Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/09/2019

Fondation Jean Jaurès - Trente ans après l’Affaire de Creil : étude auprès des Français musulmans

À l’occasion de la parution de l’enquête de la Fondation Jean-Jaurès et du journal Le Point réalisée par l’Ifop, Ismail Ferhat, membre de l’Observatoire de l’éducation de la Fondation Jean-Jaurès, qui a dirigé l’ouvrage Les foulards de la discorde. Retours sur l’affaire de Creil, 1989 (Fondation Jean-Jaurès, Éditions de l’Aube, 2019), en analyse les résultats sur les perceptions liées à l’école, qu’il perçoit comme un lieu de cristallisation de l’opinion d’une partie des Français musulmans.

I - Des jeunes plus religieux dans une société qui l’est moins ?

L’enquête de la Fondation Jean-Jaurès et du journal Le Point réalisée par l’Ifop propose un panorama global des opinions des musulman·e·s de France : de ce fait, l’école (entendue ici comme l’ensemble des institutions éducatives) n’en est qu’un des aspects parmi bien d’autres. Cependant, le titre même de l’enquête le rappelle : l’affaire dite des « foulards », c’est-à-dire le conflit autour de trois collégiennes voilées au collège Gabriel-Havez à Creil, a été une matrice. Tant pour la perception de la société civile et politique française de l’islam que pour les propres opinions des musulman·e·s de France, les conflits (ou ce qui était présenté comme tels) entre laïcité, service public éducatif et islam ont été déterminants depuis cette date.

Lire la suite
___________________
___________________

14:41 Publié dans Analyses | Tags : fondation jean jaures | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.