Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/05/2015

Motion B : « Le Poing, la Rose et le Muguet ! » Retrouvez la newsletter n°2 de la motion B.

Plus qu’un simple symbole, la fête du 1er mai nous ramène chaque année à l’essentiel. Pour la Gauche, il n’est de réforme utile que si elle est porteuse de progrès, de protection pour les plus faibles et de promesse d’émancipation pour tous. Et cette dimension s’incarne en premier dans la conquête de nouveaux droits dans le monde du travail.

La mémoire collective de notre pays retient que chaque fois que la gauche a été au pouvoir, cela s’est traduit par des avancées sociales majeures. Accords de Matignon en 1936, retraite à 60 ans en 1981, réduction du temps de travail et CMU avec L. Jospin. L’histoire socialiste est celle du progrès.

En 2012, c’est avec ce mouvement que les Français ont souhaité renouer. Trois ans plus tard, quatre défaites électorales témoignent de leur sentiment d’abandon. Quelle marque laissera notre gouvernement ? Quelles mesures sociales revendiquerons-nous fièrement lors des prochaines échéances ?

La mode est à la critique de notre droit du travail. A droite, des dirigeants s’expriment tous les jours pour signifier leur volonté de déconstruire le code du travail. Plus surprenant, des voix se font entendre à gauche appelant à « casser les barrières », faciliter les licenciements,... Notre seul discours audible ne peut être celui de toujours plus de flexibilité sans protection.

Ce  n’est pas pour cela que la gauche a été élue. Ce n’est pas pour cela que les Français ont choisi François Hollande. Oubliés les discours de campagne centrés sur le quotidien des salariés, des jeunes et des retraités, nous sommes ressentis comme ne parlant que de marges, de « coût » du travail, de « charges » sociales. A force de laisser penser que les salariés sont réduits à un coût, ils se détournent de nous.

Lire la suite
________________________
________________________

Les commentaires sont fermés.