Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/12/2014

L'actualité des socialistes du 22 au 28 décembre (mise à jour)

A la une

Le Monde, Les décodeurs  - La loi Macron respecte-t-elle les promesses de François Hollande?

Présenté en conseil des ministres le 10 décembre, le projet de loi « pour la croissance et l'activité" porté par le ministre de l'économie Emmanuel Macron clive la majorité : trop libérale pour l'aile gauche des "frondeurs", "fourre-tout" pour  le Premier secrétaire du Parti Socialiste Jean-Christophe Cambadélis… Mais où se situe-t-elle par rapport au programme de campagne de François Hollande ?

Pour savoir si la loi Macron est dans l'esprit de ce programme socialiste, Lui Président a classé les principales propositions du texte en fonction de leur conformité - ou non - à ce dernier.

Libé - PS : Cambadélis et Bartolone accordent leurs violons électoraux

ENQUÊTE Le patron de Solférino et le président de l’Assemblée nationale, associés depuis 2007, préparent activement une grande alliance pour le congrès du PS de Poitiers, début juin. Objectif : recentrer le gouvernement à gauche. Certains y voient déjà un verrouillage du parti.

28 décembre

France Info - Catastrophe de Liévin : Manuel Valls rend hommage au monde ouvrier

Le Premier ministre était présent samedi aux commémorations de l'accident de mine du 27 décembre 1974 dans le Pas-de-Calais. Manuel Valls a profité de ce moment de recueillement pour saluer et renouer avec le monde ouvrier "qui a bâti la France".

26 et 27 décembre

Libé - Pourquoi Hollande a arrêté la méthode Coué

LIBÉ ANTICRISE Le Président s’est voulu positif en arrivant à l’Elysée, pour ne pas «ajouter de la crise à la crise». Quitte à perdre en crédibilité.

Libé - Noël : Matignon offre des éléments de langage pour les repas de famille

Le gouvernement a publié sur son site internet à l’occasion des fêtes de fin d’année un bingo »#RepasDeFamille», destiné à «casser les idées reçues» sur des grands thèmes d’actualité - travail du dimanche, impôts, mariage pour tous... - mais aussi et surtout à promouvoir l’action gouvernementale.

Le Figaro - L'année 2015 de François Hollande et du PS vue par Thomas Guénolé

Le politologue Thomas Guénolé a imaginé le scénario de l'année 2015 pour le PS et pour François Hollande. Celle-ci s'annonce cauchemardesque.

L'Obs - Maurel (PS): les socialistes ne voteront pas la loi Macron "en l'état"

Emmanuel Maurel, secrétaire national du PS et membre de l'aile gauche du parti, prévoit que les députés socialistes "voteront majoritairement contre" la loi Macron "si elle est maintenue en l'état, et réclame "une réorientation profonde du quinquennat".

Le Figaro - Parti socialiste : hollandais et vallsistes se mobilisent

«L'année qui s'achève fut sans doute la pire que le Parti socialiste ait connue sur le plan électoral depuis 1993, avec trois défaites successives aux élections municipales, européennes et sénatoriales.» Ce constat, ce sont des socialistes qui l'ont eux-mêmes dressé. Précisément, une quarantaine de premiers secrétaires fédéraux du PS. Pas des frondeurs, loin de là. Ils sont majoritairement hollandais

BFMTV - Pour François Hollande, 2015 sera l'année de la reconquête

François Hollande a poursuivi son opération reconquête des Français au terme d'une année difficile mais jugée utile pour la suite du quinquennat. Et le président de la République, en déplacement à Saint-Pierre-et-Miquelon ce mercredi, se tourne désormais vers l'avenir, le regard tourné sur 2017 et la prochaine présidentielle.

Le Monde, Les décodeurs - Transparence de la vie politique : Macron, ses millions, et les autres

La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) a publié vendredi dernier les déclarations d'intérêts et de patrimoine des derniers entrants au gouvernement, ainsi que les rectifications de certains anciens.

Paul Alliès - Jours tranquilles à Solférino: l'édifiante histoire d'un non-débat sur les institutions

 

Jean-Christophe Cambadélis vient de boucler la feuille de route tracée lors de son arrivée à la tête du PS, en avril dernier: affirmer une direction "virile" capable de protéger l'appareil d'un parti entré dans une des plus graves crises de son histoire. Le  Conseil national du 13 décembre a adopté un rapport définissant un "parti 2.0, ouvert à tous les Français et qui sait les associer et les solliciter pleinement dans son fonctionnement" .

La réalité est aux antipodes de ces généreuses perspectives. Malgré les annonces vibrionnantes, l'appareil n'en finit pas de se fermer comme une huitre avant un soir de réveillon. En témoigne très concrètement l'édifiante histoire du débat sur " la réforme des institutions ". On la résume ici telle que vécue en temps réel.

