Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/10/2020

La vache qui rit et la vache qui prie - Le Billet de Charline

20:50 Publié dans Humour | Tags : charline | Lien permanent

Deuxième vague - Question de Boris Vallaud

19:19 Publié dans Vidéo | Tags : vallaud, ps, parti socialiste, politique, actualite | Lien permanent

Franceinfo | Olivier Faure

La Vie des idées - La ville désoeuvrée

A propos de : Collectif Rosa Bonheur, La ville vue d’en bas. Travail et production de l’espace populaire, Editions Amsterdam

Un collectif de sociologues propose une ethnographie des quartiers populaires de Roubaix. Cette enquête minutieuse restitue la force des solidarités pratiques qui se nouent dans ces zones où le salariat ne procure plus ni revenus ni intégration sociale.

Comment et de quoi vivent celles et ceux qui sont en situation de hors-travail ? Aux crochets des autres, de celles et ceux qui font précisément peiner leur corps et se soumettent à la discipline du travail en échange d’un salaire ? Comment cesser de confondre « sans-emploi » et « hors-travail », et plus encore « sans-emploi » et « inactivité » ? Ces questions se posent avec grande acuité depuis que le chômage de masse s’est installé parmi nous et que se sont amplement étendues ces marges du « quart monde » que le salariat n’a jamais réussi à faire disparaître. Cette frange d’environ 10 % de la « population active » a vu ses frontières s’élargir en même temps que le quotidien de ces familles et de ces individus devenait plus incertain suite aux successives mesures de « flexibilisation » de l’emploi. Les formes de la précarité se sont démultipliées et le travail salarié n’assure plus, en bas de l’échelle, une protection solide contre la pauvreté.

Lire la suite
__________________
__________________

13:50 | Tags : rosa bonheur | Lien permanent

Serons-nous submergés ? Épidémie, migrations, remplacement 22/10/2020 1’ Hervé Le Bras Hervé Le Bras

Le risque de décès par Covid-19 a varié de 1 à 170 selon le département considéré tandis que le taux de pauvreté s’étend seulement de 1 à 3, de même que la proportion de personnes âgées. Le pourcentage d’immigrés d’Afrique par département passe de 0,3 à 11,2, sans rapport avec la proportion d’ouvriers qu’ils sont censés constituer. Le Pas-de-Calais, siège du deuxième plus fort score de Marine Le Pen en 2017, est l’un des trois départements où la proportion d’immigrés est la plus petite. Dans tous ces cas, les différences sociales sont secondaires aux deux sens du terme : elles viennent à la suite des différences géographiques et elles sont bien plus faibles que celles-ci. À l’aune de ce constat, cet ouvrage d’Hervé Le Bras réexamine des questions sensibles telles que l’extension de l’épidémie, le risque de «  submersion  » africaine, celui d’un «  grand remplacement  » ou encore l’origine et la nature des demandes d’asile.

Lire la suite
___________________
___________________

08:40 Publié dans Analyses | Tags : herve le bras | Lien permanent

La koufarophobie - Le Billet de Sophia Aram

Sophia Aram s’interroge sur la logique qui pousse des musulmans à se lancer dans ce genre de boycott, quand on connaît l’attachement des arabes pour la Vache qui rit et le Caprice des Dieux (qu'elle partage) et surtout quand on connaît l’indifférence quasi-totale du monde musulman au sujet du massacre des Ouïghours par la Chine et celui des yéménites par l’Arabie saoudite.

00:39 Publié dans Humour | Tags : aram | Lien permanent

JULIA CAGÉ : ET SI LES CITOYENS DEVENAIENT LES ACTIONNAIRES DES GRANDS MÉDIAS ?

Les médias sont des acteurs indispensables à la démocratie. Pourtant, aujourd'hui, 3 français sur 4 disent ne pas avoir confiance en l'information qu'ils consomment. Comment restaurer la confiance entre les citoyens et les médias ?

Julia Cagé, Docteure en économie de l'Université de Harvard et enseignante à Sciences Po, est Présidente de la Société des lecteurs du Monde. Dans cet entretien, elle nous présente le projet ambitieux de l'association Un Bout du Monde : permettre aux salariés, aux journalistes et aux lecteurs de devenir les garants de l'indépendance des médias.

 

00:05 Publié dans Vidéo | Tags : julia cage | Lien permanent