Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/02/2019

Le Figaro - Olivier Faure invite les socialistes à s'allier avec Place publique

Lors d'une journée de formation des secrétaires de section du PS, le premier secrétaire national a placé son parti et la gauche non insoumise au pied du mur du rassemblement. Au risque de braquer une partie des socialistes.

«Unité! Unité!» Dans la salle de l'espace Charenton à Paris, au milieu de quelques six cents secrétaires de section socialiste selon les organisateurs, une femme s'est levée pour soutenir la stratégie d'Olivier Faure. Devant eux, samedi matin, le premier secrétaire du PS a placé toute la gauche devant ses responsabilités, de l'aile droite du PS jusqu'au PCF et au mouvement Génération.s de Benoît Hamon. Avec le «jeune, le tout jeune» mouvement Place publique de Raphaël Glucksman, Claire Nouvian et Thomas Porcher qu'il soutient désormais Olivier Faure veut forcer les appareils, le sien compris, à se rassembler.

Lire la suite
__________________
__________________

IRG - A propos des fondements de la démocratie participative

Quelle que soit la dénomination qui lui est attribuée – participation des habitants ou des usagers, démocratie participative, démocratie délibérative, etc. -, l’idée de l’intervention directe des citoyens dans le champ de la décision politique s’impose de plus en plus.

Cette progression continue de la thématique participative, qui a même constitué l’une des nouveautés dans les débats de l’élection présidentielle française de 2007, s’appuie d’abord sur des initiatives concrètes en France et à l’étranger. En France, on assiste depuis une quarantaine d’années à une multiplicité et à une diversité d’expériences dans ce sens, plus ou moins formalisées : ateliers populaires d’urbanisme, conseils de quartiers, organisation de panels « experts-usagers », ou création officielle en 2002 d’une Commission nationale du débat public (CNDP). Une très grande partie de ces expériences participatives se déroulent dans le domaine de la gouvernance urbaine. A l’étranger, le Brésil (budget participatif), les pays du Nord de l’Europe (conférences de consensus) ou l’Allemagne (jurys citoyens) sont plus avancés encore dans les démarches de participation citoyenne à la gestion des affaires publiques.

Lire la suite
____________________
____________________

17:56 Publié dans Idées | Tags : democratie, democratie participative | Lien permanent

Hervé Saulignac : proposition de loi d'expérimentation du revenu de base

La marque du consommateur C'est qui le patron ?!

Les consommateurs créent leur marque. Des produits plus durables, plus équitables, plus responsables. Découvrez la démarche C'est qui le Patron ?! La marque du Consommateur.

11:34 Publié dans Vidéo | Tags : c'est qui le patron | Lien permanent

Le Point - Européennes: au PS, une stratégie de l'effacement critiquée

Disparaître pour mieux renaître, ou simplement... survivre ? Le plaidoyer du patron du PS Olivier Faure pour une union de la gauche, quitte à renoncer à une liste socialiste aux européennes, ne fait pas l'unanimité au sein d'un parti plongé dans une profonde crise existentielle.

Fait inédit depuis la naissance de ce scrutin en 1979: il pourrait ne pas y avoir de liste PS le 26 mai. Depuis plusieurs semaines, le Parti socialiste, en déroute dans les sondages, a fait sienne la démarche de Place publique, le mouvement lancé par Raphaël Glucksmann, qui tente de rapprocher les chapelles de la gauche non-mélenchoniste (PS, Générations, EELV, PCF). Dans cette union, "nous ne revendiquons pas forcément la première place", avait dit M. Faure le 18 janvier.

Lire la suite
__________________
__________________