Web Analytics

compteur

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

brechon

  • Libé - Une montée de l’abstention révélatrice d’une transformation de la culture politique par Pierre Bréchon, professeur émérite de science politique, Sciences-Po Grenoble, chercheur au laboratoire Pacte

    Les jeunes générations ne votent plus par devoir, mais lorsqu’elles estiment avoir quelque chose à dire. Ce comportement distant risque de perdurer, à moins d’engager des actions à long terme pour renforcer la valorisation de la politique.

  • Metro, Pierre Bréchon - "L’idée d’une droitisation de la France est fausse"

    A MÉDITER - Une étude de l’International Social Survey Programme, relayée par une tribune dans Le Monde, apporte un éclairage intéressant sur le positionnement politique des Français. Loin d’une droitisation du pays, pourtant souvent évoquée, on assiste plutôt à une forme de radicalisation d’une frange des électeurs.

    Contrairement à une idée reçue selon laquelle les mentalités françaises seraient "plus à droite" aujourd’hui, notamment pour l’immigration et le nationalisme, les attitudes n’ont pas beaucoup évoluées depuis 2003, montre une enquête de l’International Social Survey Programme, une fédération internationale de chercheurs. L’indice de nationalisme identitaire, construit à partir d’une série de questions sur ce qu’est une personne "vraiment française", était en effet de 34 % de la population en 2013, contre 30 % en 2003. En revanche il augmente de près de 10 points pour les personnes qui se disent de droite. Nous avons demandé des précisions à l’un des auteurs de l’étude, Pierre Bréchon, professeur à Sciences Po Grenoble, suite à une tribune publiée dans Le Monde sur ce sujet.

    Lire la suite
    _______________________
    _______________________