Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/03/2018

Centre d'observation de la société - D’où viennent les immigrés ?

Depuis un siècle et demi, la France est une terre d’immigration. Au fil de notre Histoire, un très grand nombre de nationalités se sont établies sur notre sol, en provenance d’Europe, d’Afrique ou d’Asie notamment. Elles constituent une composante importante de la population française, dont une grande part des ascendants vient de l’étranger.

Parmi les six millions d’immigrés 1  présents dans l’Hexagone, deux millions viennent d’Europe, soit 36 % (données 2014). Les Portugais sont les plus représentés (plus de 600 000 personnes), deux fois plus que les Italiens ou les Espagnols. Historiquement, la vague migratoire la plus importante en France est venue d’Italie

Lire la suite
______________________
______________________

22:30 Publié dans Analyses | Lien permanent

Un peu d'histoire - Plateau Moulinex : réponse Elisabeth Guigou

La Vie des idées - La part manquante de l’assurance-chômage

Loin de s’orienter vers une flexisécurité à la danoise, la réforme annoncée manque l’occasion de repenser l’articulation entre assurance, solidarité et assistance dans la prise en charge des chômeurs.

La réforme de l’assurance-chômage intervient dans un contexte particulier, seulement quelques mois après l’adoption des ordonnances du 22 septembre 2017 modifiant le cadre du dialogue social et des relations de travail. «  Libérer et protéger  » : c’est autour de ces deux principes que semble s’organiser la matrice du changement proposé ; il s’agit d’accroître à la fois la mobilité et la protection des actifs sur le marché du travail, notamment grâce à la réforme conjointe de l’assurance-chômage, de la formation professionnelle et de l’apprentissage.

Lire la suite
___________________
___________________

17:41 Publié dans Analyses | Tags : assurance chomage | Lien permanent

OFCE - Les dilemmes du capitalisme immatériel par Sarah Guillou

Revue  de : Jonathan Haskel et Stian Westlake, Capitalism Without Capital. The Rise of the Intangible Economy, Princeton University Press, 2017, 288 p.

Ce livre est à la croisée des débats sur la nature de la croissance contemporaine et future. La place grandissante des actifs intangibles est en effet au cœur des interrogations sur les gains de productivité, les emplois de demain, la croissance des inégalités, la fiscalité des entreprises et la source des revenus futurs.

Il ne s’agit pas du énième ouvrage sur la nouvelle économie ou sur les ruptures technologiques à venir, il s’agit plus fondamentalement d’un livre sur la rupture qu’opèrent des modes de production de moins en moins fondés sur le capital fixe ou matériel mais de plus en plus sur les actifs immatériels.

Lire la suite
___________________
___________________

17:39 Publié dans Analyses, Idées | Tags : capitalimse immateriel | Lien permanent

Jean Gadrey - SNCF et autres services publics : comment les détruire en prétendant qu’on veut les sauver (de dégradations qu’on a provoquées) (1)

C’est une recette éprouvée depuis longtemps dans le monde, et ses résultats – en termes de destructions de biens communs économiques, sociaux et écologiques comme en termes de relais par le privé lucratif sur les segments rentables - sont remarquables partout… où la résistance n’a pas été suffisante. Il faut pour cela manier plusieurs armes de destruction. Mais c’est tout un art si on veut éviter qu’elles ne vous explosent au visage.

Je résume les étapes à suivre, en pensant aux lecteurs/trices ayant peu de temps… Je développerai tout cela dans les deux billets suivants.

- Asphyxie financière soit à petit feu soit à plus gros bouillons. C’est la « réforme » de base et la difficulté est qu’il faut tenir bon pendant des années pour « arriver à l’os ». Cela exige donc du « courage ».

- D’où dégradation de la qualité (d’abord pour les usagers les moins riches) + hausse des tarifs + endettement « insupportable ». Pour gonfler encore la dette, on peut parfois compter sur des investissements délirants sur des segments privilégiés (cas de la liaison LGV Lyon-Turin et plus généralement de la stratégie du « tout pour le TGV », mais l’EPR de Flamanville n’est pas mal non plus dans un autre domaine).

Lire la suite
___________________
___________________

11:50 Publié dans Analyses | Tags : gadrey, sncf | Lien permanent

Le JDD - Olivier Faure, favori pour la tête du PS : "Il faut tout changer ou mourir"

Avant le premier tour du scrutin, le 15 mars prochain, Olivier Faure, le favori pour prendre la tête du Parti socialiste, poursuit son tour de France des fédérations. Sans faire de vagues.

Est-ce parce qu'il est le favori dans la course pour prendre la tête du PS, ou est-ce sa nature flegmatique qui pousse Olivier Faure à ne pas s'abîmer en ne répliquant pas directement aux reproches que lui adressent ses concurrents? Mieux, il aime les citer. Dire que sur tel point, comme l'agroécologie par exemple, il peut être d'accord avec Stéphane Le Foll, sur tel autre – la laïcité – avec Emmanuel Maurel, et sur les services publics avec Luc Carvounas. A 49 ans, avec une campagne placée sous le signe du rassemblement, Faure fait figure de recolleur de morceaux dans un parti en miettes.

Lire la suite
_____________________
_____________________

Le Figaro - Thèmes, temps de parole... Le détail du débat pour la direction du PS

Les quatres candidats à la direction du Parti socialiste débattront notamment sur des thématiques à portée nationale.

De quoi vont-ils bien pouvoir parler? Mercredi 7 mars, les quatre prétendants à la direction du Parti socialiste vont s'affronter lors d'un débat télévisé, organisé conjointement par Le Figaro, LCI et RTL. Raillé par certains observateurs, qui trouvent étrange qu'un tel événement médiatique soit organisé pour un mouvement ayant subi tant de revers électoraux, ce débat sera l'occasion pour ses participants de faire état de leurs divergences sur des thèmes d'envergure nationale.

Lire la suite
__________________
__________________