Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/06/2017

Libé - PS : une génération en marge

Particulièrement ciblés par la stratégie électorale de La République en marche, les jeunes candidats socialistes ont essuyé de sévères défaites dimanche, au point de compliquer considérablement la restructuration du parti.

Ils avaient beau venir d’horizons socialistes différents, on les appelait la «génération Hollande». Tout un paquet de députés âgés de 30 à 40 ans qui avaient fait leur entrée à l’Assemblée en 2012 se retrouvent aujourd’hui sur le carreau, victimes de la vague En marche. L’hécatombe est tellement massive au PS que toutes les catégories d’élus - éléphants ou jeunes pousses - sont fortement touchées. Mais pour nombre de socialistes, La République en marche (LREM) a particulièrement ciblé ceux qui pouvaient être appelés à jouer un rôle de premier plan dans les cinq ans qui viennent. Histoire de creuser un fossé générationnel et de se dégager la voie pour le quinquennat et bien au-delà.

Lire la suite
__________________
__________________

Les commentaires sont fermés.