Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/03/2018

Libé - Serge July : le 22 mars 1968, «personne ne voulait de leaders»

Cofondateur de «Libération» et participant au mouvement du 22 mars 1968 à l’université de Nanterre, Serge July revient sur les prémices d’une révolte improvisée, qui s’est amplifiée pour exploser en mai. Et évoque un moment collectif exceptionnel qui traversa la société française dans toutes ses dimensions.

Le 20 mars 1968, quelque 300 militants attaquent le siège de l’American Express, derrière l’Opéra de Paris, et brûlent un drapeau américain aux cris de «FNL vaincra !». Un peu plus tard, Xavier Langlade, responsable du service d’ordre de la Jeunesse communiste révolutionnaire (trotskiste), revient sur les lieux pour évaluer les dégâts et vérifier que personne n’est resté en arrière. Il est arrêté par la police. L’incident provoque la réaction des étudiants de Nanterre, qui occupent le bâtiment administratif de la faculté dans la nuit du 22 mars. Le «Mouvement du 22 mars», créé à cette occasion, sera l’un des animateurs de la révolte étudiante de mai 68, avec son leader, Daniel Cohn-Bendit.

Lire la suite
____________________
____________________

22:37 Publié dans Analyses, Histoire | Tags : serge july, july, mai 68, 22 mars, nanterre | Lien permanent

Un peu d'histoire - Les 4 vérités : Daniel Cohn Bendit (INA, 1988)

Gérard MORIN reçoit Daniel COHN BENDIT en ce jour de 20ème anniversaire du mouvement du 22 mars à Nanterre