Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/12/2016

"François Hollande pensait que la croissance allait venir de toutes façons" Philippe Aghion (02/12/2016)


"François Hollande pensait que la croissance... par radioclassique

17:40 Publié dans Analyses | Tags : aghion, hollande | Lien permanent

10/11/2016

Le Monde - « Il y aura d’autres grandes vagues d’innovation »

Pour l’économiste Philippe Aghion, la thèse de la « stagnation séculaire » oublie que l’offre et la demande de produits et de services innovants sont énormes. La prochaine révolution technologique viendra, mais on ne peut pas prévoir quand...

Philippe Aghion est titulaire de la chaire Economie des institutions, de l’innovation et de la croissance au Collège de France.

Des économistes comme Robert Gordon ou Larry Summers estiment que l’économie mondiale est entrée dans une phase de stagnation durable. Partagez-vous ce diagnostic ?

Philippe Aghion.- Il est vrai que les pays développés, en particulier les Etats-Unis, n’ont pas le taux de croissance qu’ils devraient avoir, alors qu’ils continuent à innover. Robert Gordon pense que ce phénomène va durer parce que les vagues récentes d’innovations comme celle du numérique n’ont pas le même impact sur la croissance que les précédentes (charbon, chimie, électricité, moteur à explosion…).

Lire la suite
_____________________
_____________________

11:27 Publié dans Analyses | Tags : aghion | Lien permanent

15/09/2014

Libé, Philippe Aghion - «Ce qui était valable pendant les Trente Glorieuses ne l’est plus»

Philippe Aghion, professeur d’économie à Harvard, proche de François Hollande.

Proche de François Hollande, professeur d’économie à Harvard, Philippe Aghion vient de faire paraître Changer de modèle (Odile Jacob), coécrit avec Elie Cohen et Gilbert Cette. Selon lui, seules de vraies réformes structurelles permettront de renouer avec une croissance.

Lire la suite
_________________________
_________________________

10:46 Publié dans Réflexions | Tags : aghion | Lien permanent

28/06/2014

Le Monde - Refusons les recettes usées de la vieille gauche taxophile Par Philippe Aghion (Professeur d’économie à l’univeristé d’Harvard), Gilbert Cette (Professeur associé à l'Université d'Aix-Marseille) et Elie Cohen (Directeur de recherche au CNRS)

L’Appel des 100 se veut porteur d’une triple novation : institutionnelle avec le rééquilibrage des pouvoirs entre président et Parlement ; politique avec une alternative à la stratégie de l’offre ; technique avec des propositions concrètes. Si les députés rebelles rejettent l’économie de l’offre qui inspirerait M. Hollande et veulent impulser un nouveau cours économique, c’est sur la base de théories et d’études partagées, à les en croire, par « la plupart des économistes ». Leurs thèses méritent donc d’être soumises à l’épreuve des réalités.

Hélas, ce texte ignore les théories récentes de la croissance économique, et en particulier le fait que la croissance dans les pays développés est de plus en plus tirée non pas directement par la demande intérieure mais avant tout par l’innovation qui permet de vendre mieux sur le marché national et international. Nous ne sommes plus à l’époque des « trente glorieuses » où la croissance était tirée par le rattrapage et où nous étions une économie relativement fermée : depuis les années 1980 il y a eu la mondialisation.

Lire la suite
_______________________________
_______________________________

10:06 Publié dans Réflexions | Tags : elie cohen, aghion | Lien permanent

29/04/2014

Plan d'économies : « Assortir ce projet nécessaire de réformes structurelles » LE MONDE | 25.04.2014

Par Philippe Aghion (Professeur à Harvard), Gilbert Cette (Professeur associé à l'université d'Aix-Marseille) et Elie Cohen (Directeur de recherches au CNRS)

Le vote consultatif de l'Assemblée nationale sur le programme de stabilité du gouvernement prévoyant 50milliards d'euros d'économies d'ici à 2017 aura lieu le mardi 29 avril. Ce plan sera ensuite transmis à la Commission européenne qui devrait formuler des recommandations à prendre en compte par la France dans la construction du projet de loi de finances 2015. Si le gouvernement entend ainsi respecter ses engagements européens et réduire son déficit public à 1,3% du PIB en 2017, les détails du plan sont loin de faire l'unanimité, surtout au sein de la majorité socialiste. Ce plan peut-il relancer la croissance ? Faut-il craindre une hausse des inégalités ? L'effort consenti est-il suffisant ?

Lire la suite
______________________________
______________________________

23:42 Publié dans Réflexions | Tags : aghion, elie cohen, gilbert cette | Lien permanent