Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/11/2013

L'actualité des socialistes du 12 au 15 novembre

Une pause dans le suivi de l'actualité quotidienne jusqu'au 5 décembre. Prochaine mise à jour de l'actualité le 6 décembre Jusque là, quotidiennement, des vidéos ou des articles de réflexion
____________________________________________________

A la une

Le 19 heures de Françoise Fressoz - Matignon : le bal des prétendants est ouvert

C'est la rançon de l'impopularité : tandis que le premier ministre, avec seulement 21 % d'opinions favorables dans le dernier baromètre Ipsos Le Point, affiche sa « détermination » assure que « rien ne l'impressionne » et s'en va quérir le soutien du groupe socialiste à l'Assemblée nationale, le bal des prétendants est ouvert.

13 novembre

Le Nouvel Obs - EXCLUSIF. Hollande perd 5 points, les Français veulent un remaniement

A seulement 24% d'opinions positives, selon un sondage LH2 pour "Le Nouvel Observateur", le chef de l'Etat est au plus bas. En cas de remaniement, 35% des sondés verraient Manuel Valls à Matignon.

Le Monde - Les élus bretons redoutent un vote sanction

L'image a été reprise par tous les sites d'information et les chaînes de télévision. Perchée sur le pont routier de Morlaix, dans le nord du Finistère, bloqué à la circulation par une centaine de manifestants, le 14 octobre, la responsable FO de chez Doux, Nadine Hourmant, lance à la maire (UMP) de la ville, Agnès Le Brun : "Vous n'avez rien fait, pas plus élus de droite que de gauche. Les gens ici sont en train de crever. Mais on ne crèvera pas", mettant dos à dos gauche et droite dans la responsabilité de la crise de l'agroalimentaire breton.

Libé - Hollande privé d’armistice

RÉCIT Les commémorations du 11 Novembre ont été entachées, hier, à Paris et dans une moindre mesure à Oyonnax.

C’est une première : un président hué un 11 Novembre, à deux reprises. Le matin, à Paris sur les Champs-Elysées. L’après-midi à Oyonnax (Ain), devant l’hôtel de ville. La première fois par des militants d’extrême droite. La deuxième par une coalition d’adolescents heureux de faire du bruit, de militants anti-mariage gay et de Français écœurés de payer «trop de taxes».

Les décodeurs - Ecotaxe : la grande amnésie de Ségolène Royal

L'écotaxe continue d'alimenter les débats politiques, et les petites phrases fusent, de même que les changements de position, assumés ou non. Dernier exemple en date, celui de Ségolène Royal.

Libé - Sondage : la gauche remporterait un secteur-clé pour la conquête de Marseille

SONDAGE Selon l'enquête Polling Vox-Observatoire du changement politique pour «Libération», la ministre Marie-Arlette Carlotti l'emporterait au second tour dans le 3e secteur à la faveur d'une triangulaire avec l'UMP et le FN.

Libé - Les députés socialistes condamnent les propos de Boutih sur Ayrault

ACTUALISÉ L'élu de l'Essonne a appelé à «remplacer d'urgence» le Premier ministre, qui répond ne pas douter du soutien de la majorité.

Le Parisien - Exclusif. Le député PS Malek Boutih : « Il faut remplacer Jean-Marc Ayrault d’urgence »

Cote de popularité présidentielle au plus bas, chef de l'Etat hué lors des cérémonies du 11 Novembre. A l'issue d'une nouvelle journée compliquée pour l'exécutif, le député de l’Essonne Malek Boutih, réputé pour son franc-parler,  réclame un gouvernemental en profondeur.

Le Nouvel Obs - Malek Boutih : "Il faut remplacer Jean-Marc Ayrault d'urgence"

VIDEO. Le député socialiste de l'Essonne appelle à "envoyer un signal d'urgence aux Français afin de rétablir le dialogue".

12 novembre

Libé - Hollande s’en va-t-en-guerres

ENQUÊTE Quoi de plus fédérateur que la mémoire collective ? Le Président ne le met pas en avant, mais il est féru d’histoire. Dédaignant les mauvais sondages, il prépare dans le détail les commémorations du centenaire de la Grande Guerre et les 70 ans du Débarquement.

Libé - Hollande: «Ne rien laisser passer face aux haines, aux extrémismes...»

Après avoir été hué sur les Champs-Elysées, le chef de l'Etat a de nouveau été sifflé à Oyonnax où il prononçait un discours dans le cadre des cérémonies du 11-Novembre.

Libé - Royal soutient les Bonnets rouges, «révolte citoyenne»

L’ex-candidate à la présidentielle juge «totalement absurde» l’application de l’écotaxe en Bretagne.

L’ex-candidate PS à la présidentielle Ségolène Royal a estimé dimanche que la fronde des «Bonnets rouges» en Bretagne relevait de la «révolte citoyenne», un mouvement qu’elle juge «plutôt réconfortant» même s’il recèle «beaucoup de souffrances»
__________________________________________
__________________________________________

Les commentaires sont fermés.