Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/07/2019

PS - Baccalauréat : la gestion Blanquer ajoute de la confusion à la tension

05 juillet 2019
Pour la première fois depuis bien longtemps, le baccalauréat ne se déroule pas dans le climat de sérénité nécessaire à ce type d’épreuve.
Il n’est pas normal de voir des élèves et leurs parents inquiets de ne pas connaître leurs notes, des professeurs bloquer des correction de copies, une porte-parole du gouvernement contester le droit de grève aux fonctionnaires,…

Le ministre de l’éducation nationale tente depuis d’éteindre l’incendie. Circulez, il n’y a rien à voir ! Or ce qui pose problème aujourd’hui ce n’est plus le mouvement de blocage des notes, c’est la gestion de sortie de crise décidée par un ministre qui joue les deus ex-machina.

En inventant le stratagème de la note de contrôle continue pour remplacer provisoirement la note du baccalauréat, M. Blanquer a ajouté de la confusion à la tension. Pour la première fois un ministre de l’éducation a justifié une rupture dans l’égalité de traitement entre candidats à un diplôme national et créé par la-même une probable autoroute à contestation, juridique cette fois. D’autant que de nombreux témoignages montrent que pour appliquer les instructions ministérielles, des chefs de centre ont pris de grande liberté avec le règlement d’examen.

C’est toute la limite de la méthode Blanquer qui est posée aujourd’hui. Les tours de passe-passe et le passage en force ne marchent plus. La situation actuelle, rappelons le, vient de l’obstination du ministre qui a refusé d’entendre la communauté éducative qui lui a plusieurs fois indiqué que sa réforme du baccalauréat posait problème.

Il faut aujourd’hui sortir de l’impasse. Et pour cela le ministre doit renouer le dialogue avec les professeurs avant la rentrée et préparer avec leurs représentants l’examen du prochain budget. L’école a besoin de confiance pas d’effets de manche, de sérénité pas de tensions.

BAC : "COMMENT PEUT-ON DIRE QUE LES PROFS SONT DES TERRORISTES ?" (FAURE)

Reporterre - Le plan secret d’Amazon en France

Enquête 1/3 - Amazon rêve d’un monde où ses clients seraient livrés en un jour. Pour y parvenir, la multinationale multiplie les hangars démesurés où se succèdent les camions. Ce développement, en France, suit une stratégie de mise en concurrence de territoires souvent sinistrés. Reporterre la détaille et publie la carte exclusive des implantations d’Amazon.

Derrière la facilité d’un clic et l’interface lisse d’un site internet se cache parfois un monstre. Amazon, le géant du commerce électronique, se bâtit en France un empire. Poussée par l’explosion de la vente en ligne, la multinationale multiplie la construction de ses immenses plateformes logistiques, alimente un flux incessant de camions et courtise les élus locaux pour devenir hégémonique. C’est l’envers du numérique. Un horizon de béton, de pollution et de chantage fiscal dont Reporterre dévoile les coulisses.

Lire la suite
______________
______________

14:30 Publié dans Analyses | Tags : amazon | Lien permanent

Le meilleur de 2018/2019 - Le Vent se lève - "On ne retrouvera jamais les anciens écosystèmes" - Entretien avec Mathieu Colléter

Raphaëlle Martinez reçoit Mathieu Colléter, docteur en écologie marine et responsable des relations sciences pour l'ONG BLOOM qui lutte contre la surpêche et la destruction des océans, pour parler de la pêche et de sa régulation au sein de l'Union Européenne.

08:51 | Lien permanent