Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/08/2018

Fondation Jean Jaurès - Sommes-nous un peuple fatigué ?

Phénomène universel et pourtant peu traité par les grands écrivains et philosophes, la fatigue est le démon mesquin de la quotidienneté. Comment vivre avec elle, qui rend parfois la vie si difficile ? On en a débattu à la Fondation Jean-Jaurès avec Éric Fiat, professeur à l'université Paris-Est Marne-la-Vallée ; il a présenté son nouveau livre, "Ode à la fatigue", publié aux éditions de l'Observatoire (2018), lors d'une rencontre publique animée par Jérémie Peltier, directeur des études de la Fondation.

20:50 Publié dans Vidéo | Tags : fondation jean jaures, eric fiat | Lien permanent

Simone de Beauvoir à propos du mot sexisme

Simone de BEAUVOIR, présidente de la Ligue du droit des femmes, définit le mot sexisme, forgé par analogie avec le mot racisme, et utilisé par le mouvement des femmes. Elle signale que le MLF a créé la Ligue du droit des femmes afin de lutter contre toutes les formes de sexisme.

16:30 Publié dans Idées | Tags : simone de beauvoir | Lien permanent

L'affaire de Song My : Jean Paul Sartre

Entretien entre le journaliste Olivier TODD et Jean Paul SARTRE à propos de la guerre du Viet Nam et plus particulièrement du massacre de SONG MY ou MY LAI.Sont évoqués le parallèle avec la Seconde guerre mondiale, les massacres d'Oradour, le bombardement d'Hiroshima, les massacres commis par le Nord Viet Nam lui même.SARTRE retrace l'histoire de cette guerre et rappelle le rôle du tribunal RUSSEL qui accuse les Etats Unis de génocide.

11:16 Publié dans Histoire | Tags : sartre, todd | Lien permanent

Europe 1 - Qui est Paul Magnette, ce Belge attendu au chevet du PS français ?

Le bourgmestre de Charleroi, ancien ministre-président de la Wallonie, a été contacté par le PS français pour conduire leur liste européenne en mai 2019.

PORTRAIT

Il en a été le premier surpris. "Oui, j'ai bien reçu une proposition du PS français, avec un certain étonnement, je l'avoue, car ils me proposent la première place sur leur liste européenne, pas moins", a déclaré jeudi Paul Magnette, ex-ministre-président de la Wallonie, au quotidien belge Le Soir, confirmant ainsi une information du Figaro. Homme fort du Parti socialiste belge – il pourrait bien succéder à Elio Di Rupo en 2019 – son nom est généralement associé par les Français au Ceta. En octobre 2016, l'opposition de son gouvernement à ce traité de libre-échange entre l'Union européenne et le Canada a en effet bien failli faire capoter une décennie de négociations, et a placé du même coup ce fringant quadragénaire sous les projecteurs internationaux.

Lire la suite
__________________
__________________