Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/04/2015

Libé - Propositions pour sortir la Grèce du piège de la dette par Gabriel Colletis, Jean-Philippe Robé et Robert Salais, économistes, invités des Économistes Atterrés

L'idée consiste à transformer des créances détenues sur la Grèce par chaque État européen en certificats d’investissement.

La Grèce semble prise dans un piège dont la pièce maîtresse est la dette et les intérêts que cette dette génère. Piège dont elle ne parvient pas à sortir : chaque euro durement arraché par le gouvernement Tsipras à ses créanciers est payé au prix fort sur le plan politique (supervision de ses comptes et des réformes) alors que la quasi-totalité des financements obtenus repart aussitôt, employés… à servir les mêmes créanciers.

Lire la suite
____________________
____________________

23:55 Publié dans Point de vue | Tags : colletis | Lien permanent

Libé - Faire cause commune avec la Grèce Cédric DURAND Economiste à Paris-XIII , Stathis KOUVÉLAKIS Philosophe au King’s College de Londres et Razmig KEUCHEYAN Sociologue à Paris-IV

Avec l’arrivée au pouvoir, fin janvier, de Syriza en Grèce, une hypothèse aura été définitivement invalidée : il serait possible de mettre en œuvre des politiques alternatives au néolibéralisme dans le cadre de l’Union européenne (UE). L’ADN des traités européens est néolibéral. Depuis l’Acte unique européen (AUE) de 1986 au moins, cet ADN n’a cessé de se confirmer, et même de se renforcer. Jusqu’à présent, l’hégémonie sans partage du néolibéralisme pouvait éventuellement être mise sur le dos de tel ou tel gouvernement nouvellement élu. Si les politiques d’austérité règnent en Europe, c’est parce que François Hollande, Matteo Renzi ou tel autre social-libéral manque de courage, ou parce qu’il a trahi l’engagement électoral de réorienter les politiques européennes.

Lire la suite
____________
____________

18:00 Publié dans Point de vue | Lien permanent

Le Figaro, François-Bernard Huyghe -Projet de loi renseignement : «On va regretter les écoutes de l'Élysée !»

Le projet de loi renseignement est discuté cet après-midi à l'Assemblée nationale. Pour François-Bernard Huyghe, il pourrait nous entraîner vers une société de surveillance généralisée sans pour autant être efficace dans la lutte contre le terrorisme.

François-Bernard Huyghe est un spécialiste français de l'information et de la stratégie. Il est directeur de recherche à l'Institut de relations internationales et stratégiques (Iris)1 où il a créé l'Observatoire géostratégique de l'Information en ligne.

Lire la suite
_________________________
_________________________

00:05 Publié dans Point de vue | Tags : françois-bernard huyghe | Lien permanent

18/04/2015

Marianne - Elizabeth George : "Je suis très pessimiste sur le monde dans lequel on vit"


Elizabeth George : "Je suis très pessimiste sur... par Marianne2fr

16:44 Publié dans Point de vue | Tags : elizabeth george | Lien permanent

15/04/2015

Loi renseignement : non au Big Brother français ! Thomas GUÉNOLÉ Politologue et Katerina RYZHAKOVA

Nous refusons de légaliser le droit pour les services secrets de lire tout courriel, d’écouter toute conversation téléphonique, de lire tout SMS, de mettre tout espace privé sur écoute.

Nous, représentants à divers titres de la société civile, demandons solennellement au Premier ministre Manuel Valls de retirer le projet de loi renseignement, et appelons la société civile française tout entière à se mobiliser dans ce but.

Lire la suite
__________________
__________________

17:30 Publié dans Point de vue | Tags : thomas guenole | Lien permanent

Libé - Naomi Klein : «Il faut être fou pour croire aux conférences climat»

La journaliste canadienne Naomi Klein sort un nouveau livre où elle appelle à un sursaut citoyen pour combattre le réchauffement en bâtissant une société plus juste.

De passage à Paris pour la sortie de son dernier livre, Tout peut changer (1), l’altermondialiste canadienne Naomi Klein enchaîne conférences et entretiens pour appeler à la convergence des mouvements anti-austérité avec ceux pour la défense du climat.

Lire la suite
____________________
____________________

13:30 Publié dans Point de vue | Tags : naomi klein | Lien permanent

Louis Gallois : PSA est un très bon exemple de ce qu’un accord social, bien négocié, peut apporter à une entreprise"


Louis Gallois : PSA est un très bon exemple de... par franceinter

04:18 Publié dans Point de vue | Tags : gallois | Lien permanent

Louis Gallois : "On veut faire de la masse des pauvres, des profiteurs. Je ne le supporte pas"


Louis Gallois : "On veut faire de la masse des... par franceinter

04:16 Publié dans Point de vue | Tags : gallois | Lien permanent

12/04/2015

Mediapart - Pour survivre, le Parti Socialiste doit se dissocier de la politique gouvernementale 07 avril 2015 | Par David Nakache

En 2012, nous soulevions un espoir inespéré à travers le pays, nous mettions fin au sarkozysme présidentiel et nous détenions tous les pouvoirs. En trois ans, qu'en avons nous fait ?

Alors que le discours de notre candidat à la présidentielle était en phase avec les aspirations des électeurs, des soixante engagements au discours du Bourget, la politique menée une fois au pouvoir a décontenancé, puis déçu, puis suscité une sourde colère face à un sentiment profond d'inéquité.

De défaites électorales en défaites électorales, le Parti Socialiste pèse moins qu'avant sur les politiques publiques mises en œuvre au niveau européen, municipal et départemental. C'est autant de leviers permettant de changer la vie quotidienne des français qui nous échappent. Pire, nous remettons les clefs du pouvoir tantôt à une droite devenue trop souvent extrême,  tantôt à l'extrême droite elle-même. Or, en fin d'année, auront lieu les élections régionales.

Lire la suite
________________________
________________________

10:35 Publié dans Point de vue | Lien permanent

06/04/2015

Le Monde - Dans « socialiste », il y a « social » et le PS l’a oublié !

Par Karine Berger, députée ; Nicolas Brien, député-suppléant ; Dominique Bertinotti, ancienne ministre ; Yann Galut, député ; Madeleine Ngombet, vice-présidente région Poitou-Charentes

La sanction est là, sans appel : la gauche perd 28 départements. Le Front national (FN) est arrivé en tête au premier tour dans les anciens cantons de Pierre Mauroy, de Pierre Bérégovoy ou de Léon Blum. Il s’implante sur les terres de Jean Jaurès, progresse encore chez les électeurs de la classe ouvrière et améliore sa présence chez les seniors des zones rurales.

Lire la suite
______________________
______________________