Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/08/2019

Le meilleur de 2018/19 - L'historienne Mona Ozouf invitée d'Ali Baddou

Mona Ozouf, historienne spécialiste de la Révolution française, était l'invitée d'Ali Baddou à 7h50 à l'occasion de la sortie du livre "Mona Ozouf, Portrait d'une historienne". Elle a réagi à l'actualité : "Le grand débat national va peut-être fournir un stock d’archives important aux historiens”

17:59 Publié dans Vidéo | Tags : mona ozouf | Lien permanent

Le meilleur de 2018/19 - La Vie des idées - La banlieue jaune, Enquête sur les recompositions d’un mouvement

Loin d’être sans leader, le mouvement des gilets jaunes est constamment traversé par des luttes de leadership. L’ethnographie d’un rond-point de mobilisation et des tensions qui traversent différents groupes de l’agglomération lyonnaise permet de mieux comprendre l’inscription dans le temps de ce mouvement.

Après plus de quatre mois de mobilisation, l’heure semble être au bilan du « Grand débat ». Réel effort de concertation du gouvernement pour les uns, mascarade pour les autres, la controverse médiatique et politique place les revendications des gilets jaunes au cœur de l’actualité. Elle focalise ainsi l’attention sur les dimensions délibérative et nationale du mouvement (qu’il s’agisse du « Grand débat », de son alternative, le « Vrai débat », porté par d’autres gilets jaunes, ou encore de l’ « Assemblée des assemblées » réunie à Saint-Nazaire), au risque de faire oublier que la pratique des assemblées ne va pas de soi, mais aussi que les mobilisations locales, nées sur les ronds-points, se poursuivent.

Lire la suite
__________________
__________________

14:50 Publié dans Analyses | Tags : gilet jaune | Lien permanent

Le meilleur de 2018/19 - Libé - Thomas Piketty : «L’Europe peut être synonyme de justice sociale»

Soutenu par une centaine d’intellectuels et de responsables politiques, l’économiste de gauche cosigne un manifeste de mesures concrètes pour rendre l’Union plus démocratique et moins inégalitaire. Et propose de mettre fin à la concurrence fiscale pour lutter contre le désamour des citoyens vis-à-vis du projet européen.

C’est le scrutin que les Français aiment bouder ou bien utiliser comme défouloir de leurs frustrations politiques nationales. Pour les élections européennes du 26 mai, 33 listes ont été déposées - un record -, dont 3 émanant des gilets jaunes. Selon deux sondages parus la semaine dernière, le Rassemblement national de Marine Le Pen devancerait LREM dans les intentions de vote. A gauche, c’est la désunion, avec 6 listes. «Une situation désespérante» pour l’économiste Thomas Piketty. Européen convaincu, l’auteur du Capital au XXIe siècle lance, avec nombre d’universitaires, un appel pour transformer l’Europe. Pas une énième incantation mais des propositions concrètes réunies dans un manifeste intitulé Changer l’Europe, c’est possible ! (1). Un petit livre à 3 euros publié jeudi.....

Lire la suite
________________
________________

09:30 Publié dans Article du jour | Tags : piketty | Lien permanent