Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/11/2014

L'actualité des socialistes du 17 au 23 novembre (mise à jour)

A la une

Les Echos - Hollande et Aubry affirment "jouer le double ensemble" face à la crise

François Hollande et Martine Aubry ont affiché malgré des "désaccords" leur bonne entente samedi à Lille, affirmant "former une bonne équipe de double" à l'occasion de la venue de la chef d'Etat dans le Nord pour la finale de la coupe Davis.

Huffington Post - Martine Aubry avec François Hollande à Lille: les griefs que la maire de Lille pourrait évoquer face au président

François Hollande va déjeuner samedi 22 novembre avec Martine Aubry à Lille, avant d'assister au 3e match de la finale de la Coupe Davis.

Après avoir inauguré le marché de Noël, installé à proximité de la Grand'place, la maire socialiste retrouvera le chef de l'État chez Meert, enseigne prisée du général De Gaulle, natif de la capitale des Flandres. La discussion ne devrait cependant pas uniquement tourner autour des gaufres réputées de la célèbre pâtisserie. Martine Aubry a affirmé samedi être aux côtés du président comme dans un "double" au tennis, même s'il y a "des désaccords" entre eux.

23 novembre

France Inter - La République exemplaire de Hollande ?

Le secrétaire d'État aux anciens combattants, Kader Arif a fait "le choix, en responsabilité." Il quitte le gouvernement après avoir été cité dans une enquête préliminaire portant sur des passations suspectes de marchés publics. Les crises s'enchaînent.

Le Figaro - 2017 : François Hollande battu à la primaire par Valls ou Aubry

Alors que le PS s'interroge sur une éventuelle primaire, notre sondage OpinionWay met en lumière le rejet massif dont le chef de l'état fait l'objet dans son propre camp.

Le Progrès - Pour 2017, Gérard Collomb demande une primaire "quoi qu’il arrive"

"Il faut une primaire. Quoi qu’il arrive. Pas simplement au sein du seul Parti socialiste mais avec tous ceux qui veulent former une prochaine majorité présidentielle", déclare le maire de Lyon, Gérard Collomb (PS), dans un entretien publié samedi par Le Figaro.

Le Monde - A Toulouse, soutiens modérés à la suite de la démission de Kader Arif

« C’est mon ami et il le restera dans ces moments difficiles. Maintenant, c’est à lui de se défendre. Il y a de vraies affaires et puis il y a celles lancées par des élus de droite qui ne pensent qu’à des jeux politiques. Selon moi, Kader est victime de cela. » François Briançon, ancien adjoint de Pierre Cohen, le maire PS de la ville battu lors des dernières élections, est un vieux compagnon de route de Kader Arif, qui a démissionné de son poste de secrétaire d’Etat aux anciens combattants, vendredi 21 novembre.

L'Obs - Primaires au PS: 65% des Français favorables

65% des Français, et 81% des sympathisants de gauche, seraient favorables à des primaires socialistes pour la présidentielle de 2017, même si François Hollande se représentait, selon un sondage OpinionWay pour Le Figaro publié vendredi.

22 novembre

Le Monde - Hollande et Aubry, ex-meilleurs ennemis du PS, vont déjeuner en tête à tête

C’est une surprise. François Hollande et Martine Aubry devraient déjeuner en tête à tête samedi 22 novembre dans un restaurant du Vieux-Lille. Une rencontre en marge de la Coupe Davis, mais un déjeuner très politique entre les deux anciens adversaires de la primaire socialiste de 2011.

Le Monde - Jean-Marc Todeschini, de retour aux anciens combattants

Jean-Marc Todeschini, sénateur PS de Moselle, a été nommé vendredi 21 novembre secrétaire d'Etat aux anciens combattants après la démission de Kader Arif. Ce n'est pas la première fois qu'il travaille dans ce ministère puisqu'il avait, sous le gouvernement Jospin, occupé le poste de chef de cabinet de Jean-Pierre Masseret, alors secrétaire d'Etat aux anciens combattants.

