Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/02/2013

Observatoire des Inégalités : Davantage de congés pour les cadres que pour les ouvriers

le 15 février 2013

41 jours de congés annuels pour les cadres supérieurs contre 32 pour les ouvriers. Le nombre de jours de repos varient fortement selon la catégorie sociale, le secteur d’activité et la taille de l’entreprise.

Les cadres supérieurs et les professions intermédiaires totalisent 41 jours ouvrables de congé [1] en 2010, soit près de 7 semaines, contre 32 jours pour les ouvriers et 35 jours pour les employés, selon la une étude de l’Insee réalisée auprès des salariés en CDI ayant au moins un an d’ancienneté dans leur emploi. Les cadres, qui déclarent des durées annuelles de travail les plus longues [2], prennent davantage de congés payés ou de RTT que les ouvriers.

Lire la suite
_____________________________________________________________________________
_____________________________________________________________________________

12:02 Publié dans Réflexions | Lien permanent

OFCE : Jusqu’ici tout va bien… par Christophe Blot

La zone euro est toujours en récession. En effet, selon Eurostat, le PIB a de nouveau reculé au quatrième trimestre 2012 (-0,6 %). Ce chiffre, inférieur aux attentes, est la plus mauvaise performance trimestrielle pour la zone euro depuis le premier trimestre 2009, et c’est aussi le cinquième trimestre consécutif de baisse de l’activité. Sur l’ensemble de l’année 2012, le PIB baisse de 0,5 %. Ce chiffre annuel cache de fortes hétérogénéités (graphiques 1 et 2) au sein de la zone puisque l’Allemagne affiche une croissance annuelle de 0,9 % tandis que la Grèce devrait subir, pour la deuxième année consécutive, une récession de plus 6 %. Surtout, pour l’ensemble des pays, le taux de croissance sera plus faible en 2012 qu’il ne l’était en 2011 et certains pays (Espagne et Italie pour n’en citer que deux), s’enfonceront un peu plus dans la dépression. Cette performance est d’autant plus inquiétante que, depuis plusieurs mois un regain d’optimisme avait suscité l’espoir de voir la zone euro sortir de la crise. Cet espoir était-il fondé ?

Lire la suite
______________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________

10:00 Publié dans Réflexions | Lien permanent

La tribune : Quelle démocratie dans les intercommunalités ? Vincent Feltesse, président de la Communauté urbaine de Bordeaux, député de la Gironde

Les intercommunalités sont de plus en plus puissantes, mais la démocratisation ne suit pas. Pourquoi attendre pour l'élection au suffrage universel direct des conseillers communautaires"?

.... Mais il faut aller plus loin, et dès maintenant, au moins pour les intercommunalités les plus intégrées. Marylise Lebranchu a évoqué la possibilité d'introduire l'élection au su#rage universel direct des conseillers communautaires... en 2020. Pourquoi attendre"? De nombreuses propositions ont émergé du débat public : élection distincte à l'échelle de l'agglomération, fléchage par les électeurs, scrutin mixte mêlant représentation des citoyens et représentation des communes... Débattons-enet choisissons"!

Lire la suite
____________________________________________________________________________________
____________________________________________________________________________________

Le Monde - Tribune : "Le non-cumul des mandats, c'est maintenant !"

Le non-cumul des mandats est un engagement majeur du président de la République, François Hollande, réaffirmé par Jean-Marc Ayrault. Notre pays est aujourd'hui le seul parmi les démocraties occidentales à accepter ce phénomène du cumul des mandats. Le mandat unique est chez nous l'exception.

Même si cette pratique n'était pas encore juridiquement interdite, les candidats socialistes aux élections législatives avaient pris l'engagement moral de démissionner de leur mandat dans les exécutifs locaux à l'automne. Certains ont tenu leur parole. Ils restent toutefois une minorité. Pourtant, la volonté des militants est clairement établie, et à ce jour force est de constater qu'elle n'a toujours pas été respectée.

