Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/05/2017

Libé - Paris : grand récit simplificateur et coûts cachés Par Mathieu Flonneau, spécialiste d’histoire urbaine et des mobilités, maître de conférences à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne

Le procès en illégitimité de l’automobilisme en vue d'une piétonnisation croissante du centre de la capitale est idéologique et ne dit pas les conséquences réelles sociales et politiques qu'implique un tel projet.

L’Histoire, et mieux même, le «sens de l’Histoire» sont fréquemment mobilisés, au prix parfois de quelques approximations et anticipations flagrantes, quant à l’hypothétique suppression prochaine de l’automobile individuelle en ville. A Paris, la fermeture du tronçon central de la voie express rive droite et l’ouverture officielle du parc «Rives de Seine» en avril 2017 nous semblent emblématiques d’un phénomène «moderne» dont les contradictions et les effets pervers – notamment sous formes de coûts sociaux cachés – ne sont que trop rarement évoqués.

Lire la suite
___________________
___________________

22:30 Publié dans Analyses | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.