Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/09/2016

Non Fiction - Nouveaux regards sur l'après-guerre en France

Résumé : Deux points de vue iconoclastes d'historiens sur les « Trente Glorieuses » et la IVe République.

L’après-guerre français reste un chantier historiographique essentiel, en raison de sa complexité et de l’actualité de ses enjeux politiques, économiques et sociaux. Dans des registres très différents – recueil collectif engagé et essai historique -, deux ouvrages récemment parus viennent illustrer ce constat en centrant leurs propos sur le plan à la fois idéologique et générationnel. Dans Une autre histoire des « Trente Glorieuses » , publié sous la direction de Céline Pessis, Sezin Topçu et Christophe Bonneuil, un collectif – au sens quasi militant du terme – de chercheurs s’est focalisé sur la critique historique, politique et sociologique – voire anthropologique – de « l’idéologie des Trente Glorieuses », telle qu’exprimée par Jean Fourastié dans son ouvrage éponyme , resté célèbre (bien que plus forcément très lu de nos jours).

Centrant notamment leurs propos sur les nuisances écologiques et environnementales (comme l’exprime le sous-titre du livre : « modernisation, contestations et pollutions dans la France d’après-guerre »), ce recueil, assez inégal, remet des en cause avec des arguments convaincants et iconoclastes (l’un ne s’opposant nullement à l’autre) la « geste modernisatrice » des élites françaises d’après 1945, jusqu’à la crise et les chocs pétroliers des années 1970.

Lire la suite
_______________________
_______________________