Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/12/2016

Primaire de la gauche : Delanoë torpille Peillon et Valls

L’ancien maire de Paris refuse de soutenir un candidat, mais ne cache pas sa sympathie pour Benoît Hamon.

Il y a quelques mois, Bertrand Delanoë s’imaginait déjà en porte-voix de François Hollande pour l’élection présidentielle. Le renoncement du chef de l'État a finalement laissé l’ancien maire de Paris orphelin du président de la République et les candidats en lice à la primaire de la Belle Alliance populaire ne semblent plus trouver grâce à ses yeux.

Lire la suite
____________________
____________________

Les commentaires sont fermés.