Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/01/2018

Un peu d'histoire : Attentat Charlie Hebdo : enterrements des victimes (INA, 2015)

Après les attentats qui ont frappé la France entre le 7 et le 9 janvier 2015, l'heure est au recueillement avec les obsèques des dessinateurs TIGNOUS, WOLINSKI, du policier Franck BRINSOLARO et de la psychanalyste Elsa CAYAT.- Obsèques de TIGNOUS à Montreuil : Après des images de dessinateurs dessinant sur le cercueil de TIGNOUS, extrait du discours de sa veuve Chloe VERLHAC "Je vous remercie de continuer à nous faire rire et continuons, pour nos enfants, à défendre la laicité dans les écoles". Interviews d'une femme expliquant que TIGNOUS travaillait beaucoup avec les adolescents sur Montreuil, de Jean-François KAHN sur la vérocité des dessins de TIGNOUS et de LUZ, dessinateur à Charlie Hebdo "On a tué des gens qui étaient profondément gentils qui pouvaient s'adresser autant aux adultes qu'aux gosses et on va continuer à faire exactement la même chose". Sortie du cercueil de la mairie sous les applaudissements de la foule.- Obsèques de WOLINSKI au père Lachaise : Foule à l'entrée du cimetière et interviews d'une femme temoignant de sa tristesse et de la fille de WOLINSKI, Elsa "Ils ont tué un homme mais pas ses idées...on est là et on défendra encore et toujours les idées de Charlie Hebdo"- Obsèques d'Elsa CAYAT : Après une photo de la psychanalyste, images de Jean-Marc AYRAULT, Arnaud MONTEBOURG et Aurélie FILIPPETTI, LUZ entrant dans le cimetière Montparnasse.- Obsèques du policier Franck BRINSOLARO : Arrivée du cercueil dans l'église de Bernay (Eure). Photo de Franck BRINSOLARO. Arrivée du ministre de l'intérieur Bernard CAZENEUVE, interview de la couturière du policier et images d'anonymes signant les livres de condoléances.

20:53 Publié dans Histoire, Vidéo | Tags : charlie hebdo | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.