Web Analytics

compteur

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La revue de presse du 16 au 22 septembre

A LA UNE

Observatoire des inégalités - Réduire les inégalités : pourquoi nous pouvons y croire

Points de vue 14 septembre 2022

Nous avons de bonnes raisons d’espérer : on peut agir pour réduire les inégalités. Pour cela, il faut commencer par refuser les discours catastrophistes qui alimentent le fatalisme. Le point de vue de Louis Maurin, directeur de l’Observatoire des inégalités.

Négligées pendant des années, les inégalités sont à la mode. Nombreux sont ceux qui se lancent sur un marché qui rapporte : présence médiatique, vente d’ouvrages, etc. On se focalise sur l’« enrichissement des ultrariches » tandis que « les classes moyennes disparaissent » ou que « la pauvre France périphérique se meurt » (inversement, que « les banlieues sont à l’abandon »).

__________________________________
__________________________________

La Grande Librairie - Cynthia Fleury : le courage de parler

"Les femmes ont obtenu la protection des hommes parce qu'elles se sont tues. Celles qui ont pris la décision de parler ont pris le risque de devenir une femme publique et donc de recevoir la rumeur, la diffamation, la honte etc.." C'est l'analyse que livre la philosophe Cynthia Fleury sur le plateau de La grande librairie. Philosophe qui s'est longtemps battue pour dénoncer le manque de courage salue celui de ces femmes qui osent parler.

Charlie Hebdo - Réforme des retraites : jeune, travaille ! Jacques Littauer

En s’en prenant aux retraites, Emmanuel Macron flatte son électorat âgé, et les institutions internationales, à qui il envoie un signal de « sérieux ». Tout cela sur le dos des travailleurs actuels, dont les jeunes.

Pourquoi Emmanuel Macron veut-il réformer les retraites, et pourquoi maintenant ? Il n’y a aucune urgence à toucher à notre système de retraite – qui n’appartient pas à l’État – puisque celui-ci est en excédent cette année. À l’inverse, il existe de véritables urgences, comme la réduction durable de notre consommation d’énergie, la reconstruction de notre école, de notre industrie, de nos services publics…

Mais cela demande de la hauteur de vue, et des décisions difficiles. Par contre, taper sur les salariés, c’est facile !

Fondation Jean Jaurès - Grands incendies et alertes climatiques : plaidoyer pour la résilience de nos territoires

Durant l’été, des feux hors norme ont détruit en Gironde des milliers d’hectares. Portant atteinte à un patrimoine naturel irremplaçable, ces incendies nous alertent sur l’urgence de mieux prévenir et combattre les nouvelles catastrophes climatiques, mais aussi d’adapter nos modes de vie et nos territoires à ces nouveaux défis. Engagé sur le front des incendies, mobilisé de longue date sur la question de la résilience territoriale, Jean-Luc Gleyze, président du conseil départemental de Gironde, fait le récit de cette séquence inédite et livre des enseignements pour l’avenir.

Ce retour d’expérience se concentre autour de trois aspects : combattre le feu (un récit) ; prévenir les grands incendies (des enseignements et des propositions) ; déployer la résilience territoriale (une approche).

France Info - Affaire Quatennens : le Parti socialiste prône une "culture de l'exemplarité" mais refuse de tirer sur l'ambulance

L'enquête pour violences conjugales visant Adrien Quatennens sème le trouble au sein de la Nupes. La France insoumise, fragilisée en interne, pourrait-elle être supplantée par les autres forces de la coalition comme le PS ?

Quand on évoque l'affaire Quatennens, le PS marche sur des œufs. Rencontrés aux journées parlementaires à Rennes, lundi 19 septembre, certains socialistes refusent de s'exprimer sur l'affaire, d'autres d'en parler au micro. Pas question de tirer sur l'ambulance, insiste la députée Christine Pirès Beaune : "Il n'y a pas de bénéfice, en tout cas, à tirer sur qui que ce soit dans cette affaire", insiste-t-elle. 

Le Figaro - Les «vrais fraudeurs» sont les fraudeurs fiscaux, répond Olivier Faure à Fabien Roussel

Le premier secrétaire du PS est revenu sur la «valeur travail» défendue par le patron du PCF Fabien Roussel.

«Les vrais fraudeurs» sont ceux qui fraudent chaque année 80 milliards d'euros au fisc, a estimé samedi 17 septembre le premier secrétaire du PS, Olivier Faure, revenant sur la «valeur travail» défendue par le patron du PCF Fabien Roussel.

«On ne peut pas laisser penser qu'il y a des gens qui feraient le choix de l'inactivité. Ça peut arriver (...) mais ils sont minoritaires», a déclaré le patron du PS dans un discours prononcé à la 50e édition de la Fête de la Rose de Frangy-en-Bresse (Saône-et-Loire).

Le JDD - Olivier Faure appelle la Nupes à privilégier les combats communs

Lors des Journées parlementaires du Parti Socialiste, son premier secrétaire, Olivier Faure, a appelé la Nupes à privilégier les combats communs plutôt que les polémiques, en référence aux débats lancés par Fabien Roussel sur la « gauche des allocs ».

Le premier secrétaire du Part socialiste Olivier Faure a lancé, dimanche à Rennes (Ille-et-Vilaine), un appel à la Nupes à privilégier « les combats communs » plutôt que les « polémiques », face au risque d'une extrême droite au pouvoir dans cinq ans. Devant plusieurs dizaines de militants présents lors des Journées parlementaires du PS, Olivier Faure s'est dit « agacé » par ceux « qui ont plus de passion à se distinguer les uns et des autres qu'à entamer les combats communs », dans une allusion à peine voilée à la polémique lancée par Fabien Roussel sur la « gauche des allocs » .

BFM - Insoumis, écologistes et socialistes organisent une "marche contre la vie chère et l'inaction climatique"

La Nupes organise une "marche contre la vie chère et l'inaction climatique" le 16 octobre prochain. Le Parti communiste n'y participera pas.

Une bonne nouvelle pour la France insoumise. Le parti de Jean-Luc Mélenchon, qui travaillait depuis l'été à l'organisation d'une "marche contre la vie chère" pour dénoncer les réponses du gouvernement face à l'inflation, a réussi son pari.

Le Parti socialiste et Europe-Ecologie-Les-Verts, membres de la Nupes, seront co-organisateurs de cette manifestation, désormais rebaptisée "marche contre la vie chère et l'inaction climatique".

Le JDD - TRIBUNE. « Le Parti socialiste porte historiquement le combat de la parité en politique »

Gabrielle Siry-Houari, porte-parole du PS et Maire-adjointe du 18e arrondissement de Paris, ainsi que plusieurs élues ou candidates socialistes, signent une tribune pour alerter sur le recul de la présence des femmes à l’Assemblée nationale et déplorent que le groupe socialiste à l’Assemblée ne compte « qu’un tiers de femmes, alors que celui-ci était parfaitement paritaire sous la dernière mandature ».

 

 

Écrire un commentaire

Optionnel