Lire la suite

Co-signataires :  François André, Député d'Ille-et-Villaine ; Christian Assaf, député de l'Hérault ; Isabelle Attard, députée du Calvados ; Nicolas Bays, député du Pas-de-Calais ; Karine Berger, députée des Hautes-Alpes ; Brigitte Bourguignon, députée du Pas-de-Calais ; Alain Calmette, député du Cantal ; Colette Capdevielle, députée des Pyrénées-Atlantiques ; Marie-Anne Chapdelaine, députée d'Ille-et-Vilaine ; Valérie Corre, députée du Loiret ; Pascale Crozon, députée du Rhône ; Seybah Dagoma, députée de Paris ; Laurence Dumont, députée du Calvados, 1ère Vice-présidente de l'Assemblée nationale ; René Dosière, député de l'Aisne ; Daniel Goldberg, député de Seine-Saint-Denis ; Chantal Guittet, députée du Finistère ; Danièle Hoffman-Rispal, députée de Paris ; Monique Iborra, députée de Haute-Garonne ; Michel Issindou, député de l'Isère ; Régis Juanico, député de la Loire ; François-Michel Lambert, député des Bouches-du-Rhône ; Pierre-Yves Le Borgn', député des Français établis hors de France ; Annick Le Loch, députée du Finistère ; Jean-Pierre Le Roch, député du Morbihan ; Catherine Lemorton, députée de Haute-Garonne ; Lucette Lousteau, députée du Lot-et-Garonne ; Patrick Menucci, député des Bouches-du-Rhône ; Philippe Noguès, député du Morbihan ; Valérie Rabault, députée du Tarn-et-Garonne ; Marie-Line Reynaud, députée de Charente ; Denys Robiliard, député du Loir-et-Cher ; Marcel Rogemont, député d'Ille-et-Villaine ; Barbara Romagnan, députée du Doubs ; Suzanne Tallard, députée de Charente-Maritime ; Cécile Untermaier, députée de Saône-et-Loire ; Jean-Michel Villaumé, député de Haute-Saône ; Paola Zanetti, Députée de la Moselle ; Alexis Bachelay, député des Hauts-de-Seine ; Jean Grelier, député des Yvelines.

27/02/2013

Témoignage de Stéphane Hessel, 9 novembre 2011

Ces dernières années, Stéphane Hessel s'était engagé aux côtés des socialistes lors de la campagne présidentielle de François Hollande puis lors du Congrès de Toulouse. En novembre 2011, il accordait cet entretien pour le festival du changement des Jeunes Socialistes.


Témoignage de Stéphane Hessel, 9 novembre 2011 par PartiSocialiste

23:55 Publié dans Vidéo | Tags : hessel, ps, parti socialiste, politique, actualite | Lien permanent

Les matins - Stéphane Hessel et Edgar Morin


Les matins - Stéphane Hessel et Edgar Morin par franceculture

23:55 Publié dans Réflexions | Tags : hessel, edgar morin | Lien permanent

Disparition de Stéphane Hessel: «notre pays endeuillé», par Harlem Désir

C’est avec une immense tristesse que j’apprends la disparition de Stéphane Hessel.

C’est l’ensemble de notre pays qui est endeuillé : par ses combats et ses valeurs, Stéphane Hessel incarnait une part de l’âme universaliste de la France.

Notre pays perd aujourd’hui un inlassable militant du progrès et un grand humaniste. De la Résistance aux Nations Unies, dans l’action diplomatique comme dans le mouvement social, il aura dédié toute sa vie à la fraternité entre les hommes et entre les peuples. Il n’aura eu de cesse de porter les idéaux du Conseil National de la Résistance.

Il a porté sa foi en l’Homme à travers les ténèbres du siècle passé, sa voix doit continuer de nous guider dans le siècle à venir. Sa conviction profonde que nous devons œuvrer pour une France plus solidaire, pour une Europe plus forte et  pour un monde plus juste doit nous inspirer dans nos combats à venir.

Son cri d’indignation, de révolte contre l’injustice, de refus que la loi du fort soit imposée au faible, doit continuer de résonner dans nos consciences.

En mon nom personnel et au nom du Parti socialiste, j’adresse mes pensées les plus chaleureuses et mes condoléances les plus sincères à la famille et aux proches de Stéphane Hessel.
____________________________________________________________________________
____________________________________________________________________________

Jérôme Cahuzac : "On n'en est pas à demander des hausses d'impôts"


Jérôme Cahuzac : "On n'en est pas à demander... par rtl-fr

20:10 Publié dans Vidéo | Tags : cahuzac, ps, parti socialiste, politique, actualite | Lien permanent

Bourdin direct : Ségolène Royal


Bourdin direct : Ségolène Royal - 27/02 par BFMTV

Karine Berger appelle Roosevelt à la rescousse d'Hollande