Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/04/2019

Premier meeting de Raphaël Glucksmann à Toulouse

ArjoWiggins : la question de Marietta Karamanli

France Culture - Faut-il craindre le spectre des années 30 ? avec le philosophe Michaël Foessel

Il y a 90 ans, l’Europe et l’ensemble du monde se retrouvaient sur une pente économique, politique et militaire qui allait amener aux plus grands massacres de l’humanité. "Plus jamais ça" est devenu un slogan qui revient dès qu’un évènement nous rappelle les années 30 ou 40. S’il n’est pas question de revivre une réplique exacte des années 30, nos sociétés ne peuvent s’empêcher de voir des similitudes : crise économique, course à l’armement, tensions autour de ce qui est extérieur, institutions vacillantes. Michaël Foessel, professeur de philosophie, nous invite à apprendre de notre passé dans son dernier essai « Récidive. 1938 » : non, l’histoire ne se répète jamais deux fois, mais elle se fait écho. Il est rejoint en seconde partie d’émission par Gérard Courtois, directeur éditorial du journal "Le Monde".

09:51 Publié dans Histoire | Tags : michaël foessel | Lien permanent

INRA - Manger sain, écologique et pas cher, est-ce possible ?

Privilégier les fruits et légumes, éviter les pesticides, limiter les produits industriels ultra transformés, les graisses saturées et les sucres ajoutés, ne manger ni trop ni trop peu pour adapter les quantités à ses besoins nutritionnels… Qui ne serait pas d’accord pour un tel menu, favorisant la santé mais aussi des modèles agricoles plus vertueux pour l’environnement ?

Oui, mais voilà, dans un pays où le prix reste le premier moteur d’achat de la nourriture, et où la précarité alimentaire toucherait 1 Français sur 5, est-il vraiment possible de bien manger sans se ruiner tout en contribuant à rémunérer correctement l’agriculture durable ? Telle est (l’impossible ?) équation que les invités de ce débat grand public, organisé par l’Inra avec la complicité de la Mission Agrobiosciences, ont tenté de résoudre, le 27 février 2019. Avec Benjamin Allès, épidémiologiste (EREN-Inra), Christophe Audouin, directeur général "Les Prés Rient Bio", et Maxime de Rostolan, ingénieur agronome, fondateur de Fermes d’Avenir.

Lire la suite
_________________
_________________

09:49 | Lien permanent