Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/10/2017

RTL - Parti socialiste : l'histoire du pot de départ raté de Jean-Christophe Cambadélis

RÉCIT - Lundi 2 octobre, Jean-Christophe Cambadélis a tenu son dernier Bureau politique du Parti socialiste en tant que secrétaire général. Un pot de départ avec ses amis socialistes était ensuite prévu.

C'est définitivement la fin d'une ère pour le Parti socialiste. Lundi 2 octobre, Jean-Christophe Cambadélis, le secrétaire général du Parti socialiste sur le départ, se trouvait rue de Solférino avec des proches. À l'issue du Bureau politique hebdomadaire, ils se sont retrouvés dans la salle Marie-Thérèse Eyquem. Une tradition, raconte Le Figaro.

Lire la suite
___________________
___________________

Caroline Fourest - Le droit de réponse mensonger de Coexister

Il y a quelques jours, Le Monde m’a demandé d’écrire une tribune pour éclaircir la polémique suscitée par Jean-Louis Bianco : Pourquoi Jean-Louis Bianco a-t-il fâché tant de laïques ? Cet article a logiquement déplu à l’association Coexister, mise en cause. En guise de droit de réponse, son principal animateur, Samuel Grzybowski, m’accuse de « propos mensongers »… Sans jamais démontrer en quoi mes reproches sont infondés. En réalité, ils sont parfaitement exacts. 

Lire la suite
___________________
___________________

22:30 Publié dans Article du jour | Tags : caroline fourest, laicite | Lien permanent

Edmond Maire et Renaud (INA, 1980)

20:45 Publié dans Histoire, Vidéo | Tags : renaud, edmond maire | Lien permanent

Le Monde Festival : l’entreprise peut-elle faire le bonheur ?

17:45 Publié dans Débat, Vidéo | Lien permanent

Le Monde - Christiane Lambert défend l’élevage : « Je ne crois pas à un monde végan »

11:45 Publié dans Vidéo | Tags : christiane lambert | Lien permanent

Centre d’observation de la société - Du collège aux filières d’excellence, la disparition des enfants d’ouvriers

Au fil de la scolarité, la part des enfants d’ouvriers se réduit alors que celle des cadres s’accroît. La quasi-totalité des enfants suivent la filière générale du collège, quelle que soit leur origine sociale. On y compte un peu plus d’un quart d’enfants d’ouvriers et un peu moins de 20 % d’enfants de cadres supérieurs (données 2016 du ministère de l’Éducation nationale). Ceux, déjà en difficulté qui ne suivent pas la filière générale (moins de 3 % du total), sont orientés en Section générale d’enseignement adapté (Segpa) : parmi eux, on trouve plus de 40 % d’enfants d’ouvriers et 2 % d’enfants de cadres. Les inégalités sociales se forment pour partie dans l’enseignement primaire.

Lire la suite
___________________
___________________

08:30 Publié dans Analyses | Tags : inegalites | Lien permanent