Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/04/2018

Non Fiction - Pourquoi faut-il mieux payer les salariés ?

Au fil des années, la situation d’une forte majorité des salariés des pays développés s’est dégradée pendant que la rentabilité du capital atteignait des sommets. La flexibilisation du marché du travail, si elle permet aux entreprises de réagir plus rapidement en cas de difficultés, crée au mieux des emplois bas de gamme. Or il ne s’agit pas seulement de redonner du travail aux chômeurs peu ou non qualifiés, mais bien de faire en sorte que ceux-ci retrouvent un emploi pérenne et correctement rémunéré.

La « destruction créatrice » chère à Joseph Schumpeter ne produit plus les effets attendus, à cause d’une bipolarisation inédite du marché du travail, autrement dit de la disparation des emplois intermédiaires au profit d’emplois peu ou pas qualifiés, d’une part, et très qualifiés, mais en nombre très insuffisant, d’autre part.

Lire la suite
_________________
_________________

11:50 Publié dans Analyses | Tags : artus, salaire | Lien permanent

18/04/2018

Non Fiction - Entretien avec Patrick Artus, à propos de son livre Et si les salariés se révoltaient ?

Patrick Artus et Marie-Paule Virard insistent dans leur nouvel opus sur la détérioration du sort de la grande majorité des salariés dans les pays de l'OCDE. Ceux-ci partagent de plus en plus de risques avec les investisseurs, quand ils ne les supportent pas à leur place. Ils apparaissent en revanche exclus du partage des profits lorsque la situation des entreprises s'améliore comme c'est le cas aujourd'hui. Patrick Artus revient pour Nonfiction sur cette situation et les pistes qu'ils suggèrent pour y rémédier dans leur ouvrage, qui fait parallèlement l'objet d'une recension.
 

Nonfiction : Vous lancez un pavé dans la mare en expliquant que les entreprises pourraient payer plus leurs salariés. Pourriez-vous expliquer pour nos lecteurs ce qui sous-tend cette affirmation ?

Patrick Artus : Dans l’ensemble de l’OCDE, depuis 20 ans, les salaires réels ne suivent pas la productivité du travail, le partage des revenus se déforme au détriment des salariés, ce qui est inacceptable à long terme.

Lire la suite
___________________
___________________

15:00 Publié dans Analyses | Tags : artus, salaire | Lien permanent