probablement contre-productif tant les affirmations sont à la frontière du raisonnable. Au-delà du débat sur les 35 heures ou sur le CICE, c’est le statut du savoir économique dans le débat public qui est en jeu.

Lire la suite
_________________
_________________

13:00 Publié dans Economie | Tags : zylberberg, cahuc, ofce | Lien permanent