BFMTV - Démission de Kader Arif: l'entretien avec Hollande a été très tendu

La liste des ministres limogés ou démissionnaires depuis le début du quinquennat de François Hollande s'est encore allongée vendredi avec le départ du secrétaire d'État aux Anciens combattants Kader Arif, soupçonné de favoritisme dans un dossier d'attribution de marchés publics.

Le Parisien - Présidentielle 2017 : Hollande veut clore le débat sur la primaire à gauche

C'est un rappel à l'ordre en bonne et due forme. Alors que le secrétaire d'Etat à la Réforme de l'État, Thierry Mandon, a relancé mardi le débat sur l'organisation d'une primaire à gauche en vue de la présidentielle de 2017, la jugeant «indispensable», a sifflé la fin de la récréation ce jeudi.

21 novembre

TF1 - Une période d'essai de deux à trois ans pour les CDI, une bonne idée selon Collomb

Si certains prônent la création d'un contrat de travail unique, le maire socialiste de Lyon, Gérard Collomb, préconise de son côté une période d'essai de deux à trois ans pour les contrats à durée indéterminée.

20 Minutes - Le PS doit-il vraiment organiser des primaires pour la présidentielle 2017?

Un membre du gouvernement, pour la première fois, a jugé qu'une primaire à gauche était indispensable même dans le cas où François Hollande se présenterait...

20 novembre

Libé - L’Assemblée se pose trop de questions (écrites)

RÉCIT Dans une proposition de réforme du règlement, Bartolone veut calmer les ardeurs des députés qui abusent parfois de cet outil.

Le Monde - Autoroutes : passe d’armes à distance entre députés et concessionnaires

Le débat sur l’avenir du système autoroutier s’enrichit de nouvelles contributions. Cette fois, ce sont les députés qui apportent leur pierre à l’édifice. Dans un rapport parlementaire, dont la mission a présenté un point d’étape mercredi 19 novembre, les députés cherchent comment rééquilibrer les relations entre les sociétés concessionnaires - Vinci, Eiffage et Abertis - et l’Etat.

Libé - Prime d’activité : Valls promet «un dispositif simple»

Cette mesure, qui doit entrer en vigueur en janvier 2016, est censée proposer une aide en temps réel et non pas un an plus tard, comme la prime pour l'emploi actuelle.

Les Echos - Justice sociale : les signaux de Hollande

Fusion prime pour l’emploi-RSA, visite à Florange... François Hollande tente de parler aux classes populaires.

Les Echos - Emmanuel Macron veut la fin des retraites chapeaux

Le ministre de l’Economie confie une mission à l’IGF. Il souhaite supprimer le système actuel déjà très lourdement taxé, au moins pour les mandataires sociaux.

19 novembre

BFM TV - Le PS adopte un projet de Charte des socialistes

La direction du Parti socialiste a adopté ce mardi un projet de Charte des socialistes. Un texte qui sera soumis aux militants, il vise à définir l'identité du parti.

Les Echos - Il faut une primaire élargie à gauche pour être au second tour en 2017, estime Mandon

Sans primaire élargie, la gauche pourrait être privée de second tour lors de la présidentielle de 2017.
 
 
DANS LA CARAVANE DU PRÉSIDENT Avant de conclure sa tournée dans le Pacifique par Canberra, capitale de l'Australie, où il rencontrera le Premier ministre, Tony Abbott, François Hollande s'est exprimé devant les expatriés français à Sydney.

L'Express - PS: après l'affaire Thévenoud, plongée dans la génération apparatchiks

Ils connaissent tout des congrès, des campagnes et des jeux d'appareil moins la vie réelle... L'affaire Thévenoud, un cas pathologique, a mis en lumière ces jeunes députés biberonnés à la politique. Et qui occupent une place prépondérante dans les rangs du PS à l'Assemblée.

