Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/03/2020

France Culture - La lutte des classes : une question d’actualité ?

A l'occasion du Forum France Culture "L'année vue par les savoirs" à la Sorbonne, Tiphaine de Rocquigny anime cette table ronde avec Dominique Meda, philosophe et sociologue, Olivier Dard, historien, professeur à Sorbonne-Université (qui a publié le Dictionnaire des populismes, éditions du Cerf, 2019), Nicolas Baverez, historien, économiste et Philippe Askenazy : économiste, directeur de recherche au CNRS.

20:50 Publié dans Vidéo | Tags : meda, lutte des classes | Lien permanent

On n'arrête pas l'éco avec Christophe Robert, délégué général de la Fondation Abbé-Pierre

A quelques jours des élections municipales, focus sur les problèmes de logement, de transport, d'alimentation auxquels sont confrontés les maires. Que les élus peuvent-ils faire ? Eléments de réponse avec Christophe Robert, le délégué général de la Fondation Abbé-Pierre, invité ce samedi d'Alexandra Bensaid.

17:50 Publié dans Vidéo | Tags : christophe robert, abbe pierre | Lien permanent

Socialter - La garantie à l'emploi, une mesure révolutionnaire contre le chômage ?

William Bouchardon, Le 27/02/2020

Pour résoudre la question du chômage de masse, des économistes proposent d'instaurer une « garantie à l'emploi », c'est-à-dire d'employer tous les chômeurs volontaires dans des projets définis localement. De quoi s'agit-il concrètement et quelles conséquences auraient un tel dispositif ? Revue des arguments et contre-arguments en quelques questions.

Entre 10.000 et 14.000 morts par an en France, soit trois à quatre fois le nombre de victimes d’accidents de la route : le chômage est bel et bien mortel. Déjà appauvri et dévalorisé, le demandeur d’emploi est également souvent rendu responsable de sa situation et stigmatisé, réduit au statut d’« assisté ». Le gâchis humain considérable que représente le chômage de masse est régulièrement cité comme priorité par les responsables politiques. Pourtant, quelle que soit la couleur politique du gouvernement, les mêmes mesures sont reconduites depuis 30 ans : réformes de la formation professionnelle, réduction des indemnités chômage pour inciter à la recherche d’emplois et politiques dites « de l’offre » comme la flexibilisation du marché du travail et la baisse des cotisations.

Lire la suite
________________
________________

13:50 Publié dans Analyses | Tags : chomage, chomeur | Lien permanent

Observatoire des inégalités - Activité des hommes et des femmes : le rapprochement interrompu

Données 5 mars 2020

Le taux d’activité des femmes stagne, tandis que celui des hommes tend à diminuer. Femmes et hommes auront-ils bientôt le même niveau d’activité professionnelle ? Extrait du Centre d’observation de la société.

Le rapprochement des taux d’activité [1] des femmes et des hommes constitue l’une des grandes transformations sociales des 80 dernières années. Des années 1930 à la fin des années 1960, le taux masculin diminue. En 1931, presque tous les hommes qui ont entre 15 et 64 ans travaillent ou cherchent un emploi. Ils ne sont plus que 88 % en 1968. L’allongement des scolarités et la construction de régimes de retraite (encore très modestes) réduisent la part d’hommes actifs aux deux bouts de l’échelle des âges. Pendant cette période, le taux d’activité des femmes reste stable, autour de 50 %, même si on sait qu’à l’époque une partie de ces dernières ne sont pas officiellement comptabilisées comme actives mais travaillent sans être déclarées avec leur mari pour les travaux de la ferme ou dans un commerce par exemple.

Lire la suite
___________________
___________________

11:55 Publié dans Analyses | Tags : observatoire des inégalités | Lien permanent

Le Point - Retraites : la demande de commission d'enquête du PS rejetée

La demande de commission d'enquête du PS a été rejetée. Les socialistes se questionnaient sur l'étude d'impact accompagnant la réforme des retraites.

En février, les députés socialistes confiaient leur doute au sujet de « la sincérité, l'exhaustivité et l'exactitude de l'étude d'impact » remise en complément des deux projets de loi sur la réforme des retraites voulue par le gouvernement. Le Parti socialiste, voulant se pencher sur l'authenticité de cette étude d'impact, avait utilisé leur droit de tirage pour créer une commission d'enquête à l'Assemblée nationale sur cette étude. Une demande rejetée mercredi par la majorité, malgré sa division.

Lire la suite
_________________
_________________