Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/08/2017

R. Blachier - En critiquant les emplois subventionnés, c'est le secteur de la Cuture que la ministre Pénicaud met à risque

Développer l'autofinancement d'un lieu, d'une compagnie, d'un festival c'est très important. Mais cela passe, au moins au début, par un soutien au premier emploi.

Les emplois aidés par la puissance publique sont aujourd'hui remis en cause par la Ministre du Travail Madame Muriel Pénicaud. Ceux-ci sont considérés comme coûteux et pas toujours efficaces. Si certaines critiques sur leur usage dans le secteur marchand sont justifiées, il conviendrait de prendre un peu de temps pour réorienter les dispositifs vers plus d'efficacité. Et puis surtout de tenir compte des ravages terribles que va causer les orientations de Madame Pénicaud dans le monde de la Culture, qui va être ravagé si les emplois aidés sont remis en cause.

Lire la suite
__________________
__________________

05:31 Publié dans Tribune | Tags : blachier, emploi aide | Lien permanent

21/08/2017

L'Obs - Les emplois aidés sont-ils si inefficaces ? Il y a débat

Le gouvernement fustige les emplois aidés. Plus nuancés, deux économistes, Eric Heyer (OFCE) et André Zylberberg (Paris I) éclairent pour nous le débat.

..... Pour Éric Heyer, directeur du département analyse et prévision de l'Observatoire français des conjonctures économiques, les emplois aidés ont une utilité à la fois pour amortir les chocs conjoncturels et faciliter l'insertion des personnes les moins qualifiées, mais c'est l'usage politique qui en est fait (pour faire baisser les chiffres du chômage) qui pose problème. 

Lire la suite
____________________
____________________

09:18 Publié dans Article du jour | Tags : eric heyer, emploi aide | Lien permanent

20/08/2017

Libé - Fin des emplois aidés : ce que le gouvernement demande aux préfets

Dans un courrier consulté par «Libération», le ministère du Travail demande aux préfets de «stopper» les emplois aidés à destination du secteur non-marchand. L'Education nationale bénéficie de près de la moitié des 110 000 contrats encore disponibles.

On ferme les vannes. Le gouvernement promettait un coup de frein sur les emplois aidés au second semestre, le ministère du Travail a tranché. Dans un mail que Libération s’est procuré, la Délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle – qui dépend de la rue de Grenelle – demande aux préfets d’en finir pour cette année avec les contrats aidés à destination des entreprises et de restreindre fermement ceux réservés à l’Etat, les collectivités locales et certaines associations. Pour les contrats uniques d’insertion (CIE) du secteur marchand, il est ainsi «demandé de stopper les prescriptions». Pour les contrats d’accompagnement dans l’emploi (CAE), secteur non-marchand, «les priorités arrêtées portent strictement sur l’outre-mer, l’Education nationale, le secteur sanitaire et social».

Lire la suite
___________________
___________________

04:16 Publié dans Article du jour | Tags : emploi aide | Lien permanent