Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/07/2019

Le meilleur de 2018/2019 - Le Vent se lève - Théorie de l’effondrement : « Le système actuel de représentation démocratique opère un rétrécissement de la pensée » – Entretien avec Corinne Morel Darleux

Corinne Morel Darleux est conseillère régionale d’Auvergne-Rhône-Alpes pour le Parti de gauche. Elle écrit tous les mois pour Reporterre, divers blogs et tient une chronique mensuelle à Là-bas si j’y suis. Elle est notamment l’auteur de L’écologie, un combat pour l’émancipation (Bruno Leprince, 2009) et a coordonné la rédaction du manifeste des 18 thèses pour l’écosocialisme qui marque l’apparition du terme écosocialisme en France. Elle fait partie de ces nouveaux penseurs de l’écologie politique et c’est à ce titre que nous avons voulu l’interroger.

LVSL – On voulait revenir sur l’article que vous avez écrit pour Reporterre, qui a été publié le 19 juillet et qui est intitulé « face à l’effondrement formons des alliances terrestres » où vous évoquiez votre rapprochement avec la collapsologie. C’est une théorie qui avait plutôt le vent en poupe, notamment dans les milieux libertaires et les milieux écologistes.

Lire la suite
__________________
__________________

21:37 Publié dans Idées | Tags : corinne morel darleux | Lien permanent

La déroute des théories économiques et monétaires dominantes [Olivier Passet]

La déroute paraît totale. C’est tout l’appareillage théorique des économistes qui sombre tel le Titanic après l’impact de la crise de 2007-2008. L’orchestre des experts continue à jouer durant le naufrage. Mais quel que soit le marché vers lequel on se tourne, les anomalies, les paradoxes s’accumulent. Un à un, chacun de ces phénomènes peut trouver éventuellement une explication a posteriori. [...

14:25 Publié dans Vidéo | Tags : passet | Lien permanent

Le meilleur de 2018/2019 - France Culture - Gilles Kepel : "Khashoggi reprochait au prince de diriger le royaume de manière autoritaire"

Entre jeux de pouvoir et quête d'influence, la recomposition géopolitique bat son plein au Moyen-Orient. Gilles Kepel est l'invité des Matins de France Culture pour dresser un état des lieux des forces et des acteurs en présence et mieux comprendre les enjeux de cette région.

08:31 Publié dans Vidéo | Tags : khashoggi, keppel | Lien permanent