Emmanuel Macron a fait de la «société du travail» un de ses «grands chantiers pour le quinquennat». Il entend ainsi lutter contre le chômage en «protégeant» simultanément les entreprises et les salariés. Aux premières, il promet moins de contraintes liées au CDI, des accords d’entreprise et des baisses de charges. Pour les seconds, son projet prévoit des formations pour ceux qui perdent leur emploi, une reconversion des sites sinistrés, un droit au chômage pour ceux qui démissionnent…

Lire la suite
__________________
__________________