Web Analytics

compteur

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/01/2021

Observatoire des inégalités - Privations : la pauvreté en conditions de vie

La pauvreté est une question de revenus, mais aussi de conditions de vie. Être pauvre, c’est également être victime de privations matérielles. Selon l’Insee, 12 % des Français sont dans ce cas.
 
11,7 % des ménages sont pauvres en conditions de vie en 2019, selon l’Insee [1]. C’est-à-dire qu’ils ne parviennent pas à réaliser une partie des dépenses considérées comme nécessaires ou « normales » par l’institut (voir encadré ci-dessous), telles que payer son loyer sans retard, partir en vacances une semaine par an, disposer d’un logement doté du confort sanitaire de base et bien chauffé. La pauvreté en conditions de vie, indicateur indépendant du niveau de vie monétaire, apporte une mesure concrète des privations matérielles qu’engendre le manque de ressources.
 
Lire la suite
_______________________
_______________________

Non Fiction - Entretien : Le terroriste n'est pas celui que vous croyez

Nous croyons savoir ce qu'est le terrorisme, mais est-ce si sûr ? Deux chercheurs nous invitent à réintégrer de la complexité là où règne le simplisme politico-médiatique.

Emmanuel-Pierre Guittet, universitaire, spécialiste des politiques de radicalisation et de sécurité, et François Thuillier, ancien membre des services de renseignement et antiterroristes, tous les deux chercheurs associés auprès du Centre d'étude sur les conflits, liberté et sécurité, ont publié cet été un petit ouvrage, Homo Terrorismus. Les chemins ordinaires de l'extrême violence (Temps présent, 2020), qui contredit une bonne partie des idées reçues à propos du terrorisme. Ils ont aimablement accepté de répondre ici à quelques questions pour présenter leur livre pour nos lecteurs.

Lire la suite
________________________
________________________

17:45 Publié dans Analyses | Tags : terrorisme | Lien permanent

Le blog de Les économistes atterrés - D'autres politiques économiques sont possibles

L’année 2020 s’achève sans qu’on puisse encore déceler le moindre signe d’éradication du coronavirus Covid-19. Mais ce n’est hélas pas le seul indice inquiétant. Le 12 décembre, la France et la Grande-Bretagne, sous les auspices des Nations unies, ont organisé une grande réunion par visioconférence pour « célébrer » le cinquième anniversaire de l’Accord de Paris sur le climat, lequel affirmait la nécessité de rester en dessous de 2 °C supplémentaires et si possible en dessous de +1,5 °C. Peut-on célébrer un quasi-fiasco ? Non pas que cet accord ne fût pas important, tant les engagements des pays étaient unanimement proclamés. Mais il n’a pratiquement pas eu d’effet. Le Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE) estime que le monde est lancé sur une trajectoire d’au moins +3 °C à la fin du siècle[1].

Lire la suite
________________________
________________________

La Vie des idées - Faut-il s’inquiéter de l’évolution du SARS-CoV-2 ?

Les mutations du virus impliquent-elles une adaptation susceptible d’augmenter sa virulence et de contourner l’immunité induite par les vaccins ? Toute évolution relève de causalités complexes, aléatoires et partant difficiles à évaluer.

Le virus SARS-CoV-2 a démontré une capacité exceptionnelle à perturber le fonctionnement de nos sociétés. Mais le SARS-CoV-2 pourrait-il évoluer de façon à poser des problèmes plus grands encore ? Tous les virus évoluent et le SARS-CoV-2 qui circule actuellement n’est déjà plus exactement le même que celui qui a été séquencé en Janvier 2020. De nouvelles mutations sont régulièrement observées. Le plus inquiétant dans l’idée d’évolution d’un pathogène comme le SARS-CoV-2, est sa possible adaptation – une adaptation qui pourrait augmenter sa transmission, sa virulence ou sa capacité à contourner l’immunité induite par des vaccins. À l’heure actuelle, il est difficile de dire si la nouvelle souche détectée au Royaume-Uni a acquis de telles adaptations.

Lire la suite
_________________________
_________________________

08:51 Publié dans Analyses | Tags : covid, vaccin | Lien permanent

BFMTV & RMC | Olivier Faure le 12 janvier