Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/01/2016

Le Monde - Claude Lanzmann : « Madame Pellerin, n’interdisez pas la sortie du film “Salafistes” ! »

Le documentaire Salafistes, réalisé par François Margolin et Lemine Ould Salem, montre la réalité des djihadistes au Sahel. Sa sortie, normalement prévue le 27 janvier, a reçu un avis négatif du ministère de l’intérieur pour sa diffusion. Dans une tribune au Monde, le cinéaste et écrivain Claude Lanzmann appelle le gouvernement à autoriser la diffusion de ce film.

J’apprends avec consternation qu’une inqualifiable conjuration se trame pour interdire la sortie en salles de Salafistes, film de François Margolin et Lemine Ould Salem, véritable chef-d’œuvre éclairant comme jamais aucun livre, aucun « spécialiste » de l’Islam ne l’a fait, la vie quotidienne sous la « charia », à Tombouctou, en Mauritanie, au Mali, en Tunisie, en Irak. On comprend, à voir et écouter les protagonistes du film propager leur idéologie sans faille, verrouillée à triple tour, que tout espoir d’un changement, d’une amélioration, d’une entente avec eux est illusoire et vain. Salafistes est d’une grande beauté formelle, rapide, efficace, très intelligent : on est pris, emporté dès la première image, saisi par la cruauté tranquille des intervenants et des irruptions involontaires de comique, qui naissent précisément de la radicale absence d’humour de ces suppôts de Dieu et du Prophète, dont on dirait qu’ils sont leurs plus proches parents.

Lire la suite
____________________
____________________

00:05 Publié dans Tribune | Tags : françois margolin, claude lanzmann | Lien permanent

16/01/2016

Claude Lanzmann : la peur a remplacé l’espoir


Claude Lanzmann : la peur a remplacé l’espoir par franceinter

10:05 Publié dans Réflexions | Tags : claude lanzmann | Lien permanent

14/01/2015

Le Monde - Claude Lanzmann : « Oui, la France sans les juifs n’est pas la France »

« Hyper casher » au fronton d’une grande surface juive de la porte de Vincennes ! Heureux comme Dieu en France ! Aucun doute : les chalands qui fréquentaient ce magasin considéraient l’emploi du mot « casher » non seulement comme un slogan publicitaire, mais comme une fière revendication identitaire dans un monde paisible.
 
Lire la suite
____________________
____________________

10:00 Publié dans Réflexions | Tags : claude lanzmann | Lien permanent