Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/11/2017

Le Parti socialiste salue la mémoire de Jacques Sauvageot

29 octobre 2017

Ce dimanche a été marqué par l’annonce de la disparition de Jacques Sauvageot, à quelques mois du cinquantième anniversaire des événements de Mai 68, le plus grand mouvement social depuis 1936.

Passé à la postérité comme une des figures de proue de la révolte étudiante qui débloqua la société française, il était alors militant du PSU dirigé par Michel Rocard et leader de l’Union nationale des étudiants de France.

Figure la plus réformiste de « Mai » et la plus discrète depuis, Sauvageot était professeur d’histoire de l’art et son expression publique portait essentiellement sur son métier, les beaux-arts et son engagement politique de l’époque, le PSU.

Mai 68 a changé durablement la société française, libérant la parole et déclenchant l’émancipation d’une société de consommation que la droite gouvernait sans comprendre ce qui touchait la jeunesse.

Si toutes les organisations politiques furent débordées par les événements de Mai, c’est bien la gauche qui représenta le débouché politique des aspirations nées de ces années là : le féminisme, l’écologie, l’égalité des droits, la démocratisation de l’université, la possibilité de créer des sections syndicales d’entreprise.

Le Parti socialiste est soucieux de poursuivre ces combats pour l’émancipation et le progrès. Il adresse ses condoléances à la famille de Jacques Sauvageot et à ses camarades, anciens de l’Unef, de l’Institut Tribune socialiste et du PSU.

Les commentaires sont fermés.