24 et 25 décembre

Le Monde - Congrès du PS : les partisans de Hollande tentent une démonstration de force

Les partisans de François Hollande commencent à se compter en vue du prochain congrès du Parti socialiste qui se tiendra à Poitiers, en juin 2015. Dans une tribune publiée sur le site de Libération, lundi 22 décembre, 41 premiers secrétaires fédéraux (les responsables départementaux du PS), fidèles au chef de l’Etat, lancent un appel au « rassemblement » et à l’« unité » en vue de cette échéance.
 
Le JDD - Hollande, déjà la tête à 2015

Après douze mois douloureux, François Hollande ne s'accorde pas vraiment de répit pour les fêtes de fin d'année. Dès les premiers jours de 2015, il multipliera les cérémonies officielles et déplacements.

Le Monde - Manuel Valls « craint » que les chiffres du chômage de novembre « ne soient pas bons »

Manuel Valls « craint » que les chiffres du chômage de novembre, rendus publics mercredi 24 décembre, « ne soient pas bons ». Invité au micro d'Europe 1 mardi, le premier ministre a déclaré :

« Nous avons connu encore au mois de novembre des destructions d'emplois, des faillites d'entreprises. Avec un niveau de croissance aussi faible que celui que nous avons connu en 2014, (…) il ne faut malheureusement pas s'attendre, je le crains, à une bonne nouvelle. »

Libé - La bras droit de Huchon rêve de sa grande couronne

Marie-Pierre de La Gontrie, vice-présidente PS de la région Ile-de-France, vise la place de son patron, qui concourt pour un quatrième mandat.

France 3 - Pesticides : utilisation en hausse en 2013

C’est un rapport remis par le député Ps Meurthe-et-Mosellan Dominique Potier qui l’affirme. Après un mieux en 2012, l'utilisation des pesticides agricoles en France s'est accrue de 9,2% en 2013. Manuel Valls demande un nouveau plan.

22 et 23 décembre
 

Ce fut le coup de tonnerre politique de l’été. Le 26 août 2014, Arnaud Montebourg et Benoît Hamon sont éjectés du gouvernement suite à leur attaque concertée contre les orientations économiques de François Hollande la veille à Frangy-en-Bresse. Depuis, l’ancien patron de Bercy et l’ex-ministre de l’Education nationale sont revenus à plusieurs reprises sur le déroulé des évènements qui ont conduit à leur éviction par Manuel Valls.

Ce dernier, au contraire, n’avait pas encore livré sa version des faits. C’est désormais chose faite, dans un livre du journaliste Jean-Pierre Bédéï, Sur proposition du Premier ministre… (L’Archipel), à paraître en janvier 2015.
 
 
Libération publie ce lundi un sondage qui témoigne de l'engouement d'une partie des sympathisants de gauche pour le maire de Bordeaux. Pour Christophe Bouillaud, cette popularité résulte de la «droitisation» de ses adversaires à l'UMP.
 
 Christophe Bouillaud est professeur agrégé de science politique à l'Institut d'Études politiques de Grenoble depuis 1999, agrégé de sciences sociales (1988), ancien élève de l'Ecole normale supérieure.
 
 
Après l’ex-première secrétaire du PS, Martine Aubry, qui a qualifié le projet de loi Macron de « régression » concernant le travail du dimanche, c’est au tour de Pierre Joxe, autre forte personnalité socialiste, d’attaquer.
 
Le JDD - La taxe à 75% d’Hollande vit ses dernières heures

La taxe sur le haut revenu, mesure étendard pensée par François Hollande pendant la dernière présidentielle, n’existera plus à partir du 1er janvier 2015. Cet impôt avait connu une mise en œuvre chaotique : retoquée par le Conseil constitutionnel, elle a été finalement transformée en impôt sur les entreprises employant des hauts revenus.

Le Monde - Marseille : le député PS Henri Jibrayel mis en examen pour abus de confiance

Le député socialiste des quartiers nord de Marseille, Henri Jibrayel, a été mis en examen, vendredi 19 décembre, pour abus de confiance et prise illégale d’intérêts. Le juge d’instruction marseillais Valéry Muller n’a pas sollicité de levée d’immunité parlementaire, aucune mesure coercitive n’étant envisagée.

Le JDD - Elections : la gauche envisage le pire pour 2015

Les départementales des 22 et 29 mars, les régionales de l’automne : les experts du PS s’attendent à une "annus horribilis".D'abord, la première joue. Ensuite seulement, après la claque de mars avec les départementales, ils penseront à tendre l'autre joue. Cette fois pour les régionales. L'année 2015 s'avance et, électoralement, "ça va être un massacre", confie l'un des spécialistes ès élections de la majorité. "La gauche va perdre 40 départements. Il en restera entre 16 et 20 pour le PS, un à deux pour les radicaux de gauche, un pour le PC", estime un membre de la direction du PS, qui craint que l'Aisne, le Vaucluse et le Var ne basculent du côté du FN

Les commentaires sont fermés.