Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/02/2020

Brexit - Question de Joaquim Pueyo

20:50 Publié dans Vidéo | Tags : ps, parti socialiste, politique, actualite | Lien permanent

Métropolitiques - Municipales 2020 : La République en marche au défi de l’ancrage politique local, par Rémi Lefebvre, le 06/02/2020

Le mouvement d’Emmanuel Macron a désigné ses candidats aux élections municipales. Plus de la moitié sont des maires sortants issus d’autres formations politiques. Révélatrice du faible ancrage local du parti du président de la République, cette stratégie suscite selon Rémi Lefebvre dissidences et mécontentements.

La République en marche (LREM) est avant tout une entreprise politique présidentielle qui porte les initiales d’un homme et ses ambitions, Emmanuel Macron. Elle a été créée pour appuyer sa conquête du pouvoir et pour soutenir l’exercice de la fonction présidentielle. Ce « mouvement » s’est construit contre les partis traditionnels (même s’il est un parti, sur le plan juridique au premier chef) : rejet des courants et des formes traditionnelles de la démocratie interne et du pluralisme partisans (désignation des cadres par les adhérents, primaires…), de la bureaucratie et des « féodalités » partisanes (Lefebvre 2018).

Lire la suite
________________
________________

17:55 Publié dans Analyses | Tags : lrem, remi lefevre | Lien permanent

OFCE - Capitalisme, environnement et sciences économiques par Xavier Ragot

Il faut adapter nos modes de vie et notre économie à la transition énergétique pour préserver l’environnement.  Le moins que l’on puisse dire est que les essayistes et économistes divergent sur le moyen d’y parvenir. Des questions fondamentales émergent dans le débat public : le capitalisme est-il compatible avec la transition énergétique et la protection de la biodiversité ? Comment les sciences économiques peuvent-elles être utiles pour penser ce changement nécessaire ?

Deux livres récents montrent la divergence des points de vue. Le livre de Christian Gollier « Le climat après la fin du moi », (édition PUF) et le livre d’Eloi Laurent[1] « Sortir de la croissance mode d’emploi », (édition LLL) s’opposent sur l’angle d’analyse, mais proposent en fait des recommandations complémentaires.  Christian Gollier insiste sur la capacité d’adaptation des économies de marché et le besoin de transformer tous les prix pour révéler les vrais coûts en matière d’émission de CO2 et de dégradation de l’environnement.

Lire la suite
__________________
__________________

13:50 Publié dans Analyses | Tags : ofce | Lien permanent