Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/07/2020

Libé - La démocratie territoriale sort affaiblie des élections Par Rémi Lefebvre, professeur de science politique, université de Lille — 2 juillet 2020

La décision d’organiser à toute force le second tour des municipales avant l’été a été une manière de piétiner la démocratie locale. La légitimité des maires en sort fragilisée alors qu’ils seront confrontés à des enjeux sensibles liés à la transition écologique.

Une bataille interprétative des municipales est lancée depuis dimanche qui nuance la vision urbano-centrée d’une vague verte ayant submergé le pays. Le sens prêté aux élections compte souvent plus que leurs résultats, surtout quand approche le scrutin qui matrice toute notre vie politique (l’élection présidentielle). Les élections municipales sont par excellence un scrutin difficile à déchiffrer tant elles additionnent des milliers de consultations locales obéissant à des logiques propres et correspondant à des strates démographiques difficiles à comparer. Mais l’exégèse électorale est cette fois-ci encore plus complexe qu’à l’accoutumée tant le scrutin apparaît hors du commun et échappe au modèle classique des élections «intermédiaires».

Lire la suite
___________________
___________________

Les commentaires sont fermés.