Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/05/2019

Européennes : les résultats

Le Monde - Elections européennes 2019 : les résultats en temps réel, pays par pays

Retrouvez les résultats liste par liste dans chaque pays, qui dicteront la composition du nouveau Parlement européen.

France Info - Résultats européennes 2019

Libé - Européennes : une autre gauche

Une couleur verte, comme l’espérance… C’est le trait le plus net - et le plus rassurant - de ce scrutin européen. Un peu partout dans l’Union européenne, en France, mais aussi en Allemagne, en Belgique et dans d’autres pays, la percée écologiste donne sa couleur à ce scrutin. La poussée de la participation partout sur le continent - on ne pourra plus dire que l’Europe n’intéresse pas - a bouleversé les pronostics. Il arrive toujours un moment en démocratie où les réalités sont plus fortes que les artifices de la communication.

 
Paris, 26 mai 2019 (AFP) - La gauche française n'est "pas morte" mais doit "chercher à (se) rassembler", a affirmé dimanche Raphaël Glucksmann, tête de liste des socialistes et de Place Publique, dont la liste parvient de justesse à envoyer des députés au Parlement européen.

"La gauche en France n'est pas morte", a déclaré sur France 2 M. Glucksmann, dont la liste est au coude-à-coude avec la France insoumise (LFI) pour la cinquième ou sixième place.

Libé - PS-PP : les socialistes entre la débâcle et la petite surprise

Malgré l’alliance avec Raphaël Glucksmann, le Parti socialiste essuie un score historiquement bas. Mais passe ric-rac au Parlement et fait jeu égal avec La France insoumise.... Elu à Strasbourg, l’auteur des Enfants du vide devrait aussi passer du temps à Paris ces prochains mois pour raccommoder les différentes familles de la gauche non mélenchoniste. Car Glucksmann a pris goût à la politique et ne cache pas vouloir continuer à jouer les traits d’union entre socialistes, écologistes, communistes et hamonistes…

Francetvinfo - Résultats européennes 2019 : le PS et Place publique sauvent les meubles avec 6,6% des suffrages, selon notre estimation Ipsos/Sopra Steria

La liste menée par l'essayiste Raphaël Glucksmann n'a pas fait d'étincelles et obtient un score proche de celui du PS à la présidentielle de 2017.

C'est une déception, mais pas une Bérézina. La liste PS-Place publique, Envie d'Europe écologique et sociale, conduite par l'essayiste Raphaël Glucksmann, a obtenu 6,6% des voix aux élections européennes, dimanche 26 mai, selon notre estimation Ipsos/Sopra Steria*. Les socialistes, qui avaient décidé de confier pour la première fois de leur histoire la tête de liste à un non-socialiste, échappent à l'humiliation en réussissant à passer la barre symbolique des 5%. Un score qui leur permet d'envoyer entre 6 et 7 députés à Bruxelles et Strasbourg.

Europe 1 - Européennes : la gauche n'est "pas morte" et doit "chercher à se rassembler", lance Glucksmann

Raphaël Glucksmann, tête de liste PS/Place publique, a appelé la gauche "à (se) rassembler", dimanche soir. Sa liste est au coude à coude avec celle de La France insoumise, selon les premières estimations (entre 6,2% et 7%).

La gauche française n'est "pas morte" mais doit "chercher à (se) rassembler", a déclaré dimanche Raphaël Glucksmann, tête de liste des socialistes et de Place Publique, dont la liste parvient de justesse à envoyer des députés au Parlement européen.

L'Opinion - Chamboule-tout - Européennes: la fin du bipartisme au Parlement européen
 
Droite classique et sociaux-démocrates ne détiennent plus, à eux deux, la majorité absolue des sièges d’eurodéputés. Une grande recomposition s’engage, qui concernera aussi la Commission de Bruxelles
 
Le Parlement européen estimait dimanche soir le taux de participation aux élections européennes en hausse d’environ 9 points pour 27 Etats membres (hors Royaume-Uni), à 51% des inscrits, contre 42,61% en 2014. Pour l’ensemble des Etats membres, il s’établirait entre 49% et 52%, au plus haut depuis vingt ans. Les deux grands groupes, PPE (droite) et S&D (sociaux-démocrates), sont en net recul et perdent la majorité absolue dont ils disposaient ensemble. Les Verts et les populistes de droite sont en nette hausse, de même que les libéraux grâce à l’apport des élus LREM.

22:28 Publié dans Revue de presse | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.