Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/05/2018

L'Humanité - 28 mai 1968, l'émotion d'une journée particulière Jacques Sztern (Meudon-la-Forêt (Hauts-de-Seine)

En mai 1968, j'étais ingénieur au groupe de laboratoires du CNRS de Bellevue à Meudon. La composition du personnel (en gros 600 personnes) y était originale : des chercheurs, des ingénieurs, techniciens, administratifs (ITA), mais aussi un grand nombre d'ouvriers de tous les métiers (mécaniciens, métalliers, électriciens, menuisiers, peintres...). Tous les syndicats étaient représentés : CGT, CFDT, FO, CGC, FEN. La CGT était, chez les ouvriers et les ITA, le syndicat le plus puissant ; pour les chercheurs, c'était le SNC-FEN. Il y avait un accord national de concertation entre ces deux organisations. Bellevue était un foyer de luttes particulièrement actif, avec beaucoup de succès à la clé.

Lire la suite
__________________
__________________

20:55 Publié dans Article du jour, Histoire | Tags : mai 68 | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.