Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/02/2019

Le Point - Européennes: au PS, une stratégie de l'effacement critiquée

Disparaître pour mieux renaître, ou simplement... survivre ? Le plaidoyer du patron du PS Olivier Faure pour une union de la gauche, quitte à renoncer à une liste socialiste aux européennes, ne fait pas l'unanimité au sein d'un parti plongé dans une profonde crise existentielle.

Fait inédit depuis la naissance de ce scrutin en 1979: il pourrait ne pas y avoir de liste PS le 26 mai. Depuis plusieurs semaines, le Parti socialiste, en déroute dans les sondages, a fait sienne la démarche de Place publique, le mouvement lancé par Raphaël Glucksmann, qui tente de rapprocher les chapelles de la gauche non-mélenchoniste (PS, Générations, EELV, PCF). Dans cette union, "nous ne revendiquons pas forcément la première place", avait dit M. Faure le 18 janvier.

Lire la suite
__________________
__________________

Les commentaires sont fermés.