Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/02/2019

Huffington Post - Des anciens du PS fondent la Gauche républicaine et socialiste

Emmanuel Maurel et d'autres transfuges du PS ont fondé à Valence une nouvelle formation, proche de la France insoumise.

Le Mouvement républicain et citoyen (MRC) et les socialistes ayant quitté le PS dans le sillage d'Emmanuel Maurel ont fondé ce week-end des 2 et 3 février à Valence un nouveau parti baptisé Gauche républicaine et socialiste, situé dans l'orbite de la France insoumise.

Les militants du nouveau parti avaient le choix entre quatre noms. 45,5% des 2.538 votants ont choisi Gauche républicaine et socialiste, selon une vidéo diffusée ce dimanche.

Lire la suite
_______________
_______________

22:30 | Tags : maurel | Lien permanent

Les Echos - Des propositions plus radicales pour lutter contre l'optimisation fiscale

L'ICRICT, un groupe d'experts sur la réforme de la fiscalité internationale, souligne des avancées depuis que l'OCDE s'est saisie du sujet. Mais ce comité estime qu'il faut aller beaucoup plus loin.

Il faut changer de logiciel face à l'optimisation fiscale des multinationales. C'est en résumé la position défendue par un groupe d'experts reconnus sur la réforme de la fiscalité internationale, l'ICRICT. Cette instance, lancée en 2015, est composée de dirigeants internationaux, d'universitaires et de membres de la société civile, parmi lesquels le Prix Nobel d'économie Joseph Stiglitz, la députée européenne Eva Joly et l'économiste Thomas Piketty. 

Lire la suite
__________________
__________________

20:50 Publié dans Analyses | Tags : irrict, piketty, fiscalité | Lien permanent

Fondation Jean Jaurès - Les paradoxes et les défis des progressistes en Argentine

Cet entretien réalisé par Manuel Barrientos et Matias Cerezo publié dans Artepolitica le 15 mars 2018 a été traduit par Jean-Jacques Kourliandsky, directeur de l’Observatoire de l’Amérique latine de la Fondation Jean-Jaurès. La situation décrite ici par Eduardo Jozami garde toute son actualité.

L’Argentine est depuis 2015 dirigée par un président de centre droit, Mauricio Macri, qui a centré la politique économique de son pays sur l’ouverture de l’économie, une réforme flexibilisant le code du travail et la «  modernisation  » des politiques sociales.
Depuis la fin 2017, l’Argentine vit une situation paradoxale et contradictoire. Les électeurs ont confirmé aux élections législatives la majorité de droite (Liste Cambiemos). Parallèlement, le pays connaît une montée des revendications sociales, marquée par une série de journées de grèves et de manifestations.

Lire la suite
_________________
_________________

14:35 Publié dans Analyses | Tags : fondation jean jaures | Lien permanent

Le Figaro - Rabault (PS) attend une réponse sociale plutôt qu'institutionnelle

La réponse au grand débat doit être "avant tout économique et sociale" et non "uniquement institutionnelle", a déclaré Valérie Rabault, la présidente du groupe PS à l'Assemblée, après avoir été reçue par Emmanuel Macron.

"La réponse ne peut pas être qu'institutionnelle (...) Faire un référendum sur les institutions ne résoudra pas" la crise, a déclaré Valérie Rabault à la presse à l'Élysée. "Pour moi, c'est avant tout une réponse économique et sociale" qu'il faut apporter, a-t-elle ajouté. En faisant une comparaison entre la situation actuelle et mai 68: "Quand le général de Gaulle a voulu résoudre 68, il a fait le Grenelle. C'est-à-dire (une réunion) avec les partenaires sociaux" et "pas juste une réforme institutionnelle".

Lire la suite
__________________
__________________