18 novembre

LCP - Cambadélis : "capitulation républicaine" d’une "droite sans boussole"

Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du Parti socialiste (PS), a vu lundi une "capitulation républicaine sur tous les sujets" d'une droite "sans boussole", en réaction aux déclarations de Nicolas Sarkozy sur la loi Taubira.

Le Parisien - Suppression de l'ISF : Macron dénonce la «provocation» de Gattaz

Pour le , il n'y a donc pas de débat : hors de question que l'impôt sur la fortune soit supprimé. Emmanuel Macron, ministre de l'Economie, a renvoyé Pierre Gattaz dans les cordes lundi soir. La proposition du président du Medef de supprimer l'ISF, lâchée lundi matin, est une «provocation» selon Emmanuel Macron.

LCP - Carvounas (PS) pour la suppression du 1er ministre et le droit de vote à 16 ans

Le sénateur-maire d'Alfortville, Luc Carvounas (PS), plaide pour "la suppression de la fonction de Premier ministre", la proportionnelle intégrale aux législatives ou encore le droit de vote à 16 ans, dans un livre de la Fondation Jean-Jaurès publié lundi.

Les Echos - Emmanuel Macron veut soutenir l’activité plutôt que le pouvoir d’achat

DECRYPTAGE - Le ministre de l’Economie ne s’est pas lancé dans une guerre tarifaire avec les professions réglementées, prenant le contre-pied de son prédécesseur Arnaud Montebourg.

Le Monde - Cambadélis se pose en rassembleur du PS en vue du prochain congrès

Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du Parti socialiste depuis l'éviction d'Harlem Désir en avril, veut conserver son poste après le congrès qui se tiendra les 5, 6 et 7 juin 2015. Samedi 15 novembre, il a estimé être le plus à même de regrouper toutes les tendances d'un parti déchiré entre une aile droite fidèle au gouvernement et une aile gauche de plus en plus critique.

Regards - Congrès du PS : une date et bien des possibles

Le congrès du Parti socialiste aura lieu en juin 2015. Actée par le Conseil national ce week-end, la date ne satisfait personne. L’échéance est annoncée à hauts risques pour le gouvernement. Elle l’est aussi pour les gauches du PS et les frondeurs.

17 novembre

Le JDD - François Lamy s'installe avec Aubry à Lille

Martine Aubry a proposé à l’ancien ministre de la Ville, François Lamy, de la rejoindre dans la capitale du Nord. Pour qu’ils y mènent ensemble les combats politiques.

Ils font de la politique ensemble depuis plus de quinze ans. À Paris et maintenant à Lille. Martine Aubry a demandé à François Lamy de venir y militer et ils se sont affichés ensemble, samedi, dans la capitale du Nord. "François avait envie de tourner une page, il a décidé de dédier la deuxième partie de sa vie politique aux quartiers populaires, je lui ai dit "viens t'installer à Lille". On fait de la politique de la même manière", confie Martine Aubry au JDD. Elle ajoute : "Sans François, je n'aurais pas fait ce que j'ai fait au PS, on n'aurait pas redressé le parti, pas pu gagner les élections. J'ai toujours apprécié son engagement, la façon dont il fait de la politique avec une morale, un sens de l'intérêt général, en étant en plus drôle".

Le Monde - A gauche, l’introuvable « majorité alternative »

Tout ce que la gauche compte d’opposants à la politique menée par François Hollande se retrouve dans la rue, samedi 15 novembre, pour une « marche contre l’austérité ». A Paris et dans une quinzaine de villes, militants et élus du Front de gauche, du Nouveau parti anticapitaliste (NPA), de Nouvelle donne et de l’aile gauche d’Europe Ecologie-Les Verts (EELV) battent le pavé à l’appel du collectif Alternative à l’austérité. L’occasion pour eux de se compter, alors que certains réclament la formation d’une « majorité alternative ».
_____________________________
_____________________________